Mardi 21 août 2018
Istanbul
Istanbul
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PATRIMOINE - Douze sites antiques exceptionnels de Turquie

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 25/12/2017 à 19:04 | Mis à jour le 27/12/2017 à 20:59
Photo : Le sanctuaire funéraire de Nemrut Dağı
nemrut turquie site archéologique

La Turquie, extrêmement riche en sites archéologiques, recèle d’innombrables merveilles. Difficile de toutes les citer, encore plus de toutes les visiter. Mais en voici douze parmi les plus mythiques.

Aphrodisias

aphrodisias
©Aphrodisias Museum

Aphrodisias, au coeur de l’ancienne région de Carie, en région égéenne, est un site archéologique dédié à Aphrodite, déesse de l’amour, de la beauté et de la sexualité. Les fouilles ont été entamées en 1956, à la suite d’un tremblement de terre qui a détruit pour la seconde fois un village, qui s’était construit sur les ruines. Il reste notamment 14 des 40 colonnes du vaste temple d’Aphrodite, principal sanctuaire d’Aphrodisias.

Éphese

ephese
©Austrian Archeological Institute

Sans doute l’un des sites archéologiques les plus connus de Turquie, Éphese est situé non loin de la mer Egée, à 80 kilomètres d’Izmır. Il s’agissait d’une des plus importantes villes de l’Antiquité et le temple Artémis d’Éphese est l’une des sept merveilles du monde antique. Selon la légende, Éphese a été fondé vers le Xe siècle avant J. -C.

Nemrut Dağı

nemrut
©UNESCO

Situé sur l’un des plus hauts sommets de la chaîne de montagnes du Taurus oriental, dans le sud-est de la Turquie, le sanctuaire funéraire de Nemrut Dağı a été édifié par le dernier roi hellénistique Antiochos Ier comme monument à sa propre gloire. Nemrut Dağı et ses sculptures monumentales de huit mètres de haut environ, célébrant la gloire des dieux, sont en grande partie intacts. Les sculptures d’Apollon, de Zeus, d’Hercule ou encore du roi Antiochos lui-mêmes sont visibles.

Troie

troie
© Ministry of culture and tourism

Troie, chargée d’une histoire de 4.000 ans, figure parmi les sites archéologiques les plus connus du monde. Malgré de nombreuses controverses chez les historiens, la colline d’Hissarlık située dans l’actuelle colline de Çannakale, est reconnue depuis le XIXe siècle comme étant le site de Troie mentionné dans les poèmes épiques d’Homère, qui ont inspiré depuis lors les grands poètes du monde entier.

Hattuşa

hattousa
© Nathalie Ritzmann

En plein coeur de l'Anatolie Centrale, à 85 km au sud-ouest de Çorum et à environ 1.000 m d'altitude, se trouve l'extraordinaire ancienne capitale des Hittites, la belle cité de Hattuşa, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1986. Cette civilisation, quelque peu oubliée aujourd’hui, a vu le jour au IIe millénaire av. J.-C. et tient son nom de Hatti, son royaume installé autour de sa capitale.

Hierapolis-Pamukkale

Hierapolis
© Antoine Taveneaux - Creativecommons

Derrière la superbe cascade de bassins naturels qui a donné lieu au nom de Pamukkale, ("château de coton" en turc), au sud-ouest de la Turquie, se trouve la ville antique de Hiérapolis. C'est là que la dynastie des Attalides, rois de Pergame, a créé la station thermale de Hierapolis, vers la fin du IIe siècle avant J. -C. Les vestiges de l’époque gréco-romaine comprennent des bains, des ruines de temple, une arche monumentale, un nymphée, une nécropole et un théâtre.

Pergame

pergame
© Flickr

La petite ville de Pergame, Bergama en turc, était la capitale de la dynastie hellénistique des Attalides, un des principaux centres du savoir dans le monde antique. Il reste d'importants vestiges de la basilique rouge, du IIe siècle après J. -C, l'autel de Zeus, le temple d'Athéna, la bibliothèque, et l’amphithéâtre à flanc de colline. Ce dernier pouvait accueillir 10.000 spectateurs et offre aujourd’hui aux visiteurs une vue époustouflante.

Sagalassos

sagalassos
© Nathalie Ritzmann

Située dans la province de Burdur, en plein cœur des montagnes du Taurus, la cité antique Sagalassos a pris le contrôle de nombreuses vallées environnantes durant son histoire. Longtemps considérée comme la "première ville de Pisidie", Sagalassos est peu à peu abandonnée à la suite d’une épidémie de peste et de deux importants tremblements de terre, au début du VIe et du VIIe siècle. C’est le diplomate français Paul Lucas qui redécouvre le site au début du XVIIIe siècle lors d'un long voyage effectué sur ordre du roi Louis XIV en Grèce, en Asie Mineure, en Macédoine et en Afrique.

Göreme

goreme
© Arian Zwegers - Flickr

Le parc national de Göreme et les sites rupestres de Cappadoce sont des lieux turcs que l’on ne présente plus… Ce site exceptionnel témoigne de la ferveur chrétienne qui a baigné les lieux dès le IVe siècle. Cheminées de fée, villages troglodytiques et villes souterraines participent à la magie des lieux…

Çatal Höyük

catalhoyuk
© Çatalhöyük Research Project

Çatal Höyük, ("la Colline de la Fourchette" en turc), se dresse dans la plaine de Konya, en Anatolie centrale, et est considérée comme l’une des plus anciennes villes au monde. C’est un véritable joyau archéologique qui témoigne de l’époque néolithique. Les fouilles ont permis de déterrer plus de 2.200 figurines dont la plus connue des statuettes est la Dame aux fauves, découverte en 1961 par James Mellaart.

Xanthos-Letoon

xanthos
© Ministry of culture and tourism

Xanthos et Letoon, deux sites voisins respectivement dans les provinces d’Antalya et de Muğla, forment un ensemble archéologique remarquable. C’est ici que furent découverts les textes les plus importants en langue lycienne, qui ont permis de mieux comprendre l’histoire des Lyciens et leur langue indo-européenne. L’ancienne civilisation lycienne était l’une des cultures les plus importantes d’Anatolie à l’âge du fer.

Termassos

Termassos
© Pixabay

Termessos se trouve à un peu plus de 30 kilomètres d’Antalya, à plus de 1.500 mètres d'altitude. On raconte qu'Alexandre le Grand échoua dans sa tentative de conquérir cette ville, d’un remarquable état de conservation aujourd’hui. Outre le théâtre et les nécropoles, la cité comporte aussi quatre temples, un bouleutérion (lieu de réunion des sénateurs), une agora… Elle est entourée par le parc national Güllük Dağı, qui abrite une superbe faune et flore.

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 1er novembre

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 CommentairesRéagir