Samedi 21 septembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Syndrome de la classe éco: en avion faîtes travailler vos jambes -OT&P

Par OT&P Healthcare | Publié le 02/05/2018 à 16:00 | Mis à jour le 08/05/2018 à 18:59
Photo : Des exercices pour diminuer les risques de phlébite
Risque phlébite avion circulation du sang jambes exercice

Le risque de phlébite profonde est associé au voyage en avion, à tel point que certains ont surnommé la thrombose veineuse profonde le "syndrome de la classe économique". En réalité, cette pathologie ne touche pas uniquement les voyageurs qui prennent souvent l’avion.

Phlébite ou TVP, de quoi s’agit-il?

Une phlébite ou thrombose veineuse profonde (TVP) est un caillot de sang qui se forme dans l’une des veines profondes de la jambe, ou dans toute autre partie du corps. Dans le monde, elle affecte 1 personne sur 1000 chaque année.

En temps normal, le sang circule rapidement dans les veines pour remonter jusqu’au cœur, sans former de caillot. La circulation sanguine dans les veines des jambes est facilitée par les mouvements des membres inférieurs, les muscles exerçant une pression sur ces veines.

Les sujets à risque

Une TVP peut survenir sans raison apparente, mais certaines personnes présentent un risque accru d’en développer:

  • les personnes sédentaires,
  • les patients qui subissent une opération chirurgicale nécessitant une anesthésie de plus de 90 minutes,
  • les personnes très malades,
  • les personnes voyageant pendant plus de 4 heures, que ce soit en avion, en train ou en voiture.

Chez ces sujets à risque, la circulation sanguine ralentit ce qui favorise la survenue d’un caillot.

Certaines pathologies sont aussi à l’origine d’une augmentation du risque de formation de caillots sanguins, comme l’insuffisance cardiaque, des maladies sanguines héréditaires ou certains cancers.

La pilule contraceptive ainsi que les traitements substitutifs de la ménopause contenant des œstrogènes peuvent également faciliter l’apparition d’un caillot sanguin.

Les femmes enceintes et les mamans de bébés âgés de moins de 6 mois sont également plus susceptibles de développer une TVP.

Enfin, l’obésité, la déshydratation et le fait de fumer sont également des facteurs à risque.

Quels sont les symptômes de la phlébite?

La TVP située dans la jambe bloque la circulation sanguine entrainant douleur et gonflement de la jambe. La jambe peut alors devenir chaude et rouge lorsque le sang, qui circule habituellement au travers de cette veine est dérouté sur d’autres veines superficielles.

La TVP est parfois asymptomatique, elle n’est dans ce cas diagnostiquée que lorsque le caillot se détache et migre vers d’autres parties du corps où il cause des problèmes. Si ce caillot (appelé aussi embole) remonte jusqu’au poumon, il entraine alors une embolie pulmonaire qui peut être à l’origine de dommages irréversibles des poumons mais peut également être fatale.

Comment la détecter?

Il s’avère parfois difficile de diagnostiquer une TVP en se basant uniquement sur les symptômes car certaines infections cutanées ou entorses peuvent également provoquer des douleurs et gonflements des jambes. Le dosage sanguindedimères D, fragments résultant de la dégradation des caillots, peut être utile pour détecter le risque de TVP. L’échographie appelée Duplex doppler est également un test non-invasif facile à réaliser qui met en évidence la circulation sanguine et les éventuelles obstructions dans les veines des jambes.

Cependant, ces examens ne sont pas toujours concluants et d’autres tests plus poussés sont parfois nécessaires. Parmi eux, la phlébographie : il s’agit d’une radiographie des veines profondes nécessitant l’injection d’un produit de contraste. Une série de radiographies permet de suivre et mettre en évidence l’écoulement du produit à l’intérieur des veines des membres inférieurs.

Les traitements à disposition

Les patients développant une TVP sont traités par anticoagulants, des médicaments qui empêchent le caillot de grossir et prévient la formation de nouveaux caillots. Les mécanismes de réparation du corps peuvent alors entrer en jeu et détruire le caillot.

Ces médicaments peuvent être des comprimés inhibiteurs du facteur Xa ou des injections d’anticoagulants. Le choix du traitement dépendra de plusieurs facteurs, dont la préférence du patient, la facilité d’utilisation, le coût ou encore de l’état général de santé.

Le traitement par anticoagulant est en général prescrit pour 3 mois, parfois plus longtemps pour les patients qui sont considérés comme à haut risque de développer une nouvelle thrombose. La prise en charge se fait à l’hôpital ou en consultation externe.

Porter des bas de contention est également recommandé car cela aide à faire pression sur les veines et ainsi à faire remonter le sang le long des jambes, réduisant ainsi le risque de développer une autre TVP ou un syndrome post-thrombotique, qui apparait chez 40% des patients ayant subi une TVP, donnant lieu à différents symptômes à long terme tels que des douleurs dans le mollet, une gêne, une éruption cutanée ou même un ulcère dans les cas les plus graves. Les bas de contention doivent être correctement ajustés et portés tous les jours pendant au moins 2 ans.

Comment éviter la TVP?

Comme expliqué précédemment, prévenir une TVP nécessite d’en réduire les risques.

risque de phlébite avion circulation du sang exercice jambes

Dans la mesure du possible, évitez de rester immobile assis sur une chaise pendant plusieurs heures. Faites des pauses régulières, levez-vous et marchez. Cela évitera de trop ralentir la circulation sanguine.

Mobilisez vos chevilles en leur faisant décrire des cercles, faites balancer vos pieds d’avant en arrière sur le sol : ces exercices, qui permettent d’exercer une pression sur les muscles du mollet et favorise donc la circulation sanguine, peuvent être réalisés même assis.

Si vous voyagez en avion ou en train, profiter des moments ou vous le pouvez pour déambuler. Si cela n’est pas possible, faites travailler vos mollets, même en position assise. Enfin, buvez beaucoup d’eau afin de rester hydraté et évitez l’alcool ainsi que les somnifères.

Les personnes ayant déjà eu une TVP ainsi que les personnes à risque doivent demander conseil à leur médecin avant d’entreprendre un voyage long courrier. Le médecin pourra alors évaluer les bénéfices/risques d’une injection d’héparine avant le voyage.

Les bas de contention peuvent également aider à prévenir la survenue d’une TVP pendant le voyage chez les personnes à risque moyen à élevé. Mais les conseils d’un pharmacien sont importants afin de s’assurer que ces bas sont parfaitement ajustés.

On sait maintenant que l’aspirine n’est pas efficace pour prévenir la formation de caillots ; il  n’est donc plus d’usage de prescrire ce médicament pour éviter les TVP liées aux voyages long courrier.

Avertissement: Les informations fournies dans cet article n’ont pas pour objectif d’être utilisées pour le diagnostic ou le traitement d’une pathologie. Un médecin diplômé doit être consulté pour tout diagnostic ou traitement.

Credit photo: Eva Air

Article mis à jour par le Dr. Brigitte Schlaikier - OT&P Healthcare

Nous vous recommandons

 OTP OT&P Healthcare cabinet medical Hong Kong santé

OT&P Healthcare

OT&P propose une large gamme de consultations médicales et chirurgicales (dont 17 spécialités: gynécologie, dermatologie, gastroentérologie, orthopédie…), paramédicales (ostéo, kiné, optométrie…) ainsi qu'un service client francophone.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.

Sur le même sujet