Dimanche 5 décembre 2021
TEST: 2261

180 millions de langoustes australiennes à Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 18/10/2021 à 15:00 | Mis à jour le 19/10/2021 à 10:25
langouste australienne

Ce 15 octobre, les douanes de Hong Kong ont arrêté 13 personnes dans le cadre d’un trafic de langoustes australiennes entre Hong Kong et la Chine continentale. Ce fait divers fait partie d'une longue série liée au boycott par la Chine des produits australiens qui relance les activités de contrebande à Hong Kong pour satisfaire les attentes des consommateurs qui en pincent pour les célèbres crustacés.

Contrebande de langoustes à Hong Kong

Lors d'un point de presse ce 15 octobre, Rita Li, chef du groupe du bureau d'enquête sur les crimes du syndicat des douanes de Hong Kong a déclaré : "Environ 5 300 kg de langoustes suspectées de provenir d’Australie de manière illégale, ont été saisis pour une valeur marchande estimée à environ 4,2 millions de dollars."  Ce n’est pas la première fois que des tentatives de contrebandes de langoustes australiennes ont été mises à jour puisqu’en juillet déjà deux bateaux de pêche ont été arraisonnés dans les eaux continentales avec à bord environ 2 200 kg de langoustes d'une valeur marchande estimée à environ 1,7 million de dollars, impliquant sept personnes. En août et septembre, ce sont 3 100 kg de langoustes australiennes qui avaient été saisies d'une valeur marchande estimée à environ 2,5 millions de dollars, et six contrebandiers arrêtés.

 

228 tonnes de langoustes non déclarées

Depuis le conflit diplomatique qui oppose la Chine et l’Australie, en particulier sur le sujet de la répression à Hong Hong et au Xinjiang, le boycott des produits australiens se fait au détriment du goût immodéré des Chinois pour les fameux crustacés. Selon Madame Li, "les quantités estimées de langoustes australiennes ayant transité par Hong Kong non déclarées par les importateurs atteindrait 228 tonnes avec une valeur marchande estimée à environ 180 millions de dollars". Si les médias se sont ces dernières années fait écho du trafic de stupéfiants via les eaux de Hong Kong, en particulier avec la mort récente d'un membre féminin de la police des frontières dont le bateau a été coulé par des contrebandiers, la nouvelle situation internationale crée une opportunité inédite pour la contrebande.

 

Speedboat
Les contrebandiers utilisent des hors-bord pour échapper aux douaniers en baie de Hong Kong Photo@Unsplash/Sebastien LE DEROUT

Des langoustes australiennes dans la Baie de Hong Kong

Tandis que Hong Kong semble retrouver son rôle historique de trafics en tous genres de produits importés vers le continent, une anecdote prête à sourire : lors d’une tentative de passer des langoustes vers la Chine continentale, il semblerait en effet que des contrebandiers aient rejeté à la mer une partie de leur cargaison après avoir été prévenus de l'arrivée des douaniers. Hormis le fait que les villageois locaux se sont dépêchés de faire disparaitre l’objet du délit en ingurgitant durant une semaine entière l’essentiel de la cargaison au point de ne plus supporter la vue d’un seul de ces crustacés, certaines caisses ont laissé échapper une partie de leur contenu de langoustes encore vivantes, parties aussitôt se réfugier sous les rochers côtiers. L'histoire ayant démontré les facultés d'adaptation des crustacés à de nouveaux environnements, l’avenir nous dira si la baie de Hong Kong verra naître une nouvelle colonie des célèbres crustacés océaniens.

 

contrebande d'ailerons de requins à Hong Kong
Saisie de deux tonnes d'ailerons de requins, espèce protégée, à Hong Kong le 29 mai 2021 Photo@Hong Kong Customs

 

Nous vous recommandons
Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s) Réagir