Comment préparer sa retraite en vivant à l'étranger ?

Par Article Partenaire | Publié le 26/07/2022 à 17:12 | Mis à jour le 26/07/2022 à 17:12
Femme assise face à la mer avec un chapeau en levant les bras

Une fois à la retraite, près d'un million d'ex-salariés en France préfèrent s'expatrier pour revenir vers leur pays d'origine ou pour profiter d'une meilleure qualité de vie dans un autre pays. Il est tout à fait possible de toucher sa retraite tout en résidant dans un pays étranger comme le Portugal, l'Europe, Maroc, l'île Maurice... Toutefois, plusieurs démarches sont à effectuer.

 

Les démarches à entreprendre pour préparer sa retraite à l'étranger

Afin de bénéficier de sa retraite dans son pays d'accueil en complément du PER, il est indispensable de suivre quelques étapes.

 

Bien se renseigner

Avant de décider de passer votre retraite dans un pays à l'étranger, vous devriez vous informer sur les règles en vigueur dans le pays d'accueil, les conventions d'imposition, les accords sociaux entre votre destination et la France. Il est aussi conseillé de prendre en compte quelques paramètres comme la proximité avec l'Hexagone, le climat, le cadre de vie, le coût de la vie, les commodités disponibles... De cette manière, vous pouvez faciliter votre intégration sociale tout en profitant du bien-être et du confort en tant que retraité.

 

Prévenir les caisses de retraite

Pour pouvoir toucher votre pension à l'étranger en complément de vos investissements sur Perlib.fr, il faut évidemment faire une demande avec toutes vos coordonnées bancaires à l'étranger sans oublier un certificat de résidence. Vous n'avez qu'à vous rapprocher de la CNAV (Caisse nationale d'assurance vieillesse). Il est aussi important de prévenir toutes vos caisses de retraite complémentaire et de base pour leur communiquer votre nouvelle adresse. Cette démarche est à faire auprès de la Carsat. Si vous êtes fonctionnaire, il vous suffit de demander que votre pension soit versée à la trésorerie ou à la comptabilité du consulat ou de l'ambassade. Sachez que vous ne pouvez pas toucher l'Aspa (Allocation de solidarité des personnes âgées) depuis l'étranger. Pour avoir plus de revenus, vous avez cependant la possibilité d'opter pour le PER ou d'investir sur Perlib.fr.

 

Fournir un certificat de vie

À renouveler chaque année, il s'agit de la preuve de votre existence délivrée par l'administration de votre pays d'accueil. Vous devez fournir ce document pour toucher vos pensions venant de la complémentaire française et venant de vos caisses de retraite. Cette attestation est disponible dans votre espace personnel via le site de l'Assurance retraite.

 

Vous devez vous adresser à l'une des autorités compétentes (commissariat, mairie…) dans votre pays de résidence pour faire compléter le document. Lorsqu'il est visé officiellement, il faut l'envoyer à l'Assurance retraite sous un délai de trois mois.

 

Le paiement des impôts

Selon le cas, vous devez payer l'impôt sur le revenu dans le pays d'accueil, en France ou dans les deux pays. Dans le cas où votre pays de retraite a signé une convention avec la France, il existe des règles vous permettant d'éviter une double imposition. En revanche, l'absence d'une convention vous oblige à payer des impôts dans les deux pays. Pour toutes ces raisons, il est impératif de réunir tous les renseignements.

 

Les pensions des retraités vivant en dehors de la France sont soumises aux cotisations sociales dont les taux sont différents suivant le type de pension. Dans certains cas, les retraités peuvent bénéficier d'une exonération des cotisations en respectant quelques conditions.

 

Retraite et couverture maladie

La prise en charge des soins de santé des seniors résidant à l'étranger n'est pas la même. La modalité dépend de la situation du pays de résidence.

 

En Europe

En passant votre retraite dans l'un des pays membres de l'UE ou en Suisse, votre pays d'accueil couvre vos soins médicaux et en France pour vos séjours temporaires. Il faudra compléter et envoyer le formulaire d'inscription en ligne à votre caisse de retraite pour faire une demande.

 

Hors pays européens

L'Assurance maladie ne prend pas en charge les frais médicaux des retraités habitant en dehors de l'Europe. Certains pays ont toutefois signé un accord avec la France pour une couverture des soins. Pensez à vous informer auprès de votre caisse d'assurance maladie ou vérifiez sur le site du Cleiss (Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale).

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir