Ethereum : un passage au Proof of Stake prévu pour août

Par Article Partenaire | Publié le 25/05/2022 à 11:52 | Mis à jour le 25/05/2022 à 11:52
pièce de monnaies ethereum empilé

Preston Van Loon, le développeur de la blockchain Ethereum l'a annoncé, la transition du réseau se déroulera en août prochain. Un événement particulièrement attendu dans le monde des cryptomonnaies et qui implique un passage du Proof au Work au Proof au Stake. On fait le point dans cet article.

 

The Merge devrait voir le jour en août

Très attendue par les utilisateurs de la blockchain Ethereum, la mise à jour déjà repoussée de nombreuses fois et nommée The Merge verra le jour en août prochain. À l'heure actuelle, elle est toujours en phase de test. Alors que l'Ethereum se classe seconde blockchain au monde pour ce qui est de la capitalisation, certains problèmes restent néanmoins récurrents. Parmi eux, on retrouve des frais de transaction particulièrement élevés, mais aussi une certaine lenteur dans le fonctionnement du système. Et bien que des améliorations aient déjà été apportées, The Merge demeure la plus attendue des mises à jour. Elle permettra notamment d'éviter un ralentissement du temps de validation des blocs, qui risquerait de passer de 12 à 20 secondes. Cette évolution devrait donc contribuer à faciliter et simplifier le fait d'acheter de l'Ethereum. Mais concrètement, comment fonctionne cette blockchain ?

 

La blockchain Ethereum, fonctionnement 

La blockchain de l'Ethereum ressemble beaucoup à celle du Bitcoin. La principale différence réside dans le fait qu'elle soit programmée dans un langage permettant aux développeurs de créer des logiciels où les transactions réalisées peuvent automatiser et gérer des résultats particuliers. Il s'agit des smart contracts, aussi connus sous le nom de contrats intelligents. Ils ont pour rôle de s'assurer que les termes inscrits dans les lignes de code soient bien respectés. Concrètement, un utilisateur a la possibilité de créer un smart contract, dans l'optique d'envoyer un certain montant d'ether, à une date prédéfinie. Pour que la transaction ait lieu, le code doit être inséré dans la blockchain. C'est seulement une fois que la date sera fixée que les ethers, les actifs, seront envoyés à l'autre partie de façon automatique. En parallèle, il faut savoir que les contrats intelligents présentent divers avantages. En plus de supprimer les intermédiaires, ils sont conservés au sein de la blockchain. D'autre part, ils représentent un gain de temps considérable, les documents n'ayant plus à être traités manuellement. Dans cette optique, il est possible de s'interroger sur les enjeux de The Merge.

 

Quels enjeux pour le Proof of Stake ?

Dans le domaine des cryptomonnaies, le passage du minage de bloc traditionnel, le Proof of Work, au Proof of Stake, est particulièrement attendu. Avec cette évolution, l'impact environnemental de la blockchain pourrait être réduit de manière considérable, l'objectif étant de réduire la demande énergétique du minage de plus de 99,95 % en comparaison au procédé actuel. Ainsi, les mégawatts nécessaires à la validation d'un blocs diminueront, de même que les frais liés aux transactions. En attendant le déploiement de The Merge, ce système devrait être testé à compter du 08 juin, par le biais d'un testnet. Il s'agit d'ailleurs de l'un des composants de la transition du réseau. 

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique