Dimanche 25 février 2018
Istanbul
Istanbul
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

2ÈME BOSPHORE - Par où passera le "projet fou"?

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 15/01/2018 à 19:04 | Mis à jour le 16/01/2018 à 07:31
Photo : Ce canal artificiel reliera la mer de Marmara à la mer Noire.
canal istanbul bosphore projet fou turquie

Le ministre turc des Transports, des Affaires maritimes et de la Communication, Ahmet Arslan a annoncé, hier, le tracé définitif du nouveau canal d’Istanbul, aussi surnommé le "projet fou". Il débutera par la traversée du lac de Küçükçekmece, au sud de la partie européenne de la ville, pour ensuite rejoindre la mer Noire, dans le district d’Arnavutköy, au nord de la ville. Il traversera aussi les districts d’Avcılak et de Başakşehir. 

Ce projet ambitieux consiste à créer un nouveau canal de 400 mètres de large et 45 kilomètres de long, parallèle au Bosphore, dans la partie ouest d’Istanbul. Le but ? Désengorger, selon les autorités, le trafic maritime sur le Bosphore et en particulier, celui des pétroliers. Le canal aura une capacité de 160 navires par jour et devrait être achevé d’ici 2023. 

Lors de la conférence de presse à Ankara, hier, Ahmet Arslan n’a pas donné d’information sur le coût exact du projet mais a déclaré qu’il serait "beaucoup plus grand" que d’autres projets. En décembre, le quotidien anglophone Hürriyet Daily News rapportait que le projet coûterait 60 milliards de livres turques (environ 13 milliards d'euros au cours actuel). 

Les militants environnementaux craignent la dégradation de l’écosystème dans la mer Noire et la mer de Marmara. Les opposants au projet dénoncent aussi la spéculation foncière aux abords du projet, dans une ville en pleine expansion. Hier, Ahmet Arslan a assuré que de nombreuses études avaient été réalisées, notamment en lien avec les risques sismiques dans la région. 

Ce “projet fou” avait été promis par le président Recep Tayyip Erdoğan avant les élections législatives de 2011, lorsqu’il était encore Premier ministre. En octobre dernier, Recep Tayyip Erdoğan se félicitait de sa construction prochaine :  “L’ouverture d’un nouveau canal parallèle au détroit du Bosphore, que j’appelle Kanal d’Istanbul, était mon rêve, et il est probable que nous y posions la première pierre d’ici la fin de l’année courante ou au début de l'année 2018.”

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) mardi 16 janvier 2018

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 CommentairesRéagir