Mardi 11 août 2020
Hong Kong
Hong Kong

Les élections législatives à Hong Kong pourraient être reportées

Par Didier Pujol | Publié le 28/07/2020 à 10:58 | Mis à jour le 29/07/2020 à 02:14
Photo : La queue devant un bureau de vote lors des élections de districts
Elections Hong Kong

Au sein du camp pro-gouvernement, des voix s’élèvent pour repousser les prochaines élections au parlement du fait de la reprise de la pandémie. La Chief Executive Carrie Lam tenait une réunion ce Mardi sur ce thème avec son cabinet.

Report sanitaire

Après la reprise de l’épidémie, la tenue des élections au conseil législatif à la date initiale du 6 septembre est en passe d’être remise en question au titre des règles sanitaires. C’est en tous les cas ce qui ressort de l’intervention de Jasper Tsang, fondateur du parti pro-Pékin DAB qui appelle carrément à un report de un an. S’étant déjà élevé contre les rassemblements du 1er juillet au motif de risque sanitaire, le camp pro-Pékin utilise semble-t-il à nouveau l'opportunité de la lutte contre le Covid pour repousser une échéance qui s’annonce particulièrement défavorable.

Pressions sur les candidats 

Depuis la tenue des primaires démocrates qui ont attiré 600.000 votants, 9 candidats désignés connus pour leur engagement lors des manifestations ont été soumis à un questionnaire de la part de la commission électorale sur le fait qu’ils maintenaient ou non des positions désormais directement visées par la loi de sécurité nationale. Ainsi Alice Choi Man-kwan a-t-elle du publiquement promettre avant lundi minuit de ne plus appeler les pays étrangers à sanctionner Hong Kong comme elle l’avait fait par le passé, sous peine de voir sa candidature rejetée. Déjà écarté par le passé des élections de district, l’activiste Joshua Wong a quant à lui refusé de signer un document lui demandant expressément de prêter allégeance à Hong Kong et à la Région Spéciale, s'estimant la cible principale des nouvelles lois de sécurité nationale. Avec la perspective de rafler la majorité au LegCo en gagnant 35 sièges, l’intention manifeste de bloquer les initiatives budgétaires proposées par le gouvernement tomberait sous le coup de la nouvelle loi de sécurité nationale, en tant que comportement de “sédition”, avait indiqué dans une intervention récente la cheffe du gouvernement Carrie Lam.

Les électeurs hongkongais de Chine 

Le vote des Hongkongais résidant en Chine, évidemment favorable au renforcement des relations entre Pékin et Hong Kong, semble aussi un enjeu pour le camp conservateur. Ainsi Tam Yiu-chung, député pro-Pekin affirmait-il Lundi que la date du 6 Septembre risquait d’empêcher les Hongkongais habitant dans la zone de la Grande Baie de venir voter à cause de la quarantaine encore en vigueur à l’entrée à Hong Kong. Par la voix de ses défendeurs et l'utilisation de la machine légale, le gouvernement semble aujourd'hui chercher à gagner du temps.

Décision en attente

Actuellement seul l'article 44 du règlement du Legislative Council permet un report dans le cas d'émeutes ou de déclenchement de violences, et ce pour deux semaines seulement. Ayant réuni son cabinet sur ce sujet ce Mardi, la Chief Executive indique ne pas encore avoir pris de décision. Notons qu'une nouvelle intervention du National People's Congress Standing Commitee à Pékin n'est pas exclue, car comme on a pu le constater avec l'imposition unilatérale des lois de sécurité, Pékin n'hésite plus aujourd'hui à prendre les choses en main, lorsqu'il estime que les prérogatives de Hong Kong sont trop limitées.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
SOCIÉTÉ

Être « maid » en Inde

En Inde, il est chose courante de voir travailler dans les foyers aisés ou étrangers des employés de maison, « maid » en anglais ou « bai » en Hindi. Un métier intense de millions de personnes...