Mardi 25 septembre 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

The Week, la scène hongkongaise 7 sur 7

Par Célia Cazale | Publié le 12/04/2018 à 16:00 | Mis à jour le 13/04/2018 à 02:12
Photo : The Week Hong Kong lance sa deuxième édition le 15 avril
The Week Hong Kong

Soul, rock ou encore hip-hop, quels que soient vos goûts et vos couleurs, The Week Hong Kong vous défie de trouver une soirée taillée pour vous. Dès dimanche, et ce jusqu'au samedi 21 avril, le festival propose une semaine haute en vibes.
 

Sept jours, sept thèmes, sept fois plus de chance de s’amuser! Le chiffre porte définitivement bonheur, c’est du moins le cas pour The Week. Le festival revient du 15 au 21 avril prochains, après une première édition applaudie. 

L’événement, originaire d’Inde, avait attiré plus de 100 personnes par soir en moyenne en 2017. Un succès qui a permis aux trois organisateurs, dont deux français, de récolter un mince bénéfice, mais surtout de redoubler d'enthousiasme pour une nouvelle session. "On a appris que malgré un environnement pas toujours propice à l'innovation par le bas, Hong Kong est prêt à nous faire une place", se réjouit Paul Sedille, co-organisateur.

Cette année, c’est en toute indépendance que The Week se profile. "On rempile en solo cette année parce qu’on aime bien ça, affirme-t-il. Toute l'équipe apprécie la musique live, certains en tant que musiciens, d'autres en tant que professionnels de l'événement, et d'autres rien que parce que, quand même, il n’y a rien de tel qu'un bon concert dans une salle intime au fond d'un mall quelconque". 

 

 

Si l’événement a perdu son "Gig", il n’en est rien de sa qualité. Et c’est justement les différents lieux qui marquent l’une des spécialités de ces soirées. The Hub Wan Chai, Ping Pong, This Town Needs, Drummers’Ark, Mom Live House et Lost Stars Livehouse, seront les scènes des festivités. Une volonté de faire découvrir les nouveaux établissements de Hong Kong pour promouvoir là encore l’image contemporaine de la ville. 

"Je ressens le besoin d'offrir une nouvelle énergie culturelle à une ville qui semble avoir du mal à se renouveler depuis son apogée des années 70 et 80. Hong Kong est coincée dans une gloire passée de son industrie musicale, mais aussi de mode, de cinéma, d'art martial, et même en littérature et philosophie, analyse Paul Sédille. Et tout cela dans un contexte de conflit d'identité et d'incertitude épuisante depuis la rétrocession". 

Pour répondre à ces grandes attentes, l’équipe de The Week ne s’est pas arrêtée au choix des lieux. "On a trouvé de nouveaux partenaires bières pour offrir des boissons faites à Hong Kong. Cela rajoute encore une touche rafraichissante de localisme à l’événement", insiste-t-il en citant les distilleries Lucky Dawgs Brewery, Gweilo et Yardley Brothers.

Et si les lieux et les boissons veulent illuminer une nouvelle facette de Hong Kong, la programmation n’en est pas moins locale. Avec chaque soir un genre musical particulier, The Week met en vedette 25 groupes de la scène hongkongaise.

Sept soirées musicales, du hip-hop au métal en passant par la world music

 

The Week Hong Kong

 

Pour cette deuxième édition, les organisateurs ont misé sur une nouvelle programmation. "Le changement dans les soirées a été décidé pour répondre aux demandes du public de l'année dernière, combler des lacunes dans la couverture des genres les plus populaires de la ville. Certaines soirées nous semblaient manquer dans la programmation, comme la Girls Night ou World Music", détaille Paul Sédille. 

Ainsi, de dimanche à samedi, se succéderont sur scène les artistes locaux au travers des thèmes acoustique, world musique, hip-hop, rock, metal, girls night et soul fink.

 

 

Les sonorités pop-rock de Life was All Silence, les riffs des métaleux Dagger, les rythmes dépaysants de Afritude, l’inévitable dream pop avec Thud, le jazz expérimental incarné par The Majestic G 麟角樂團, et la touche féminine du quatuor GDJYB 雞蛋蒸肉餅… La crème de la crème musicale hongkongaise est au rendez-vous!

"Il nous semblait que la scène locale restait encore difficile à pénétrer malgré la quantité de talents qu'elle recelait. Après une première édition réussie, ça nous semble d'autant plus important de continuer à pousser ces artistes et de faire découvrir au plus grand nombre les meilleurs groupes de la ville", résume le gérant.

Avec un programme aussi large, le public devrait en effet être assez diversifié et cosmopolite. De quoi promettre à la scène locale une belle célébration!

Informations complémentaires sur le site de The Week et billetterie sur ticketflap


Note de la rédaction: Constatant qu'il n'était pas toujours évident de s'informer sur les groupes à Hong Kong et les bons concerts, lepetitjournal.com a décidé de mettre en place en janvier 2018, la rubrique "The Week présente..." avec les équipes du festival que nous remercions encore chaleureusement. Régulièrement, nous revenions sur un groupe et un style présenté lors de la semaine d'avril. Voilà donc sept dates que nous recommandons vivement aux lecteurs.
 

Nous vous recommandons

Celia Cazales

Célia Cazale

Passée par Le Huffington Post, Var-Matin et La Dépêche du Midi, Célia Cazale, journaliste diplômée par la faculté de Droit et Sciences Politiques d’Aix-en-Provence, contribue à la rédaction du petitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Hong Kong ?

TRADITIONS

Que faire pour le Mid-Autumn festival?

Nous vous souhaitons une joyeuse fête de la lune! Jung Chau Jit Faai Lok! Joyeuse fête de la lune. Hong Kong célèbre ce week-end cet fête de la mi-automne. Lanternes, mooncakes et danses des dragons d