Lundi 26 octobre 2020
Hong Kong
Hong Kong

HONG KONG: Raz-de-marée pro-démocratie aux élections

Par Didier Pujol | Publié le 24/11/2019 à 23:38 | Mis à jour le 25/11/2019 à 05:42
Photo : Les Hongkongais sont allés voter en masse ce Dimanche
Elections locales de districts Hong Kong

Après les craintes de report qui ont agité tous les esprits ces dernières semaines, les élections se sont finalement déroulées dans le calme ce Dimanche avec un taux de participation inédit de 71,2%. Les résultats indiquent une majorité écrasante pour le camp pro-démocratie qui rafle 388 sièges.

452 sièges 

Sur un total de 479 le renouvellement des sièges aux postes de représentants au conseils de districts concernait 452 positions, faisant de cette élection un enjeu de représentation particulièrement important. Preuve de la combativité du camp pro démocratie, 452 candidats ont été présentés! Même si le pouvoir politique des 18 conseils de district est limité, s’agissant d’entités purement consultatives et dont la contribution au parlement ne fournit une base de représentants que pour 10% de l’assemblée (plus de la moitié des députés sont désignés par Pékin), cette élection fait office de référendum dans la période actuelle, marquée par six mois d’opposition violente à la politique de Carrie Lam.

 

Elections locales de districts Hong Kong

 

Par ailleurs, depuis le début des manifestations, le nombre d’inscriptions sur les listes électorales a littéralement explosé avec près de 400.000 votants supplémentaires, soulignant le besoin de représentation des Hongkongais. Parmi eux, la part des électeurs entre 18 et 35 ans, la tranche d’âge impliquée dans les mouvements anti-gouvernementaux récemment, a augmenté de 12%. C’est dire si le camp pro-establishment craignait le résultat de cette consultation, alors qu’il a le contrôle de la quasi totalité des districts jusqu’alors.

 

Forte mobilisation 

Or 71,2 %, soit près de 3 Millions de votants sur un total de 4.1 Millions d’inscrits ce sont présentés aux urnes Dimanche, confirmant l’intérêt des Hongkongais pour cette consultation. Ce taux n'était que de 47% en 2015. Ainsi le camp pro-démocratie entendait-il démontrer par les urnes la large base de soutien à ses revendications tandis que les conservateurs souhaitaient faire résonner l’appel au retour au calme et au business as usual. Un véritable test après les violences et excès qui ont émaillé ces dernières semaines entre la sécurité et le changement.

 

Elections locales de districts Hong Kong
Groupe de policiers à proximité d'un bureau de vote Dimanche

 

Police en arme 

Les bureaux de vote étaient tous sécurisés par des groupes de policiers armés, garants de ce qu’aucun débordement n’ait lieu à l’occasion de cette consultation et rappel du contexte tendu dans lequel se tient cette consultation. Malgré les garanties de bon déroulement du scrutin, de nombreuses réclamations pleuvaient dès le début de la matinée, tant sur les conditions de représentation des candidats à l’extérieur des bureaux de vote que rapport aux cadeaux aux personnes âgées dans certaines localités ou encore les tracts destinés à des destinataires virtuels qui faisant peser des soupçons de manipulation des listes. C’est néanmoins dans le calme que se sont déroulées ces élections, de longues files d’attente étant à noter à l'extérieur de plusieurs bureaux de vote comme à Kam Ping, près de North Point ou au Raimondi College de Midlevels, le bureau de vote de Carrie Lam.

 

Elections locales de districts Hong Kong

 

Raz de marée pro-démocratie

Parmi les districts amenés à changer de bord ce Dimanche semblaient déjà figurer Dimanche soir celui de Tuen Mun, fief de Junius Ho, l’homme accusé d’avoir soutenu l’agression des passagers du métro par les triades. De même, Tsuen Wan, le district de Michael Tien, l'un des porte-parole les plus virulents du camp pro-Pékin à Hong Kong, basculait en faveur des anti-gouvernementaux. En fait, c'est un  véritable raz-de marée pro-démocrate qui se confirmait Lundi matin 388 sièges revenant au camp pro-démocratie (86%) contre seulement 58 aux pro-Pékin. Rappelons que jusqu'à présent, ils n'en détenaient que 116 contre 292 pour les pro-establishment. 17 districts sur 18 étaient ainsi conquis par les pro-démocrates (seul Outlying Islands restait pro-Pékin) qui n'en contrôlaient alors qu'un seul (Sham Shui Po). Le message contenu par une mobilisation et un résultat aussi tranchés ne peut évidemment pas être ignoré, rappelant la manifestation record du 16 juin de 2 Millions de personnes.

A suivre

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir