Visiter le sud du Vietnam en 5 jours : 6 destinations immanquables du delta du Mékong

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 16/09/2022 à 04:15 | Mis à jour le 16/09/2022 à 05:18
Visiter le delta du Vietnam : liste des lieux immanquables

S’étendant sur plus de 40 000 km², le delta du Mékong regorge de coins et recoins à explorer. Le Petit Journal a tenté l’expérience pour vous. Nous nous sommes rendus dans 6 des nombreuses villes à découvrir dans la région. Le delta du Mékong en 5 jours, à vous de jouer !

 

Si le nord du Vietnam est souvent vanté pour abriter Hanoï, la capitale du pays, ou encore la célèbre et majestueuse baie d’Along, le sud du pays est tout aussi incontournable, notamment car on y trouve l’époustouflante région du delta du Mékong (en vietnamien đồng bằng sông Cửu Long).

Littéralement surnommée le « delta des 9 dragons », il s’agit d’une destination idéale pour découvrir le paradis tropical du pays. Marchés flottants, excursions en barque le long des rivières, balades à vélo à travers les multiples îlots, le delta du Mékong regorge d’activités pour vous offrir une expérience inoubliable.

 

Mỹ Tho, le point d’entrée du delta du Mékong

Située à 70km d’Hô Chi Minh-Ville, Mỹ Tho saura combler votre soif d’authenticité par ses paysages envoutants, sa faune captivante et ses délicieux fruits dont elle regorge. Laissez-vous guider vers des lieux sacrés comme les pagodes Vĩnh Tràng et Bửu Lâm, ou préférez le risque et aventurez-vous à la ferme aux serpents de Đồng Tâm.

 

Ile de Thoi Son à Ben Tre dans le delta du Mékong
L’îlot Thới Sơn et sa balade en bateau

 

L’île de Thới Sơn vous ouvre également ses portes pour une virée à travers les plantations de cocotiers et les arroyos la parcourant. Aussi appelée l’île de la licorne, vous y découvrirez une fabrication de bonbons à base de noix de coco, des cultures d’abeilles, de même que des chants traditionnels locaux. Sur l’île Tân Long, vos papilles affronteront quant à elles de nouvelles saveurs, avec des menus de restaurants proposant aussi bien du poulet et de la crevette que du « poisson aux oreilles d’éléphant », du serpent, de la tortue, ou encore du crocodile.

 

Bến Tre, lieu de sérénité et calme par excellence

Entourée de rivières et canaux, Bến Tre est considérée comme le « pays de la noix de coco ». Ses amateurs ne pourront en être déçus après avoir exploré les nombreuses cocoteraies qui surplombent le paysage. A travers cette dense végétation, vous apprendrez tout des métiers traditionnels locaux et pourrez vous laisser bercer par le bruit des commerces de rue environnants. Vous ne résisterez pas à l’une des nombreuses virées parcourant le delta du Mékong à bord d’un sampan.

 

Sentier cocoteraie et enfants à vélo autour de Ben Tre au Vietnam

 

Pour une expérience encore plus époustouflante, embarquez sur le ferry traversant la rivière Hàm Luông pour plonger dans la simplicité des îles à proximité. A vélo ou à pied, vous découvrirez un microcosme où chacun cultive ses propres produits pour subvenir à ses besoins et entretient des échanges réguliers avec les autres habitants et l’extérieur.

 

Trà Vinh et la survie de la culture khmère

Au carrefour de différentes cultures, Trà Vinh rassemble aussi bien des populations Kinh – originaires du nord du pays et du sud de la Chine – et des populations Hoa – caractérisées par leur descendance de la diaspora chinoise. L’ethnie majoritaire de la ville reste néanmoins celle des Khmers Krom, représentant 30% de la population locale et symbolisant l’héritage de l’empire khmer qui régnait autrefois sur la région. Vous pourrez ainsi visiter des temples Khmer, tels que les pagodes d’Âng, de Hang, de Co et de Vàm Rây.

 

Temple Khmer localisé à Tra Vinh dans le delta du Mékong
Temple Khmer localisé à Tra Vinh dans le delta du Mékong

 

Non loin, vous trouverez le village culturel touristique khmer de Trà Vinh. L’une des fêtes les plus attendues par les Khmers du Sud du pays est la fête Ok Om Bok, célébrée chaque année au 14ème et 15ème jour du 10ème mois lunaire. On y souhaite une année de bonheur, de beau temps et de belles récoltes.

 

Sa Đéc, sur les pas de Marguerite Duras

La séduisante ville de Sa Đéc évoque à bon nombre de Français la célèbre œuvre de L’Amant, publiée par Marguerite Duras en 1984. Éminemment liée au récit, c’est dans cette ville que se trouvait la maison du riche héritier Huynh Thuy Le, ledit amant. Pour 30 000 đồngs, on peut aujourd’hui visiter ce lieu à l’architecture d’influence aussi bien française que chinoise. A quelques pas se trouve également l’école Trưng Vương, l’école de filles que dirigeait la mère de Marguerite Duras.

 

A Sa Dec, la maison de l'héritier Huynh Thuy Le du récit de Marguerite Duras
Maison de l'héritier Huynh Thuy Le à Sa Dec

 

Sa Đéc tire aussi son charme de ses décors colorés, tant les champs de fleurs s’étendent à perte de vue au village de fleurs de Tan Quy Dong. Contrairement à ce que l’on voit habituellement, ces nombreuses variétés de fleurs sont ici plantées sur des charpentes surélevées pour ne pas être submergées. Enfin, rien de mieux qu’un détour par le temple de Kiến An Cung pour admirer le travail d’un groupe de Chinois venus tout droit de Fujian.

 

Cần Thơ et son incontournable marché flottant

Vous ne pouvez visiter le delta du Mékong sans vous rendre à Cần Thơ. Traversée par l’un des bras du Mékong – le Hậu Giang – on y observe d’innombrables embarcations commercer chaque jour au marché flottant de Cái Răng. Attention cependant à régler son alarme de bonne heure, car le marché débute à 4 heures du matin et risque de perdre de son charme si l’on ne s’y rend qu’après 9 heures.

 

Visite du marché flottant Cai Rang à Can Tho
Visite du marché flottant Cai Rang à Can Tho

 

C’est également à Cần Thơ que l’on peut visiter la célèbre maison ancienne de Binh Thuy, l’une des rares habitations françaises encore intactes dans le sud du pays. Elle a notamment servi de décor pour le tournage du film L’Amant, l’adaptation du roman de Marguerite Duras. A la nuit tombée, il est aussi très agréable de se balader le long du quai de Ninh Kiều, en se laissant porter par son atmosphère envoûtante et les lumières du pont au loin, arborant une fleur de lotus.

 

Vĩnh Long, le royaume de la poterie

Longeant la rivière Cổ Chiên, la ville de Vĩnh Long est souvent vantée pour ses multiples cours d’eau et ses vergers. Succombez sans retenue au charme des zones d’écotourismes de Hoang Hao ou de Vinh Sang pour vous perdre dans un décor vert et peuplé d’espèces en tous genres. Au programme : repos et détente dans la nature, entourés d’ours, de chèvres, de pélicans, ou encore de pythons. Le temple Văn Thánh – temple de littérature – vous ouvre également les portes de son architecture ancienne.

 

Usine de terre cuite et visite du village de poterie à Vinh Long
Usine de terre cuite dans le village de poterie à Vinh Long

 

L’île de An Bình – dont le nom même évoque la paix – est à son tour vantée pour sa végétation luxuriante. Cependant, l’une des grandes particularités de Vĩnh Long est son « village de la poterie ». Surnommé « le Royaume rouge » par les locaux, l’industrie de cette poterie d’un rouge inimitable vous offre des décors d’argile à perte de vue, qu’on ne peut qu’apprécier découvrir.

Ce ne sont ici qu’une poignée d’exemples de lieux à découvrir dans le delta du Mékong. Nous vous laissons donc le plaisir de parcourir la région pour en trouver de plus surprenants encore. Toutefois, si ces destinations paradisiaques vous offrent la chance de voguer sur les eaux à travers les différents bras du delta, ce territoire est aujourd’hui en danger. En effet, le delta du Mékong se confronte aujourd’hui à la menace du changement climatique.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Ho Chi Minh Ville !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale