Jeudi 21 juin 2018
Istanbul
Istanbul
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PRIX - La vie coûte de plus en plus cher en Turquie

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 05/12/2017 à 19:04 | Mis à jour le 05/12/2017 à 19:04
Photo : L'inflation a atteint son niveau le plus élevé depuis 2003. ©SP
hausse prix inflation istanbul turquie

Augmentation du prix des aliments, des transports, des services de santé… L’inflation turque a atteint son plus haut niveau en 14 ans, selon les données officielles publiées le 4 décembre.

La Turquie a enregistré un nouveau record dont ses citoyens se seraient bien passés… L’inflation a atteint 12,98% en novembre, soit son niveau le plus élevé depuis 2003. Les prix à la consommation ont augmenté de 1,49% en novembre par rapport au mois d’octobre, selon les données publiées lundi par l'Institut turc des statistiques (TÜIK). 

Dans le détail, en un an, les prix des transports ont augmenté de 18,56%. Dans les rayons de supermarchés, les prix des aliments et boissons non-alcoolisées enregistrent une hausse annuelle de 15,78%, contre 12,38% d’augmentation des prix en un an dans le secteur de la santé. 

La chute de la livre turque en cause

Selon les analystes, la faible valeur de la livre turque a fortement pesé sur les coûts et explique en partie la hausse des prix à la consommation. Depuis plusieurs mois en effet, la livre turque dégringole et bat des records à la baisse face au dollar et à l’euro. En janvier dernier, elle a dépassé pour la première fois le seuil de 4,0 TL pour un euro depuis l'introduction de la nouvelle livre en 2005. Au mois de novembre, elle a enregistré son record historique, s’échangeant à 4,71 contre un euro (voir ci-dessous)

livre turque euro

Malgré les données officielles peu réjouissantes pour l’économie turque publiées lundi, les autorités misent sur un retour à une "inflation à un chiffre" d’ici la fin de l’année. Dans la foulée de la publication du rapport, le vice-Premier ministre Mehmet Şimşek a tenté de rassurer les internautes sur Twitter : "Le gouvernement fournira le soutien nécessaire pour parvenir à une réduction durable de l’inflation", a-t-il écrit. 

Les économistes attendent désormais les décisions de la Banque centrale, qui se réunira le 14 décembre, pour tenter d’enrayer la hausse de l’indice des prix à la consommation. Les analystes s’accordent à dire que la solution la plus efficace serait de relever les taux d’intérêt. Or le président Recep Tayyip Erdoğan, au contraire, réclame régulièrement la réduction des coûts d’emprunt afin de stimuler la croissance économique. Lors de ses quatre précédentes réunions, dont la dernière s’est tenue en octobre, la Banque centrale a maintenu tous les taux d’intérêt stables. 

inflation turquie

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 6 décembre 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 CommentairesRéagir

Actualités

POLITIQUE

1,5 millions de Turcs expatriés ont voté pour les élections de juin

Selon les chiffres officiels du Conseil suprême des élections turques (YSK), près de la moitié (48,78%) se sont rendus aux urnes entre le 7 et le 19 juin pour participer au scrutin.

Communauté

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

FAPÉE - Xavier Gonon : "Les parents d’élèves doivent être associés"

Entre contraintes budgétaires et volonté présidentielle d’en faire un instrument du rayonnement de la France dans le monde, l’enseignement français à l’étranger est à la croisée des chemins. Eclairage