Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

DOIGT D'HONNEUR - Prison pour la chanteuse qui a "insulté" Erdoğan

zuhal olcay prison insulte president istanbul turquiezuhal olcay prison insulte president istanbul turquie
Zuhal Olcay est accusée d'avoir modifié les paroles d'une chanson et d'avoir fait un doigt d'honneur.
Écrit par Lepetitjournal Istanbul
Publié le 25 mars 2018, mis à jour le 25 avril 2019

La célèbre actrice et chanteuse turque Zuhal Olcay a été condamnée à dix mois de prison pour "insulte" au président Recep Tayyip Erdoğan, en raison de propos prononcés lors d’un concert en 2016. 

Durant ce spectacle, la chanteuse a revisité les paroles de la chanson "Boşvermişim Dünyayı", pour y inclure le nom du président alors présenté dans la musique comme "le vide" et "le mensonge". Selon l'accusation, Zuhal Olcay aurait aussi accompagné sa prestation d’un doigt d’honneur. Le procureur avait réclamé une peine de quatre ans d’emprisonnement contre la chanteuse. 

Pour sa défense, Zuhal Olcay a réfuté avoir voulu insulter le président turc. Selon elle, le nom de Recep Tayyip Erdoğan a seulement été "choisi pour la rime, sans arrière-pensée ou insulte". La chanteuse a aussi affirmé que son geste de la main était adressé à un membre du public. 

En 2016, 4.936 procédures judiciaires ont été menées contre des personnes accusées "d’insulte au président". En Turquie, insulter le chef de l’Etat est une infraction pénale passible d'une peine d'emprisonnement comprise entre un et quatre ans.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) lundi 26 mars 2018

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Flash infos