Samedi 24 octobre 2020

LE COIN DES ENFANTS - 3 questions au pédiatre Dr Eliya Benbiçaço

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 16/05/2012 à 00:02 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

Le printemps, c'est la saison des allergies ! Chez les adultes, les chiffres montrent que dans la population des villes, le nombre d'allergiques augmente de manière importante. Et chez les enfants, qu'en est-il ? Le pédiatre francophone Dr Eliya Benbiçaço, qui nous a reçus dans son cabinet à Levent, a répondu à cette question ainsi qu'à deux autres concernant les maladies infantiles les plus courantes en cette période de l'année, et l'obésité chez les jeunes qui toucherait aujourd'hui 12% des enfants turcs scolarisés en primaire


Lepetitjournal.com d'Istanbul : Nous sommes au mois de mai, en plein milieu du printemps, et tout le monde sait que c'est la saison des allergies. A Istanbul, quel est l'état des lieux ? Est-ce que les enfants comme leurs parents sont de plus en plus sensibles aux allergies ?
Dr Eliya Benbiçaço
dans son cabinet à Levent (photo MD) : Les allergies dans les pays développés sont en augmentation ; les grandes villes comme New York, Paris, Tokyo et aussi Istanbul voient le nombre de personnes allergiques croître de manière importante. Pourquoi ? Istanbul est une mégalopole de 15 millions de personnes, et une ville polluée. Dans mon cabinet où je reçois les jeunes patients depuis 25 ans, j'ai vu un changement important se produire : au début, il n'y avait que des infections bactériennes, aujourd'hui elles sont devenues très rares et ont été remplacées par les maladies virales et les allergies : 50% d'augmentation du nombre d'allergies par rapport au début de ma carrière. La pollution, les effets électro-magnétiques des portables, des télévisions, des ordinateurs qui nous entourent sont des facteurs aggravants. Il y a très peu d'allergies à la campagne par exemple.

A moins de déménager à la campagne, comment protéger nos enfants des allergies ?
En plus de veiller à ce qu'ils dorment bien et à ce qu'ils aient un bon système immunitaire, il y a des médicaments à utiliser sous forme de traitement longue durée d'un an voir deux ans. Ces médicaments de la famille des histaminiques améliorent le terrain général de l'enfant. Sinon, il faut éviter au quotidien d'emmener les enfants dans des endroits où il y a beaucoup de monde comme les centres commerciaux, les cinémas, les supermarchés, mais privilégier plutôt les espaces en plein-air. A la maison, évitez de fumer près des enfants, aérez chaque jour votre intérieur, et éliminez la poussière régulièrement (proscrire les tapis si vos enfants ont un terrain allergique).

Hormis les allergies, quelles sont actuellement les 3 maladies infantiles les plus courantes ?
La varicelle, la 5ème maladie (erythema infectiosum), la scarlatine et aussi les angines et pharyngites (causées par le ? hémolytique streptocoque) sont les maladies infantiles courantes en ce moment. Ces maladies contagieuses sont attrapées dans la plupart des cas sur le lieu de vie (l'école) des enfants. Plus le système immunitaire de l'enfant est faible, plus il a une chance d'attraper une de ces maladies. La plus contagieuse est la varicelle, mais la plus grave est la scarlatine, car elle peut avoir des complications si elle est mal traitée.

D'après une récente étude, 12% des enfants turcs scolarisés en primaires seraient obèses. Que pensez-vous de ce chiffre ? Comment expliquer un tel résultat ?
Quand les enfants commencent à étudier à l'école primaire, après leurs devoirs à la maison, dans leur majorité ensuite ils regardent la télévision pour se détendre, jouent à la play-sation, ou sur leur ordinateur, et ne font plus d'exercice ; ils sont toujours assis ! C'est le cas dans tous les pays développés d'ailleurs, et à ce sujet l'American Academic of Pediatrics vient de tirer la sonnette d'alarme, en prescrivant au maximum pour nos enfants une heure par jour devant l'écran. Il faut réapprendre aux enfants à jouer dehors, courir, faire du sport? Dans cette optique, pour les enfants obèses que je reçois dans mon cabinet, depuis deux ans des séances de tai-chi leur sont dispensées par un enseignant venu de Cuba, tous les samedis de 18H30 à 19H30. C'est une discipline qui est aussi conseillée pour les enfants sujets au stress, ou bien qui souffrent d'un déficit d'attention. N'hésitez pas à emmener vos enfants découvrir ce sport très bénéfique pour leur santé et leur moral !

Propos recueillis par Meriem Draman (www.lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 16 mai 2012

Samedi 19 mai à 18H30 : Kanal NTV va venir filmer la séance de Tai-Chi, car c'est le seul endroit en Turquie où cette discipline est enseignée.

Uzm.Dr.Eliya Benbiçaço

Cayircimen sok Emlak Bankasi

Bloklari A-1 Blok D:4

Levent - Istanbul

tél : 0212 270 9310  

 

 

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet