Mardi 21 août 2018
Istanbul
Istanbul
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LA QUESTION À 100 TL - Connaissez-vous le mesir macunu ?

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 20/12/2017 à 19:00 | Mis à jour le 20/12/2017 à 19:00
Photo : A Istanbul, les vendeurs de rues préparent cette sucette multicolore devant vos yeux.
sucette istanbul turquie mesir macunu

Une sucette ottomane magique… C’est le mesir macunu, une confiserie aux 41 plantes, épices et miel, et aux multiples vertus. Son festival est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.  

Le mesir macunu est une sucrerie ottomane composée de 41 plantes ou épices et miel. Sous forme de sucette colorée que l’on enroule ou de bonbon enveloppé dans des papillotes dorées, il est connu pour ses qualités guérisseuses. A Istanbul, ce bonbon magique (aussi appelé tarihi osmanli macunu) est l’apanage des vendeurs de rues, qui préparent cette sucette multicolore devant vos yeux. C’est une spécialité de la ville de Manisa.

Selon la légende, Ayşe Hafsa Sultane, épouse de Sélim Ier et mère de Soliman le Magnifique, tomba malade à Manisa. Le sultan demanda alors à Muslihiddin Merkez Efendi ou Merkez Efendi, son médecin, de trouver un remède pour la guérir… C’est ainsi qu’il prépara une pâte sucrée composée de 41 plantes ou épices et miel, enroulée sur un bâtonnet que la sultane suçota durant quelques jours, jusqu’à guérison. Hafsa Sultan demanda alors à ce que cette pâte soit distribuée à la population. 

Anis, cannelle, safran…

C’est pourquoi tous les ans, du 21 au 24 mars, le mesir macunu fait son festival dans les rues de Manisa. Comme le veut la tradition, la pâte est préparée à partir de 41 épices et herbes fraîches, puis enveloppée dans des petits bouts de papier. Vingt-huit imams et apprentis la bénissent ensuite avant de la jeter à la foule, du haut du minaret et des dômes de la mosquée du Sultan. 

Des dizaines de milliers de personnes viennent parfois de loin pour attraper une confiserie. Nombreux sont ceux qui croient que leur désir de se marier, de trouver du travail ou d’avoir des enfants pourra ainsi se réaliser dans l’année. Un orchestre de 45musiciens en costume traditionnel joue de la musique ottomane historique pendant la préparation de la pâte et tout au long des festivités. Le festival a été inscrit en 2012 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco. 

Dans la préparation du mesir macunu, vous trouverez notamment les épices et saveurs suivantes : anis, cannelle, clou de girofle, safran, cumin, curcuma, fleur d’oranger, cardamone, gingembre, noix de coco, myrrhe, poivre noir, réglisse, coriandre, cannelier de Chine, graines de moutarde… A déguster sans modération ! 

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) jeudi 21 décembre 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 CommentairesRéagir