Mercredi 20 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Thomas Cook : 21 000 touristes vont être rapatriés de Turquie

Par Jonathan Grimmer | Publié le 24/09/2019 à 04:13 | Mis à jour le 24/09/2019 à 04:19
thomas cook faillite turquie istanbul tourisme touristes

Le voyagiste britannique a annoncé hier matin sa liquidation avec effet immédiat, contraignant gouvernements et compagnies d’assurance à organiser le rapatriement d’environ 600 000 clients de la compagnie actuellement en vacances à l’étranger. En Turquie, 21 000 personnes sont concernées, pour le moment…

La nouvelle a pris des centaines de milliers de vacanciers de court. En proie à des difficultés financières depuis une dizaine d’années, Thomas Cook, le plus ancien voyagiste du monde, s’est déclaré en faillite hier matin, faute de fonds suffisants pour assurer sa survie. Conséquence : "Toutes les réservations Thomas Cook, vols et séjours, sont désormais annulées" a indiqué dans la foulée l'Autorité britannique de l'aviation (CAA), contraignant gouvernements et compagnies d’assurance à organiser le rapatriement des quelque 600 000 clients de la compagnie britannique actuellement en vacances à travers le monde.

Quelques heures après cette annonce, le ministère turc du Tourisme a fait savoir via son compte Twitter que 21 033 d’entre eux se trouvaient actuellement en Turquie. Et de rappeler : « Les paiements des clients de Thomas Cook U.K. séjournant dans des établissements de tourisme turcs – y compris pour le week-end – sont garantis par la licence ATOL de l'Autorité britannique de l'aviation. Si les établissements demandent des paiements supplémentaires aux clients de Thomas Cook U.K. ou les évacuent de leur chambre, ils seront poursuivis en justice »

Crédits

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue peu après à Ankara, le ministre de la Culture, Mehmet Nuri Ersoy, a indiqué que le nombre de vacanciers concernés par cette faillite pourrait grimper à 80 000 si les filiales allemande, nordiques et russe du voyagiste mettaient également la clé sous la porte. « Dans un premier temps, notre priorité est d’organiser le rapatriement des visiteurs étrangers sans trop de désagréments. Les voyageurs britanniques, en particulier, sont très importants », a-t-il souligné, rappelant que les revenus générés par les touristes britanniques avaient été essentiels au lendemain du coup d’Etat du 15 juillet 2015.

Se voulant rassurant concernant l’impact que la liquidation du tour opérateur pourrait avoir sur le tourisme en Turquie, Mehmet Nuri Ersoy a fait remarquer que celle-ci intervenait à la fin de la saison, laissant par conséquent le temps à la filière de se réorganiser. Par ailleurs, le ministère de la Culture a indiqué qu’il était actuellement en discussion avec le ministère du Trésor et des Finances afin d’accorder des crédits aux entreprises affectées.

jonathan grimmer lepetitjournal istanbul journaliste

Jonathan Grimmer

Diplômé de l'IPJ Paris-Dauphine, passionné de littérature et d'échecs, j'ai pris la responsabilité de l’édition d’Istanbul de lepetitjournal.com en avril 2019 après avoir travaillé deux ans en France pour divers titres de la presse écrite.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Gatti mer 25/09/2019 - 12:15

Le “coup d’état “ a eu lieu en juillet 2016 et non 2015

Répondre

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles