Bien choisir son assurance santé à l'étranger : les pièges à éviter

Par APRIL International | Publié le 22/11/2022 à 17:30 | Mis à jour le 22/11/2022 à 17:30
Bien choisir son assurance santé à l'étranger - les pièges à éviter APRIL

Vous partez à l’étranger. Pour bien vous couvrir en cas d’accident ou de maladie, vous envisagez de prendre une assurance santé. Et vous avez raison ! Mais parmi les nombreuses offres sur le marché, comment faire le bon choix et éviter les pièges ? Suivez le guide.

 

Pourquoi prendre une assurance santé lorsque l’on part à l’étranger ? 

Lors de séjour à l’étranger en vacances ou en expatriation, vous pouvez avoir à faire face à plusieurs risques si vous n’êtes pas assuré.

  • Le risque financier : si vous devez vous faire soigner hors de France, vous ne bénéficiez pas de la Sécurité sociale. Vous ne serez donc pas remboursé des frais de soins engagés dans un hôpital. Et cela peut coûter très chers dans certains pays ! Mieux vaut donc anticiper ces coûts en souscrivant une assurance santé internationale.
  • Les risques sanitaires et médicaux : renseignez-vous bien sur l’état du système de santé dans le pays où vous allez séjourner. Y-a-t-il un bon réseau de soins ? Le secteur public est-il performant ? Quel est le coût des soins dans le secteur privé ? Un rapatriement n’est-il pas plus sûr en cas de problèmes importants ?
  • Les risques juridiques : ils sont souvent sous-évalués mais ils existent. Que faire si vous causez un dommage corporel à une personne lors d’un accident et que des poursuites judiciaires sont entamées ?

 

Opter pour une assurance locale : bonne ou mauvaise idée

Vous pouvez tout à fait décider de prendre une assurance expatrié ou long séjour dans le pays où vous allez séjourner. Mais avant de vous lancer, un certain nombre de points sont à étudier. Est-elle adaptée à vos besoins ? Que rembourse-t-elle ? Quelles sont les restrictions ? Bien souvent, les risques ne sont pas mutualisés comme en France. Vos cotisations peuvent donc augmenter d’une année sur l’autre. Enfin une assurance locale ne vous couvrira pas dans d’autres pays et ne remboursera pas non plus les soins effectués en France. 

 

Choisir son assurance santé : posez-vous les bonnes questions

  • Faites tout d’abord un état des lieux de vos besoins. En fonction de votre âge, de celui de vos enfants, de vos projets, de vos problèmes de santé, vous pourrez mieux anticiper les soins dont vous pourriez avoir besoin. Il sera alors plus simple de choisir son assurance. 
  • Préparez un budget. La santé à un coût qui est très variable d’un pays à l’autre. Si vous allez dans un pays où le système de santé est cher, votre budget sera à prévoir en conséquence.
  • Souhaitez-vous être affilié ou non à la caisse des Français de l’étranger (CFE). Cette assurance vous permet de continuer à bénéficier des avantages du système de sécurité sociale français à l’étranger. Il ne faudra toutefois pas oublier de souscrire une assurance complémentaire.

 

OBTENIR UN TARIF

 

Assurance santé à l'étranger : les pièges à éviter  

  • La première erreur serait de ne pas s’assurer ! Même jeune et en bonne santé, vous n’êtes pas à l’abri d’un problème de santé ou d’un accident. 
  • Ne pensez pas que la carte bancaire va vous couvrir de tout. Renseignez-vous bien sur les conditions d’assurance de votre carte. Les montants sont souvent plafonnés et limités dans le temps.
  • Ne pensez pas non plus que la sécurité sociale française pourra prendre en charge vos dépenses de soins. Seuls, les voyageurs de moins de 3 mois peuvent, sous certaines conditions, obtenir le remboursement de soins médicaux urgents et imprévus. Mais vous devrez faire l’avance des frais et vous ne serez remboursés que sur la base des tarifs forfaitaires en vigueur en France. 
  • Attention aux offres low cost attrayantes. Regardez bien le détail de l’assurance et posez vos questions à la compagnie d’assurance : exclusions, franchises, plafonds de garanties …
  • Vérifiez les délais d’attente. Ce sont des délais, généralement de 3 à 6 mois, pendant lesquels certains soins comme les soins dentaires ou l’optique ne sont pas couverts. 
  • Faites attention à une notion qui revient souvent sur les contrats en Amérique du Nord : la notion de copaiement appelé aussi franchise obligatoire. Ce copaiement est le reste à charge que l’assureur ne paiera pas. Regardez bien la valeur du copaiement avant de vous assurer. Il peut être assez élevé.
  • Assurez-vous que l’assurance correspond bien au temps de votre séjour à l’étranger. Une assurance de courte durée coûte moins cher qu’une assurance longue durée n’offre pas la même couverture.
  • Regardez si votre assurance propose une garantie viagère c’est-à-dire sans limite d’âge. Lorsque vous choisissez cette option, vous êtes sûr de ne pas voir votre contrat de mutuelle santé résiliée au bout de quelques années. Vous risqueriez de vous retrouver sans assurance privée et d’avoir du mal à en retrouver une autre qui accepte de vous couvrir.
  • Enfin, renseignez-vous bien sur les modalités de remboursement.

 

Depuis plus de 40 ans, APRIL International propose des solutions d’assurance internationale temporaires ou longue durée aux expatriés, voyageurs et étudiants. Grâce à son implantation dans 13 pays, APRIL International offre proximité et expertise à ses assurés. Nos conseillers sont à votre écoute et vous accompagnent. Contactez-les !

0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale