Mercredi 23 mai 2018
Istanbul
Istanbul
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PIANO – Et le vainqueur du Concours Istanbul Orchestra'Sion 2017 est…

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 21/11/2017 à 18:50 | Mis à jour le 23/11/2017 à 10:50
Photo : Shaun Choo vainqueur du Concours Istanbul Orchestra'Sion
Shaun Choo

Le lycée français Notre-Dame de Sion d’Istanbul a vécu la semaine dernière au diapason de la musique dans le cadre de la 3ème édition du Concours international de piano Istanbul Orchestra’Sion 2017 organisé par l’établissement. Le premier prix a été décerné au jeune virtuose singapourien Shaun Choo.

Après les différentes épreuves de pré-sélection qui ont permis de départager la soixantaine de  candidats inscrits, ce sont au final 21 candidats de 12 pays différents – Chili, Corée du Sud, France, Géorgie, Italie, Japon, Ouzbekistan, Russie, Serbie, Singapour, Suisse et Turquie – qui ont dignement représenté leur pays respectif durant les épreuves du 13 au 19 novembre dernier. 

Le jury, composé de six professionnels, avait à nouveau à sa tête Vahan Mardirossian, pianiste et chef principal de l’Orchestre de Caen et directeur musical de l’Orchestre national de chambre d’Arménie.

Parmi les autres membres se trouvaient deux femmes : Gülsin Onay, pianiste turque à la carrière mondiale – concerts donnés dans 73 pays de tous les continents – et la pianiste japonaise Tamayo Ikeda qui s’est produite dans les salles les plus prestigieuses d’Europe, de Russie, du Japon, d’Indonésie, d’Afrique du Sud et des Etats-Unis.

La finale ainsi que la soirée de gala ont eu lieu en présence de Charles Fries
La finale ainsi que la soirée de gala ont eu lieu en présence de Charles Fries (6ème en partant de la gauche)

 

Trois grandes pointures du piano ou de la musique complétaient ce prestigieux jury :

- le pianiste français Pierre Réach qui a donné un concert inoubliable en juin 1997 au sommet du Pic du Midi de Bigorre à 2.800 m d’altitude sur un piano de concert héliporté

- le pianiste turc Emre Şen surnommé par la presse italienne “l’Ange diabolique du piano” après avoir remporté le premier prix au Concours International de Piano à Rome en 1995

- Jean-Yves Clément, écrivain, éditeur, fondateur des Lisztomanias de Châteauroux.

Cette année encore, comme lors de la seconde édition en 2015, un jury des Jeunesses Musicales NDS composé de 10 élèves de 9èmes et de 12èmes, a été formé par son président Franck Ciup, pianiste et compositeur, propriétaire du théâtre Saint-Bonnet à Bourges, et managé par Ajda Ahu Giray, chanteuse et professeur de musique du lycée Notre-Dame de Sion. Ce jury, qui a assisté à la demi-finale, a décerné le prix des Jeunesses Musicales au pianiste géorgien Mamikon Nakhapetov. Franck Ciup a par ailleurs été consultant dans le cadre de l’organisation de cette compétition dont le président est Yann de Lansalut, proviseur du lycée et la secrétaire générale Emmanuelle Beaufils.

La finale a eu lieu dimanche après-midi dans la salle de spectacles de NDS et a permis de départager les trois finalistes qui ont interprété des œuvres de Schumann et Beethoven avec Orchestra’Sion dirigé pour l’occasion par Vahan Mardirossian, président du Jury. A l’issue des délibérations, c’est dans la salle Cemal Reşit Rey que s’est déroulée la soirée de gala et la remise des prix diffusée en direct sur la chaîne de télévision nationale TRT.

La finale ainsi que la soirée de gala ont eu lieu en présence de Charles Fries, ambassadeur de France en Turquie, qui avant d’entamer sa carrière diplomatique, a décroché un  diplôme supérieur de l’Ecole normale de musique de Paris en classe de piano.

Mamikon Makhapetov
Mamikon Makhapetov

 

Après des minutes qui ont sans doute été interminables pour les récipiendaires, c’est d’abord Mamikon Makhapetov qui, après avoir reçu son prix des Jeunes Musicales a également obtenu le troisième prix. Mamikon Makhapetov, âgé de 34 ans, a participé à de nombreux autres prestigieux concours et remporté le prix spécial du concours "Citta di Verona", le prix Chopin du concours E. Porrino ainsi que le premier prix du Concours de Rome en 2012 et 2013.

Georgy Voylochnikov
Georgy Voylochnikov

 

La deuxième place est revenue à Georgy Voylochnikov, Russe de 32 ans né dans une famille de musiciens. Il a également gagné de nombreux prix, le troisième au Concours des jeunes pianistes russes à Voronezh en 2003 et le second prix au 3ème Concours international de piano de Gnesin à Moscou la même année. En septembre 2014, il a obtenu le premier prix ainsi que le prix du public au concours de musique de Cologne.

Le jury des Jeunesses musicales avec Mamikon Makhapetov
Le jury des Jeunesses musicales avec Mamikon Makhapetov

 

Le premier prix a été décerné au jeune virtuose singapourien Shaun Choo âgé de 26 ans, au palmarès impressionnant. Ce dernier a remporté auparavant pas moins de sept premiers prix : en 2009 au concours de piano Steinweg Grotrian à Beijing (Chine) et au “MusikPreis” à Friedrichshafen (Allemagne), en 2010 aux concours Chopin de Budapest et de Bagnères de Bigorre ainsi qu’au concours de concertos de Chopin à Beijing et en 2012 au concours Chopin de Daegu (Corée du Sud). Il s’agit néanmoins pour Shaun Choo de sa première récompense au sein de la Fédération mondiale des concours internationaux de musique dont fait partie pour la première fois le concours Istanbul Orchestra’Sion cette année. 

vainqueyrs

En outre, le jeune Turc Emre Yavuz  a obtenu le prix spécial du jury. Né en 1990 à Izmir, il a pour sa part décroché à l’âge de 11 ans le premier prix de sa catégorie au Concours international Blue Bird de même qu’un prix pour la meilleure interprétation de musique contemporaine lors de cette compétition organisée en Ukraine. Emre Yavuz a aussi décroché en 2010 le premier prix du Grand prix spécial Chopin.

Le Concours international de Piano - Istanbul Orchestra’Sion est également membre de la Fondation Alink-Argerich depuis 2013.

Pour plus d’informations sur cet événement musical : https://www.nds.k12.tr/-Concours-International-de-Piano

Pour visualiser la finale : https://www.youtube.com/watch?v=fhbzPjCxJAo

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 CommentairesRéagir

Communauté

Zurich Appercu

La Suisse, victime de la propagande turque ? 

Les faits, révélés par le quotidien suisse SonntagsBlick, ont mis en alerte la Confédération, qui voit là une tentative de propagande orchestrée par le régime turc. Explications.