Samedi 22 septembre 2018
Istanbul
Istanbul
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

POT-AU-FEU, FOIE GRAS… - "Pas de diplomatie sans gastronomie"

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 15/03/2018 à 19:04 | Mis à jour le 15/03/2018 à 19:04
Photo : Les chefs de trente restaurants participeront en Turquie.
chefs cuisiniers turquie istanbul gout de france

Au menu, mercredi 21 mars, "un dîner à la française" : plus de 3.000 cuisiniers à travers le monde célébreront en même temps la gastronomie tricolore. Trente restaurants turcs prendront part à l’événement. 

Pot-au-feu, quiche lorraine, foie gras, soupe à l’oignon et autres spécialités culinaires françaises… La cuisine tricolore vous manque ? Elle sera à l’honneur le 21 mars à Istanbul, Izmir et Bozcaada, à l’occasion de la quatrième édition de l’événement Goût de France, organisé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Cette année, plus de 3.000 chefs cuisiniers répartis dans pas moins de 158 pays, sur les cinq continents, célébreront en même temps la gastronomie française, désormais inscrite au patrimoine immatériel de l’Unesco.

"Goût de France, c’est la version moderne des dîners d’Epicure qu’Auguste Escoffier organisait à partir de 1912 pour faire connaître la gastronomie française dans le monde entier. C’était en quelque sorte une façon d’institutionnaliser ce qui se trouve depuis toujours au cœur de la diplomatie : le partage d’un repas", a expliqué le consul général de France à Istanbul, Bertrand Buchwalter, mardi, au Palais de France, devant les chefs turcs qui participeront à l’événement le 21 mars prochain. 

Hommage à Paul Bocuse

Bertrand Buchwalter poursuit : "Pour les diplomates, la gastronomie a effectivement un sens particulier : pas de diplomatie sans gastronomie, c’est un peu le cœur du métier. En faisant découvrir notre cuisine à nos partenaires, nous offrons un peu de France, pour nouer des contacts, pour tisser des liens. Une bonne table et un repas peuvent avoir un pouvoir tout à fait considérable : autour d’un bon plat, d’un bon vin, on se détend, et on peut aborder les problèmes, a fortiori les problèmes politiques, l’esprit plus tranquille."

Un tel événement a aussi pour ambition d’être un levier touristique pour l’Hexagone. "Il n’y a pas de meilleure porte d’entrée pour la France que ses saveurs et ses goûts", déclarait Jean-Yves Le Drian, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, lors du lancement officiel de Goût de France, le 6 mars dernier. Le but ? Contribuer, par l’attrait pour la gastronomie française, à atteindre l’objectif gouvernemental de 100 millions de visiteurs internationaux d’ici 2020. 

En Turquie, cette année, trente restaurants proposeront des menus "à la française" mercredi prochain, notamment à Istanbul : Nicole, Bistrot Français, Capricorn Restaurant, Fenix, Gabbro, Shangri-la Bosphorus Ist Too Restautant, Kiss the Frog, La Boom, La Petite Maison, Lacivert Restaurant, Mangerie, Masa Restaurant, Parlé Restaurant, Vogue Restaurant, Basta Street Food, Divan Brasserie Beyoğlu, Kilimanjaro, Les Ottomans Park Şamdan, Mabeyin, Suvla, et Suzy’s Café du Levant.

Cette édition 2018 de Goût de France est dédiée au célèbre chef français Paul Bocuse, décédé le 20 janvier, à l’âge de 91 ans. Le consul général de France a terminé son discours, mercredi, en reprenant les mots du chef triple étoilé au guide Michelin depuis 1965 : "Il n'y a pas de bonne cuisine si au départ elle n'est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée."

chefs cuisiniers turquie istanbul gout de france

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) vendredi 16 mars 2018

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir