Mercredi 14 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

GÉRER SON BUDGET - Dix conseils pour faire des économies à Istanbul

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 21/01/2018 à 19:04 | Mis à jour le 21/01/2018 à 19:04
Photo : Découvrez nos trucs et astuces pour dépenser moins d’argent à Istanbul.
istanbul budget économiser turquie

Il n’y a pas de petites économies! Lepetitjournal.com vous propose quelques trucs et astuces pour dépenser moins d’argent à Istanbul...

Etre à l’affût des bonnes affaires

Adeptes des bons plans ? Le site Grupanya vous permet, en un simple clic, d’être au courant des nouvelles promos tous les jours, proches de chez vous. L’occasion de vous faire plaisir à petits prix : restaurant, spectacle, soin beauté…

Voyager en bus ou en train à travers la Turquie

Pour voyager à travers la Turquie à la recherche de nouvelles aventures et de découvertes (le tout, à moindre prix), optez pour des trajets en bus ou en train. Plus longs que des voyages en avion certes, ils sont aussi souvent beaucoup plus abordables. 

Gagner de l’argent… en faisant du shopping

Faire du shopping en Turquie et récupérer de l’argent sur les produits achetés… Le rêve ? C’est possible, grâce à la détaxe (ou tax free/tax refund en anglais). Pour en profiter, n’oubliez pas de demander la facture de détaxe à remplir, en mentionnant la "tax free fatura" auprès des vendeurs, dans un magasin turc. A l’aéroport, rendez-vous au guichet tax refund ou tax free, en vous munissant de votre passeport, de votre facture et de votre produit. Attention, seules les factures supérieures à 100 livres turques sont acceptées et vous pourrez vous faire rembourser des taxes dans les trois mois seulement à compter de votre achat. A titre d’exemple, vous pourrez vous faire rembourser à hauteur de 8% sur les produits textiles, et 18% sur les produits électroniques. 

Eviter la facture de téléphone exorbitante 

Pour éviter tout désagrément avec votre forfait téléphonique français, le plus simple reste de couper ses données mobiles à l’étranger. A Istanbul, presque tous les cafés et restaurants proposent l’accès wifi gratuit en cas de besoin. Si vous vous installez à Istanbul, le plus avantageux reste encore d’opter pour un forfait chez un opérateur local. Turkcell et Vodafone, les principaux opérateurs mobile du pays, proposent même des forfaits avec appel illimité vers la France, dans un budget raisonnable. 

Aller au cinéma sans se ruiner 

Vous êtes un adepte du cinéma mais le prix du billet vous rebute (environ 25 livres turques dans un cinéma "classique") ? Profitez d’un large panel de projections à prix réduit à l’Institut français d’Istanbul (10 livres turques, 5 livres turques pour les étudiants).

Faire attention dans les taxis…

Une course en taxi et vous pourriez perdre toutes les petites économies réalisées en une semaine! Certains chauffeurs de taxi ont la fâcheuse tendance d'essayer d’arnaquer leur client. Pour éviter cela, vérifiez la présence d’un taximètre visible dans le véhicule. Sachez aussi que le site http://www.taksimetrik.com peut vous indiquer le nombre de kilomètres, le prix ainsi que l'itinéraire le plus court de votre course en taxi : pour cela, il vous suffit d’insérer votre lieu de départ ainsi que votre destination, puis de cliquer sur "Taksi ücreti hesapla". 

Bien choisir son quartier et opter pour la colocation

A Istanbul, la colocation est courante. Cela permet de partager le prix du loyer et des charges et donc de faire des économies conséquentes. Attention tout de même à bien vous renseigner sur le prix d’un loyer dans votre quartier, pour éviter les mauvaises surprises et découvrir quelques mois plus tard que vous payez le triple de ce que paye votre colocataire turc… Choisissez aussi votre quartier d’habitation selon votre budget. Tarlabaşı, situé près de la place Taksim, est bien souvent dépeint comme l'un des quartiers les moins sûrs d’Istanbul et sa mauvaise réputation en fait fuir plus d'un, mais les prix des loyers y sont plus abordables. 

Recycler ses déchets pour se déplacer gratuitement

A Istanbul, vous aurez bientôt la possibilité de recycler vos déchets contre des crédits ajoutés à votre carte de transports Istanbulkart. Parfait pour se déplacer gratuitement dans la ville, et ainsi faire des économies!

Visiter des musées à prix réduits

Pour visiter des musées à moindre prix, des options s’offrent à vous, à Istanbul : 

- le Museum pass, valable pendant 5 jours à compter de votre première visite, au prix de 85 TL (21 euros environ). Il vous permet de visiter gratuitement et sans devoir faire la queue de nombreux musées. Il donne aussi accès à de nombreuses ristournes dans des magasins ou musées partenaires. Vous pouvez vous la procurer à la billetterie de la basilique Sainte-Sophie, du palais Topkapı ou encore du musée de la mosaïque, du musée archéologique, du musée des arts islamiques…

- la Müzekart, valable pendant un an, est réservée aux personnes qui résident en Turquie. Elle permet de visiter les musées gratuitement ou à moitié prix et, dans certains lieux, éviter de faire la queue. Vous pouvez vous la procurer dans de nombreux guichets de musées de la ville et devez pour cela, vous munir de votre ikamet et de votre numéro d’identification d’étranger. Trois formules sont disponibles au prix de 20, 40 ou 50 TL selon vos intérêts.

Marchander dès que possible

Le marchandage ne se pratique pas partout, mais si les prix fixes ne sont pas indiqués… marchandez! Si vous souhaitez ramener des souvenirs du grand bazar ou du bazar égyptien, n’oubliez surtout pas de négocier. Privilégiez les paiements en liquide (nakit en turc) pour obtenir une ristourne plus facilement. 

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) lundi 22 janvier 2018

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir