ACHETER UN APPARTEMENT NEUF

Par Article Partenaire | Publié le 23/11/2022 à 17:11 | Mis à jour le 28/11/2022 à 10:13
Acheter un appartement neuf

ÉTAT DES LIEUX DE LA LOI PINEL

Lancée en 2014 pour accélérer la construction de logements neufs et ainsi répondre à la demande du marché, la loi Pinel, remplaçante de la loi Duflot, approche inexorablement de son terme, prévu en 2024. Diminuée par un taux de réduction d’impôt dégressif, la loi peine désormais à convaincre les investisseurs. État des lieux d’une loi qui a fait les beaux de l’immobilier neuf.

 

Pourquoi acheter dans un programme neuf ?

Nombreux ont été les français à acheter un appartement neuf pour profiter de la réduction d’impôt de la loi Pinel. Une loi qui, dès ses débuts, a séduit les français qui souhaitaient défiscaliser grâce à l’immobilier neuf. Il faut dire que la loi offrait à ses débuts des conditions d’achat idéales, notamment grâce à sa réduction d’impôt. L’objectif du gouvernement était alors de soutenir l’offre de logements neufs sur les secteurs à forte demande et dans les zones dites « tendues ».


Petit à petit, les avantages de cette loi ont été dénoncés, prétendant que ses effets creusaient le faussé entre les propriétaires et les locataires. Conséquences du rééquilibrage des forces, le taux de réduction d’impôt a été raboté progressivement jusqu’à rendre ces dernières années le dispositif presque inintéressant se loger neuf.


La loi Pinel vaut-elle encore le coup ?

C’est la question que se pose de nombreux investisseurs qui ne voient plus grand intérêt à s’encombrer de contraintes locatives en échange d’une réduction d’impôt de plus en plus faible. Pourtant, malgré un désintérêt croissant, le gouvernement a reconduit la loi Pinel jusqu’en 2024 en diminuant encore le taux de réduction d’impôt. Une décision d’autant plus incohérant que le gouvernement compte toujours sur les promoteurs pour répondre à la demande de biens immobiliers neufs. Il est vrai que l’attrait des investisseurs pour la loi Pinel a tiré les prix vers le haut. C’est pour calmer la tendance de hausse des prix de l’immobilier neuf que le gouvernement justifie son choix. Mais cette politique ne tient pas compte des effets du Covid qui a mis à mal le secteur durant ces trois dernières années et qui a grandement besoin de mesures fortes pour le relancer. Bien loin de le relancer, les derniers rabotages de la loi Pinel et la hausse des taux d’emprunt freine un secteur qui peine à retrouver son dynamisme. Faute d’investisseur pour mettre des biens en location, le gouvernement pourrait alors voir l’offre locative chuter dans certaines zones tendues et produire l’effet inverse.

 

Comment investir en Loi Pinel ?

Qu’on se le dise. Investir dans un programme immobilier neuf, même avec une loi Pinel diminuée, restera toujours plus intéressant qu’investir dans le secteur financier. Par son accessibilité et sa simplicité, l’immobilier permet à tout à chacun de se créer facilement un patrimoine immobilier. Les règles d’un bon achat demeurent toujours les mêmes : l’emplacement et le prix. Pour réussir votre achat, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un promoteur ou d’un professionnel de l’immobilier neuf.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale