Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2261

Le Covid-19 sera-t-il vaincu par les vaccins en spray nasal ?

Par Lepetitjournal Hong Kong | Publié le 25/04/2021 à 14:26 | Mis à jour le 25/04/2021 à 19:27
Photo : Le Professeur Ivan Hung de l'Université de Hong Kong développe un vaccin anti-Covid par spray nasal
ivan hung université de Hong Kong sur le vaccin ant-covid par spray nasal

Alors que l’université de Hong Kong annonce commencer la phase de test pour un vaccin anti-Covid nasal disponible dans deux ou trois ans, revenons sur cette nouveauté sur laquelle travaillent déjà 13 compagnies dans le monde.

Pourquoi des vaccins par le nez ?

Plus faciles d’emploi et pouvant être stockées à température ambiante, les alternatives aux vaccins par injection présenteraient aussi l’avantage de prémunir contre les différents types de variants. Dans l’histoire des vaccins, l’évolution d’un vaccin injectable vers d’autres solutions n’est pas nouvelle comme dans le cas de la poliomyélite, initialement sous forme de solution injectable en 1953 puis disponible sous forme orale en 1962, permettant l’éradication complète de la maladie de la surface de la terre, comme le souligne le Docteur Javeed Siddiqui du centre américain TeleMed2U. Plus largement disponible et pouvant être diffusé dans les pays en voie de développement ne disposant pas toujours de moyens de stockage élaborés, le spray nasal pourrait avoir un impact déterminant sur la pandémie de Covid-19 dans le monde et les différents variants du coronavirus. Les recherches indiquent aussi que la protection efficace des voies respiratoires supérieures grâce aux sprays permettrait d’éviter ce mode de contagion, le principal à l’heure actuelle. En effet, selon le Professeur Ylä-Hettuala, de l'Académie des Sciences de Finlande, "les vaccins injectés en intra-musculaire génèrent des anti-corps IgG dans le sang mais les vaccins administrés par le nez induisent aussi une réponse IgA qui protège les muqueuses. Il est probable que cela empêche aussi les personnes vaccinées de transmettre le virus". L’efficacité d’un candidat vaccin pour le Covid a également été mise en évidence par le Professeur Pierre Charneau de l’Institut Pasteur dans une publication datant du mois de juillet 2020.

 

vaccin anti-covid par spray nasal

 

Les Américains, Finlandais, les Anglais et Hong Kong

En tout, ce ne sont pas moins de 13 compagnies qui travailleraient à l’heure actuelle sur des vaccins par spray nasal ou encore sous forme de pilule pour certaines, dont 5 en seraient déjà au stade des essais. Ainsi, les premiers vaccins par voie nasale pourraient être disponibles dès 2022 selon certains observateurs. Ainsi l’américain Altimmune, formé de l’indien Bharat Biotech, Washington University et AstraZeneca travaille-il déjà depuis plusieurs mois sur un vaccin nasal génétiquement modifié et s’est lancé dans la phase I des tests sur un millier de personnes. Les autres laboratoires américains Avalon Globocare et Atossa Therapeutics ont aussi lancé les premiers tests sur des vaccins nasaux contre le Covid. De même l’Université d’Helsinki et celle de l’Est Finlandais ont-elles créé une spin-off pour collecter les fonds nécessaires au développement d’un vaccin nasal qui semble à ce stade pouvoir prémunir contre le variant sud-africain, selon le Professeur Kalle Saksela. Enfin l’université d’Oxford indique entamer la phase de tests d’un vaccin développé avec AstraZeneca. Samedi dernier, le Professeur Ivan Hung de Hong Kong University, dont on sait qu'elle est très avancée sur la recherche sur la grippe et le SRAS, déclarait à son tour vouloir tester un vaccin nasal qui pourrait à terme être mélangé à celui de la grippe saisonnière.

Quand le Covid-19 sera-t-il vaincu ?

Après le développement dans un temps record de plusieurs vaccins d’un nouveau type comme le mRNA de Pfizer-BioNTech ou classiques comme Sputnik V ou Sinovac courant 2020, la lente progression des taux de vaccination dans le monde démontre qu’il y a un pas entre la découverte, les tests, la mise sur le marché, la production et l’administration des doses. Les difficultés liées à la logistique, la montée en charge des capacités de production des différents fabricants, tout comme les contre-performances sur certains groupes de populations font que la vaccination massive, seule garante de l’éradication de la maladie prendra plus de temps que la recherche proprement dite. Or, l’apparition rapide de variants comme en Angleterre ou en Afrique du Sud complique l’équation. Il est donc probable à terme, que c’est l’exposition à des formes plus faibles du virus qui conduira l’humanité à développer des défenses naturelles. C’est pourquoi les modes simplifiés d’administration du vaccin vont jouer un rôle déterminant, l’expérience montrant que les doses de rappel nécessaires pour le Covid-19, tout comme c’est déjà le cas de la grippe, peuvent être de types différents. D’ici là, il est probable que nous devront apprendre à vivre avec le Covid pendant de nombreuses années.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Trophées Hong Kong

TROPHÉES 2021

Grand Prix du Public des Trophées : votez pour votre candidat préféré

A l’occasion des Trophées des Français de Hong Kong, élisez vos 3 finalistes préférés. Le participant ayant obtenu le plus de voix se verra attribuer le Prix du Public Banque Transatlantique.