Sénégal en Mouvement : le nouveau média 100% numérique

Par Article Partenaire | Publié le 16/08/2022 à 17:07 | Mis à jour le 16/08/2022 à 17:08
Ordinateur portable et téléphone portable écran allumé

L’information digitale est une réalité du paysage numérique depuis de nombreuses années. En France par exemple, le journal Le Monde avait déjà entamé sa transformation dès la fin des années 1990. Récemment encore, le groupe Sipa Ouest France annonçait le lancement d’un « nouveau média d’information 100% numérique » : France Live. Du côté du continent africain, on s’active également sur la question de la presse digitale, comme en témoigne le nouveau média Sénégal en Mouvement. L’objectif de ce nouveau format est de traiter toutes les dimensions sociales, économiques et politiques du continent, en particulier l’Afrique de l’ouest.

 

Une politique d’information sur le long terme

Sur la page d’accueil du site d’informations, on peut lire que Sénégal en Mouvement se destine à retranscrire « tous les grands projets et personnalités sénégalaises, qui animent notre pays et contribuent à sa croissance ». L’ambition de départ est donc importante, pour ce tout jeune média dont les premières publications datent de 2018. Plusieurs années après les premiers pas du journal en ligne, l’ambition semble toujours intacte, et la volonté d’informer toujours présente : on y parle de tous les sujets, avec une certaine dimension institutionnelle.

 

Et justement, les sujets d’actualité en relation avec l’Afrique de l’ouest sont innombrables : le Sénégal est en effet un pays complexe traversé par des enjeux passionnants, que ce soit sur le plan économique, social ou politique. Pour l’équipe dirigeante de Sénégal en Mouvement, il s’agit d’abord et avant tout de porter un regard objectif sur cette actualité, sans toutefois chercher à inonder le lectorat de publications quotidiennes. Les contenus sont donc, pour la plupart, envisagés comme de véritables dossiers dotés d’une réelle valeur ajoutée sur le temps long. A ce stade, il est permis de dire que Sénégal en Mouvementest bel et bien un média en ligne d’une extrême neutralité et impartialité.

 

Des dossiers exhaustifs par thématique

Nous l’avons vu, ce nouveau média en ligne aime à traiter l’information en profondeur, et de manière exhaustive. Pour y parvenir, l’équipe dirigeante organise l’information selon une structure bien précise. Cette politique éditoriale est présente partout, notamment au travers du menu principal qui permet de mieux cerner les principales questions soulevées par le média. Parmi celles-ci : l’économie, l’international, mais aussi les sujets de santé et de société. Le résultat de cette stratégie ne se fait pas attendre, puisque de nombreuses publications rencontrent le succès auprès d’un public extrêmement divers.

 

Sur la question du bâtiment, Sénégal en Mouvement a pu réaliser la promotion de certains chantiers d’envergure, menés pour la plupart dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE). Sur le plan économique là aussi, il paraissait important pour le média de mettre en valeur l’attractivité du territoire sénégalais, devenu une terre d’opportunité pour de nombreux investisseurs. C’est chose faite, grâce à un article paru en 2020, et qui relate la forte croissance économique du Sénégal depuis quelques années, la plus importante du continent.

 

D’autres dossiers peuvent également intéresser un public d’investisseurs, désireux de placer son épargne dans des secteurs porteurs tels que l’immobilier par exemple. Ainsi, le média 100% en ligne apporte des clés essentielles pour investir dans l’immobilier au Sénégal et accéder à la meilleure stratégie de diversification possible. On le voit ici : l’actualité traitée par le média est non seulement de nature informative, mais elle a également une vocation pratique et utilitaire.

 

Quel avenir pour ce pure player sénégalais ?

Aujourd’hui, il n’y a pas de réelle raison de douter que ce nouveau média en ligne puisse conquérir un nouveau public et accéder à de nouvelles opportunités de développement. L’espace médiatique sénégalais se prête bien à ces nouvelles initiatives, qui ne font que renforcer la légitimité de la presse numérique locale.

 

Profitons-en pour évoquer ici le dynamisme de la presse et des médias au Sénégal : avec un paysage médiatique constitué d’au moins 27 quotidiens, plus d’une vingtaine de radios généralistes et communautaires et une vingtaine de radios, on peut dire que la pluralité des opinions est respectée. Du côté de la presse en ligne et du numérique en général, la croissance est fulgurante ces derniers années : sans doute est-ce à cause de la pandémie, qui a largement contribué à l’accessibilité de l’information de masse. Dans tous les cas, le média Sénégal en Mouvement dispose désormais d’une crédibilité certaine, et devra démontrer dans le temps long sa capacité à soutenir cet effort numérique pour le bien de la communauté.

 

Pour M. Abdoulaye DIOP, Ministre de la Culture et de la Communication du Sénégal, la montée des réseaux sociaux représente « un nouveau défi qui oblige la presse à se réinventer, pour continuer à jouer pleinement son rôle et répondre efficacement aux attentes du public. Une situation qui passe nécessairement par la constitution d’une presse libre, forte, protégée, indépendante et résiliente ».

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale