3 mamans françaises de Hong Kong organisent leurs vacances

Par Didier Pujol | Publié le 26/06/2022 à 14:03 | Mis à jour le 27/06/2022 à 10:46
Photo : @Unsplash/American Green Travel
valises de voyage

Entre avions annulés, quarantaines introuvables et complexité administrative due à la situation sanitaire particulière de Hong Kong, nous avons demandé à quelques mamans françaises de décrire leur feuille de route pour l'été. Des vacances, oui mais pas forcément de tout repos.

 

Laure est une maman de 3 enfants de moins de 6 ans. Son mari travaille dans une banque. Ils sont arrivés à Hong Kong il y a 3 mois. La famille de Jeanne compte 4 personnes dont 2 enfants en bas âge. Elle et son mari sont arrivés à Hong Kong en juillet l'année dernière. Elle travaille comme manager dans une société de conseil en cybersecurité et son mari est analyste quantitatif dans une banque internationale. Quant à Patricia, sa famille est à Hong Kong depuis 4 ans. Elle a 3 enfants de 14, 11 et 5 ans. Son mari est responsable grands comptes dans une société informatique et elle est cheffe de projet informatique.

"Cela fait deux ans et demi que nous n'avons pas quitté Hong Kong"

Que prévoyez-vous de faire pour les vacances ? Comment seront occupés les enfants ? Rencontrez-vous des difficultés prévoyez vous en terme de garde, voyages, quarantaines ?

Patricia : Cela fait maintenant 2 ans et demi que nous ne sommes pas rentrés en France ni bougé de Hong Kong. Nous avons donc décidé de rentrer en France cet été bien que ce soit très compliqué à organiser. Les garçons partiront début juillet avec leur papa car leur école a des vacances mais je ne partirai avec la petite que fin juillet car son école finit plus tard et je n’ai pas beaucoup de vacances cette année du fait de mon embauche récente. Nous reviendrons mi-aout à Hong Kong. Les grands passeront quelques semaines en colonies de vacances car mon mari n’a pas 6 semaines de congés. Il rentrera donc au bout d’une semaine pour reprendre le travail.

Nous avons eu beaucoup de difficultés avec les vols d’avion. La compagnie Finnair a changé sa programmation 4 fois, aussi sommes-nous finalement passés par Lufthansa. Ensuite, la réservation des chambres de quarantaine a été un casse-tête. Nous n’avons pas trouvé de chambres communicantes, ce qui ne facilitera pas le télétravail que nous reprenons dès l’atterrissage. Notre helper partira tout le mois d’aout et il a fallu aussi lui trouver des vols et une chambre de quarantaine, ce qui n’a pas été simple puisque la liste des hôtels réservés aux helpers a tardé à être publiée.

 

avion france hong kong
Photo@Unsplash/Nafis Al Sadnan

"Nous allons partir au Vietnam"

Laure : Nous avons choisi de partir au Vietnam : c’est une destination relativement proche (2H30), et le vol est direct. Ainsi les risques de complications pour rejoindre Hong Kong seront limitées. C’est aussi un pays que nous connaissons en partie. Nous prévoyons un temps au bord de la mer et un temps en itinérance en visant les régions où la saison des pluies est moins marquée sur cette période de l’année. Nous sécuriserons les transferts internes avec une agence locale afin de limiter les imprévus avec les enfants, et en prenant le train quand cela est possible.

Nous avons réservé deux chambres de quarantaine pour notre retour, nous serons séparés. Les enfants semblent avoir bien vécu notre précédente expérience de quarantaine. Ils nous reparlent souvent de certains détails qu’ils ont appréciés tels que les grands puzzles, ou la confiture du petit-déjeuner...

Jeanne : Nous sommes déjà rentrés en France d'avril à mai 2022, donc nous ne comptons pas repartir en vacances, d’autant que je serai encore en période d’essai. Étant donné que les enfants ne sont pas encore scolarisés, le quotidien ne changera pas cet été. On va prévoir des cours bébé nageur à la piscine de Kennedy Town et nous espérons aller régulièrement à la plage. Malheureusement la piscine de notre immeuble a fermé car beaucoup de familles sont parties et les propriétaires ne veulent plus continuer à payer les frais d’entretien.

"Mes parents viendront en septembre"

Envisagez-vous de faire venir la famille ou de vous rendre en France cet été ? Ailleurs ? 

Patricia : Cet été, ce sera la France, avec une visite à mes parents en priorité, vu le temps que nous ne les avons pas vus. Les garçons enchaineront sur leur colonie de vacances. Faire venir la famille est trop compliqué et fatigant au regard de leur âge.

Laure: Mes parents viendront en septembre. Ainsi ils pourront partager notre vie quotidienne à Hong Kong, mettre des images sur notre environnement et découvrir cette ville incroyable.

Jeanne : Nous espérons rentrer en France 2 semaines en septembre si la quarantaine est autorisée à la maison. De même si la quarantaine est allégée, de la famille viendra potentiellement en août

 

enfants ecole
Photo@Unplas/note thanun

"Tous les enfants feront leur rentrée à Hong Kong"

Est-ce qu’ils seront scolarisés à Hong Kong à la rentrée ? Dans quels types d’établissement ?

Patricia : La rentrée des enfants se fera dans leurs écoles actuelles, Délia pour les deux aînés et une école locale avec Lou Pichoun pour la petite. On va maintenir cette configuration pour encore un an.

Laure : Les enfants sont scolarisés au Lycée Français. Nous rentrons suffisamment en avance pour ne pas manquer la rentrée.

Jeanne : Ma fille aînée de 2 ans va commencer la pre-nursery à temps plein à partir de mi aout dans une maternelle locale bilingue Montessori

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'édition Hong Kong.

À lire sur votre édition locale