Dimanche 24 juin 2018
Istanbul
Istanbul
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BONNES NOUVELLES - Un Turc parmi les meilleurs boulangers au monde

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 01/03/2018 à 19:04 | Mis à jour le 01/03/2018 à 21:48
Photo : La Turquie a été représentée pour la première fois aux Masters mondiaux de la boulangerie.
boulangerie istanbul turquie

Mais aussi : un sarcophage vieux de 2.000 ans découvert à Kadıköy, les animaux de compagnie mieux protégés que jamais… Lepetitjournal.com d'Istanbul revient avec sa liste de bonnes nouvelles toutes fraiches.

BOULANGERIE - Le pain turc à l’honneur de la plus grande compétition mondiale 

C’est une première pour la Turquie : Osman Gündüz a représenté son pays lors de la prestigieuse compétition mondiale des Masters de la boulangerie, qui a un eu lieu à l'occasion de la foire Europain 2018, à Paris, du 3 au 6 février. Cette compétition prestigieuse rassemble 18 candidats venus du monde entier pour tenter de décrocher le Graal de la compétition : le titre de meilleur boulanger au monde. Les candidats s’affrontent autour de trois spécialités : panification nutritionnelle, panification gourmande et panification artistique. Trois boulangers hollandais, français et thaïlandais ont remporté la compétition. 

En lice dans la catégorie "panification nutritionnelle", Osman Gündüz a notamment fait goûter au jury du pain à base de farine "siyez", une farine de petit épeautre produite dans la province de Kastamonu, au nord-ouest de la Turquie. Le boulanger turc n’a pas remporté de prix lors de ses Masters de la boulangerie, mais s’est dit très satisfait tout de même d’être arrivé jusque-là. Pour accéder aux Masters de la boulangerie, il faut déjà avoir remporté la Coupe Louis Lesaffre et la Coupe mondiale de la boulangerie.

"En 2015, j'ai obtenu la première place lors de la compétition régionale et je me suis qualifié parmi les douze équipes qui participeraient à la deuxième compétition en France. Là encore, j'ai obtenu un très bon résultat et j'ai été contacté pour participer aux Masters de la boulangerie. Je suis fier d’avoir brandi le drapeau turc et d’avoir fait goûter notre pain", a déclaré Osman Gündüz, cité par l’agence Anadolu. 

ARCHÉOLOGIE - Un sarcophage vieux de 2.000 ans découvert à Kadıköy 

Un sarcophage de l'époque romaine, datant de 2.000 ans, a été découvert lors d'une construction dans le quartier de Kadıköy, sur la rive asiatique d’Istanbul. Des ossements humains à l'intérieur du tombeau ont été trouvés par la direction du Musée d'archéologie d’Istanbul. Des fouilles archéologiques pourraient commencer dans la zone de construction où le sarcophage a été trouvé, à Kuşdili Çayırı, ancien lieu de promenade à Kadıköy. Ces recherches pourraient apporter des informations sur l’ancienne population de ce district, aujourd’hui l’un des plus dynamiques d’Istanbul. 

"Kuşdili Çayırı et ses environs se situaient proches, voire à l’intérieur, de l'ancienne ville de Khalkedon. Il y avait une colonie à Khalkedon au 7ème siècle avant J.-C., lorsque l'ancienne Byzance fut fondée. Sur le côté gauche du ruisseau Kurbağalıdere, se trouve la nécropole de l'ancien Khalkedon et la tombe a été trouvée sur le côté droit du ruisseau", a précisé Murar Sav, archéologue, cité par Hürriyet Daily News. 

Il poursuit :  "Il n'y a pas de relief ou d'écriture sur la tombe. S'il y avait eu des gravures, nous aurions pu en conclure qu’elle appartenait à une personne riche, mais nous pensons qu’elle n'appartenait pas non plus à une personne ordinaire. Il n'y avait pas d’offrandes dans la tombe. La zone d'excavation devrait être agrandie pour trouver d'autres sarcophages."

ÉVÉNEMENT - La Turquie accueillera les Jeux mondiaux de l’air en 2020

La cinquième édition des Jeux mondiaux de l’air aura lieu en Turquie, en 2020. La compétition prendra place à Ankara, Antalya, Eskisehir, Efes et Selcuk, Ölüdeniz et Fethiye, ainsi qu’à Pammukale et Honaz. Au programme : voltige, aéromodélisme, courses de drones, vol à voile, indoor Skydiving, hélicoptère, montgolfière, ULM…

La Turquie figurait parmi les sept candidats en lice et a été choisie à l'unanimité pour organiser les jeux en 2020, par les membres du conseil d'administration de la Fédération mondiale des sports aériens, a indiqué l'Association aéronautique turque (THK) dans un communiqué. "Après les Jeux olympiques, les jeux aériens sont le plus gros concours en termes de participants. Nous accueillerons plus de 4.000 athlètes de plus de 100 pays dans cinq régions différentes de notre pays", indique le communiqué. Des centaines de millions de dollars de recettes touristiques sont attendus grâce à cet événement.

La Turquie avait déjà accueilli les Jeux mondiaux de l’air en 1997. Pour 2020, le pays va investir dans de nouveaux équipements et va créer de nouveaux terrains pour chaque discipline. Les derniers Jeux mondiaux de l’air ont pris place à Dubaï, en décembre 2015.

TOURISME - "Le plus ancien temple du monde", en Turquie, réouvert au public 

Le site antique de Göbeklitepe, considéré en Turquie comme abritant "le plus ancien temple du monde", a ouvert ses portes aux visiteurs après 18 mois de fermeture dans le cadre de la construction d’un toit. 

Situé dans le quartier d'Örencik, à 18 kilomètres du centre-ville dans la province de Şanlıurfa, dans le sud-est du pays, l'établissement néolithique fait l'objet de fouilles archéologiques depuis 1995 en collaboration avec le musée de Şanlıurfa et l'Institut d'archéologie de Berlin. 

Il est inscrit sur la Liste indicative du patrimoine mondial de l’Unesco depuis cinq ans et sera l'un des candidats de la Turquie cette année, pour entrer sur la liste permanente. Le toit, de 4.000 mètres carrés et d'un coût de 6,6 millions d'euros, vise à faciliter la préservation à long terme du site antique, contre les éléments environnementaux.

LOI - Le gouvernement turc renforce la protection des animaux de compagnie

Chats, chiens et autres animaux domestiques devront obligatoirement être identifiés au moyen de puces électroniques. L’annonce de cette nouvelle loi a été publiée dans le Journal officiel, le 26 février. Les propriétaires seront tenus de faire part du statut de leurs animaux de compagnie – naissance, décès, changement de propriétaire – aux bureaux du ministère turc de l’Alimentation, de l’Agriculture et de l’Élevage. Les propriétaires de chiens devront déposer leurs déclarations dans un délai d’un an à partir du 1er janvier 2021, et à partir du 1er janvier 2022 pour les propriétaires de chats. Une telle identification électronique des animaux permettra, entre autres, de suivre leur vaccination. 

En cas de décès ou de disparition d'un animal de compagnie, les propriétaires seront tenus de notifier les autorités dans un délai de 60 jours. Cela empêchera notamment l’adoption d’animaux domestiques disparus, pris en charge dans les refuges. Si le propriétaire de l’animal disparu est détecté, grâce aux micropuces électroniques, il pourra être averti à temps. Les personnes qui adopteront des animaux errants devront également remplir un document officiel le statuant. 

Des sanctions seront prises à l’encontre des propriétaires d’animaux qui ne respecteraient pas ces procédures, voire, qui abandonneraient leurs compagnons à quatre pattes. Les autorités turques travaillent également sur un nouveau règlement qui prévoit des peines d'emprisonnement pour les personnes accusées de torture animale. Actuellement, les crimes contre les animaux sont passibles d'amendes.

ERZURUM - Une église géorgienne du 10ème siècle bientôt en restauration 

L'église d’Öşvank, construite au 10ème siècle par un prince géorgien, dans la province d’Erzurum, va subir un important processus de restauration cette année. Il sera lancé après les premières études de sa structure et de ses environs, rapporte Hürriyet Daily News. Construite entre 963 et 973, l’église a vu ses murs, ses ornements et ses colonnes s’endommager au fil du temps. Elle est actuellement en important état de délabrement. 

Selon le maire d'Uzundere, Halis Özsoy, l'église est "l'une des œuvres les plus importantes du 10ème siècle". Il poursuit :  "L'un des éléments originaux de cette structure est que la carrière de pierre de la période où elle a été construite est encore préservée. En conséquence, les pierres utilisées pendant le processus de restauration proviendront de cette même carrière. »

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) vendredi 2 mars 2018

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 CommentairesRéagir

Communauté

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

FAPÉE - Xavier Gonon : "Les parents d’élèves doivent être associés"

Entre contraintes budgétaires et volonté présidentielle d’en faire un instrument du rayonnement de la France dans le monde, l’enseignement français à l’étranger est à la croisée des chemins. Eclairage