Mardi 16 octobre 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Avendale, une école qui met l’enfant au centre

Par Publi-reportage Hong Kong | Publié le 03/10/2018 à 18:20 | Mis à jour le 05/10/2018 à 05:19
Photo : La pédagogie d'Avendale est basée sur la curiosité des enfants. @Avendale
Avendale Ecole enfant Hong Kong curiosité pédagogie centre

Un nouveau kindergarten a ouvert ses portes cet été dans le quartier de Tseung Kwan O. Avendale propose une éducation basée sur la méthode Reggio Emilia comme nous l'explique son directeur. Les enfants sont plongés dans un environnement tourné entièrement vers leur éveil.

Ils bénéficient aussi d’un encadrement parlant trois langues: l’anglais, le mandarin et le français. Le tout dans un vaste espace avec les équipements permettant de développer motricité et curiosité. 


La pre-nursery et le kindergarten accueillent les enfants de deux à six ans, de 9h à 16h15, par demi-journées. Le jeu et l’exploration sont au coeur des apprentissages. Outre l’assimilation de connaissances, les élèves acquièrent une aisance dans la vie en collectivité, à travers la collaboration et l’entraide. 

Avendale organise aussi des classes d’enrichissement. Les sessions d’une heure se déroulent après les classes, de 16h15 à 17h15. Elles ont pour thème l’art créatif (en français et anglais), l’exploration scientifique (en mandarin), la cuisine (en français et anglais) et le français immersif.

Les enfants de moins de six ans peuvent participer à des jeux créatifs en semaine ou le samedi matin. À travers la peinture ou la pâte à modeler par exemple, ils développent leur motricité fine et la coordination entre l’oeil et la main. Ils profitent ainsi de l’expérience pédagogique d’Avendale et de l’immersion linguistique.

Les plus petits ne sont pas en reste. Ils peuvent découvrir cet environnement privilégié à travers des groupes de jeux. Les enfants de 9 à 36 mois sont accueillis dans des playgroups. Ceux-ci sont encadrés par des adultes parlant anglais, mandarin ou français. La pédagogie Reggio Emilio permet de développer dès le plus jeune âge la créativité, la motricité et l’éveil à son environnement.

Plus d’informations et inscriptions sur le site Avendale.school

 

avendale, school, école tseung kwan o

 

“Acquérir les compétences du XXIe siècle”

Interview de David Shirley, principal de l’école Avendale

David shirley principal avendale tseung kwan o


Avendale revendique une approche Reggio Emilia. Pouvez-vous nous expliquer cette pédagogie?

David Shirley: L’approche Reggio Emilia reconnaît que chaque enfant est unique. Cette pédagogie est centrée sur les besoins de l’enfant. Nous ne voulons pas d’un maître face à ses élèves. Nous nous voyons comme un guide aux côtés de la classe, qui encourage les curiosités et les passions des élèves. Notre école ne propose pas un parcours auquel l’enfant doit se plier, ce qui est l’opposé de ce qu’il faut faire. D’autres établissements proposent un programme d’étude et, peu importe les élèves qu’ils ont, ils doivent le suivre. A Avendale, nous utilisons l’observation, la documentation et l’enregistrement. Nous savons alors quels sont leurs besoins. Nous connaissons leurs forces, leurs faiblesses et pouvons ainsi adapter nos programmes afin de les soutenir dans leur parcours.


Que cela signifie-t-il en matière d’activités?

- Vous apportez des provocations. Une provocation peut être beaucoup de choses. Ce peut être quelque chose sur la table qui amène l’enfant à s’interroger, à réfléchir. Ce peut être une question de l’enseignant qui incite l’enfant à réfléchir à une certaine activité. Ce peut être un élève qui apporte un objet de chez lui. A travers une provocation à s’interroger, l’enseignant est capable de développer une expérience d’apprentissage dans la classe, qui implique vraiment les jeunes enfants, qui vont chercher par eux-mêmes. Ils commencent à parler avec leurs amis ou avec la maîtresse et, à travers l’observation et la discussion, l’adulte commence à diriger vers un apprentissage. Outre le domaine cognitif, vous pouvez avoir des provocations dans les arts visuels ou la musique. Ce peut être aussi des jeux de rôles. Cela développe les compétences sociales et émotionnelles. Avec des figurines ou des animaux, vous parlez de différentes situations, ce qui aide pour le développement social, mais aussi littéraire. Ils commencent à comprendre le pouvoir de la narration.


Et cela favorise l’apprentissage?

- Quand les enfants aiment leur environnement, aiment le contenu et ont de bonnes relations, ils s’épanouissent. Et quand les enfants s’épanouissent, leurs connaissances académiques se développent et les relations sociales et émotionnelles se renforcent. Je pense que la chose la plus importante qu’on puisse apporter à un enfant est de faire en sorte qu’ils développent des relations à travers lesquelles il se sent en sécurité, heureux et soutenu.


Où pourront aller vos élèves après la maternelle?

- Voilà ce que nous voulons pour les enfants: qu’ils soient heureux, impliqués et soutenus. Si nous parvenons à ces trois objectifs, nous aurons réussi une expérience éducative positive. Grâce à cela, nos élèves pourront ensuite aller dans l’école qu’ils veulent à Hong Kong. Certains iront dans une école locale. D’autres iront dans des écoles internationales. Dans celles-ci, les équipes cherchent les compétences du XXIe siècle: collaboration, communication, créativité et l’innovation. Ce sont aussi les compétences que nous recherchons. Nous nous assurons que les enfants les acquièrent. Nous enseignons à communiquer de façon efficace et nous encourageons leur créativité. Avec les provocations, ils réfléchissent sans cesse, ils font des connexions. Nous développons des compétences que nombre d’écoles internationales recherchent. Nous voulons favoriser les opportunités pour nos enfants.

 

avendale, school, école tseung kwan o


 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CULTURE

CHUNG YEUNG – La fête du double neuf

Neuvième jour du neuvième mois lunaire du calendrier chinois, le 17 octobre 2018 est un jour férié à Hong Kong. Traditionnellement, on profitait de ce jour de détente pour aller à la montagne...

Vivre à Hong Kong

HISTOIRE

Un tramway nommé désir

Après avoir évoqué les frayeurs en avion de l'aéroport de Kai Tak, nous vous emmenons cette fois-ci dans un voyage historique bien plus tranquille à bord du tramway de Hong Kong, quoi que...