De la lecture pour sanctionner le non-respect du port du masque 

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 13/09/2020 à 09:29 | Mis à jour le 13/09/2020 à 09:49
livres non-respect port masque Sakarya

La province de Sakarya (Ouest de la Turquie) a décidé de sanctionner d’une manière peu banale ceux qui ne respectent pas les recommandations face au Covid-19, en leur imposant... la lecture d’au moins une dizaine de livres, d’après les déclarations du Gouverneur Çetin Oktay Kaldırım, le 10 septembre dernier sur Twitter. Par ailleurs ces contrevenants devront s’acquitter de l'amende de 900 liras (pour non-respect du port du masque), et auront l’obligation de rester trois jours en quarantaine. 

 

"Nous avons verbalisé ce jour 65 personnes qui ne portaient pas de masque et leur avons imposé de verser 900 liras, de rester trois jours en quarantaine et de lire au moins dix livres. Les précautions et inspections se poursuivront", a tweeté le gouverneur de Sakarya.

Ce tweet a fait l'objet de critiques, nombreux se demandent pourquoi la lecture est représentée comme une punition. 

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale