Samedi 18 août 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

INSOLITE - L’alcool, la solution pour parler les langues étrangères ?

Par Adrien Filoche | Publié le 12/02/2018 à 08:00 | Mis à jour le 12/02/2018 à 10:36
Alcool, étude, langue étrangère

On connait tous les mauvais effets de l’alcool surtout s’il est consommé sans modération. Pourtant, récemment, une étude européenne a démontré les possibles bienfaits de l’alcool sur la capacité à s’exprimer en langue étrangère.

50 Allemands ayant récemment appris le hollandais ont été sélectionnés pour participer à l’étude menée par des chercheurs de l’Université de Maastricht, de Liverpool et du King’s College de Londres. Les petits veinards. Leur mission : boire puis discuter avec un Hollandais natif, chargé de noter leur performance. Les chercheurs ont voulu tester les effets de l’alcool sur la capacité à s’exprimer en langue étrangère. Selon eux, les résultats sont significatifs. L’élocution des participants s’est améliorée après la consommation d’une faible (oui une faible !) dose d’alcool. Premières explications, l’alcool augmenterait la confiance en soi et réduirait l’anxiété. 

Attendez un peu avant de sortir les bouteilles !

Premièrement, l’étude n’a été menée que sur une cinquantaine de participants. De plus, les chercheurs en charge de l’étude émettent quelques réserves. « Nous devons être prudents avec les résultats. L’amélioration est probablement liée à l’effet de réduction du stress engendrée l’alcool mais nous devons mener de plus d’amples recherches », détaille dans le Journal of Psychopharmacology Jessica Werthmann, professeur-chercheuse . Son collègue Fritz Renner poursuit : « Il est important de noter que les participants ont consommé une faible dose d’alcool ».  

À consommer avec des amis et avec … modération

Alors rangez votre bouteille de vin, votre fût de bière, ou vos dix shots de vodka ! L’alcool, c’est toujours avec modération. Si l’étude montre qu’un ou deux verres peuvent améliorer notre capacité à parler en langue étrangère, il est plus certain, et vérifiable par les expériences de chacun, qu’au bout de trois, quatre, … dix verres, bégaiements et chutes verticales remplacent vite l’éloquence. Un verre en trop, c’est souvent un surplus de confiance, pour un déficit de performance. On se croit vite être le roi du monde alors qu’au final … on passe pour le dernier des idiots. 
 

Pour consulter l'étude : Ici

292fc5e8-11b1-47f3-af45-881519adf045

Adrien Filoche

Étudiant en Mastère de Journalisme spécialisation Internationale à Nice, je suis depuis janvier 2018 au sein de la rédaction de Paris du petitjournal.com
11 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Alain lun 12/02/2018 - 16:16

Avant même cette étude scientifique j’étais arrivé à la même conclusion lors d’expériences personnelles:-) Mais oui à pratir ud 3ème rverses ça es comlpiueq!!

Répondre
Commentaire avatar

JDBNice lun 12/02/2018 - 11:34

Suite à la remarque sur mastère je suggère humblement à la direction d'adopter le terme lettre d'information ou infolettre (comme au Québec) plutôt que ce newsletter qui n'est pas français.

Répondre
Commentaire avatar

JDBNice lun 12/02/2018 - 11:30

mastère est cité dans le Petit Robert et c'est tant mieux, car il faut à mon sens résister contre le tout-en-anglais !

Répondre
Commentaire avatar

Julia mar 13/02/2018 - 14:06

Master et Mastère ne sont pas la même chose : Le master, grade universitaire, est un diplôme validé par l'État. Le mastère n'est pas un diplôme. Il s'agit d'un label délivré par les Grandes Écoles. Il permet de se spécialiser souvent après un bac + 5.

Répondre
Commentaire avatar

Nicoletta lun 12/02/2018 - 11:01

L'alcool disinibisce ed è un ansiolitico. Parlare una lingua straniera all'inizio è ansiogena perché uno ha paura di sbagliare, paura di essere ridicolo. L'alcool toglie queste ansie.

Répondre
Voir plus de réactions

Patrimoine

FINANCE

Conseils pour bien gérer son argent quand on est expatrié

S’expatrier à l’étranger pour quelques années, voir même seulement quelques mois, demande de la préparation. Voici quelques conseils pour que vous puissiez gérer votre argent sereinement.

Retour en France

EXPAT – 5 conseils pour des vacances en France réussies !

Voilà l'été et le retour tant attendu dans la mère patrie. Ça y est, vous y êtes… le petit café au comptoir, les marchés colorés, l’odeur de lavande, ou du varech… Vous en avez rêvé pendant un an.

Sur le même sujet