Samedi 4 décembre 2021
TEST: 2261

Carrie Lam délivre le dernier discours de politique générale de son mandat

Par Didier Pujol | Publié le 06/10/2021 à 18:37 | Mis à jour le 07/10/2021 à 12:53
Photo : @info.gov.hk
carrie lam

Pendant deux heures mercredi, la Cheffe Executive a présenté ce qu’elle estime être la direction à suivre pour le territoire de Hong Kong. Bien que son mandat se termine en juin prochain, l’alignement général des choix économiques et sociaux avec les vues de Pékin laisse présager d’une continuité par son/sa successeur/euse. Voici quelques unes des mesures proposées par Carrie Lam.

Shenzhen et la « Métropole du Nord » de Hong Kong

L’idée est évoquée depuis maintenant quelques temps au travers des avis d’experts chinois, estimant que Shenzhen doit pouvoir trouver son extension naturelle de l’autre côté de la frontière par la constitution d’une zone urbaine de grande envergure. Ainsi Carrie Lam propose que le développement de la partie sous-exploitée de Hong Kong que constituent les Nouveaux Territoires soit au programme des années à venir. Ce que Carrie Lam nomme « la mégapole du Nord » doit couvrir la zone autour de Yuen Long, Fanling, Tin Sui Wai, Sheung Shui et la campagne environnante pour fournir 926000 logements. Plus de six programmes immobiliers sont à l’étude, indique-t-elle ce mercredi, pour mener à marche accélérée le développement de ce secteur. Les 2000 hectares protégés des wetlands, havre de biodiversité, seraient toutefois épargnés, précise-t-elle.

Loi sur la sécurité informatique et les fake news à Hong Kong

Dans les annexes de la Basic Law, l’article 23 de la nouvelle Loi de Sécurité Nationale qui punit sévèrement la sédition, l'incitation à la sécession, le terrorisme et la collusion avec les forces étrangères doit être encore renforcé selon Carrie Lam pour couvrir des crimes d’espionnage ou de pratique de la politique par des entités étrangères implantées à Hong Kong. Il faut aussi légiférer sur les fake news et la sécurité informatique, estime-t-elle. Concernant le premier sujet, cette accusation a déjà conduit face aux tribunaux des membres de la rédaction de Apple Daily, journal d’opposition à la politique pro-Pékin aujourd’hui fermé. Sur le second volet, une loi limitant la divulgation d’identités sur internet est en discussion, répondant en particulier aux pressions personnelles subies par les membres de la police lors des manifestations. Jusqu’à présent, les grands fournisseurs d’accès que sont Google et Facebook se sont opposés à ce projet de loi, menaçant de quitter la ville si elle venait à être promulguée.

Contrôle de l’éducation, des associations et des média à Hong Kong

Afin de protéger Hong Kong contre le terrorisme, l’encadrement plus étroit de l’enseignement, des associations, des média et de l’internet est présenté par Carrie Lam comme une prochaine priorité. Ainsi le Secrétariat pour l’Education a-t-il déjà demandé aux écoles d’inclure un volet spécifique sur la Sécurité Nationale. Sur le chapitre des média, outre la fermeture forcée du quotidien Apple Daily, la chaîne publique RTHK a récemment été rappelée à l’ordre puis réorganisée dans le but de remplir une mission de média officiel à Hong Kong. Enfin l’obligation de prêter serment pour les cadres de l’administration doit continuer de s’appliquer aux membres du nouveau comité électoral, fruit de la réforme des élections à Hong Kong orchestrée par Pékin, a rappelé Carrie Lam.

Fourniture de logements à Hong Kong

En plus de la Métropole du Nord, Carrie Lam estime que le projet Lantau Tomorrow Vision qui prévoit de créer une ile artificielle géante sur 1700 hectares entre Lantau et Hong Kong doit permettre de répondre également à la pénurie de logements par la création de 400 000 unités. Ce projet présenté, déjà en 2016 et longtemps bloqué par l’opposition du fait de ses aspects écologiques et de son coût pharaonique de 500 milliards de dollars hongkongais, ne rencontre semble-t-il plus aucun obstacle dans un Legco désormais acquis à la cause des pro-Pékin. Il a déjà été mis à l’ordre du jour du dernier discours de politique générale et devrait donc logiquement voir le jour dans les années à venir.

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Hong Kong ?

AGENDA DU MOIS

Nos événements préférés du mois de décembre à Hong Kong

Que faire en ce mois de décembre à Hong Kong? Lepetitjournal.com vous a concocté une sélection d’événements à ne manquer sous aucun prétexte. Et vous, qu’avez-vous de prévu ces prochains week-ends ?