À l’occasion des #ErasmusDays, découvrez Erasmus+, un puissant levier pour l’emploi

Par Article Partenaire | Publié le 10/10/2022 à 17:30 | Mis à jour le 10/10/2022 à 17:30
Personne en Erasmus

Les 13, 14 et 15 octobre prochains se tiendra, dans toute l’Europe, la 6ème édition des #ErasmusDays.Cet événement de grande envergure met à l’honneur le programme de mobilité européenne Erasmus+, qui permet aux demandeurs d’emploi de bénéficier d’un stage professionnel en Europe.

 

Zoom sur ce véritable booster de carrière et sur l’accompagnement proposé par Pôle emploi dans le cadre de ce dispositif.

 

Un stage professionnel en Europe, ouvert à tous

Erasmus+ est un dispositif qui permet à tout demandeur d’emploi, sans condition d’âge ni de diplôme, d’effectuer un stage professionnel, d’une durée de 3 ou 6 mois le plus souvent, au sein d’une entreprise ou d’une association en Europe.

 

« Erasmus+ offre l’opportunité aux demandeurs d’emploi de vivre une expérience à l’étranger et d’enrichir leur parcours professionnel, tout en renforçant leurs compétences linguistiques. Ce programme est ouvert à tous les demandeurs d’emploi sans discrimination, quels que soient le profil professionnel, le niveau de formation et l’âge. Tous les pays européens et tous les secteurs d’activité sont couverts. », précise Isabelle Do Lago, Conseillère Mobilité Internationale chez Pôle emploi.

Isabelle Do Lago

 

Cette expérience de mobilité européenne vise avant tout à accélérer l’insertion professionnelle des candidats, mais peut aussi répondre à d’autres objectifs, comme nous l’explique Noëlle Versaveau-Gautier, correspondante régionale Europe & Relations internationales à la Direction régionale Pôle emploi Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Noelle

 

« Ce dispositif s’adresse notamment aux personnes qui possèdent peu, ou pas d’expérience professionnelle, et qui souhaitent enrichir leur CV afin de faciliter leur insertion sur le marché de l’emploi. Nous accompagnons aussi, à travers ce programme, des profils seniors, qui ont un objectif de remobilisation ou de réorientation professionnelle. En effet, ce stage à l’étranger peut être l’occasion de développer de nouvelles compétences métiers dans un secteur d’activité différent. »

 

Les candidats à la mobilité européenne sont ainsi accompagnés par Pôle emploi à chaque étape de leur projet, de la préparation du départ jusqu’au retour en France.

 

« Les conseillers Pôle emploi orientent le candidat de manière individualisée dans la préparation de son départ (choix de la destination, de la langue, du secteur d’activité, de la durée… ). Nous veillons à ce que le projet soit cohérent, dans l’intérêt du demandeur d’emploi, et nous l’accompagnons dans ses recherches de stages en entreprise. »

 

Les bourses Erasmus+ proposées par Pôle emploi permettent aux demandeurs d’emploi de bénéficier, dans le cadre de leur mobilité, d’aides financières pour couvrir les frais de voyage et d’hébergement : https:// www.pole-emploi.fr/international/mobilite-internationale/jose-leurope/1-je-peux-faire-un-stage-en-eu.html .L’indemnisation chômage est également maintenue pendant toute la durée du stage à l’étranger.

 

En outre, les candidats à la mobilité ont accès, a une plateforme linguistique, avec des cours et des tests de langue pour se perfectionner avant le départ.

 

Au retour, une expérience très valorisée par les recruteurs

Cette expérience, enrichissante à bien des égards, est un véritable tremplin pour l’emploi au retour en France. Près de de 60% des bénéficiaires ont trouvé un emploi ou une formation en lien avec leur projet professionnel, suite à leur mobilité.
En effet, ce stage permet au candidat de développer un savoir-être et un savoir-faire très valorisés par les employeurs.

 

« Au retour en France, ces profils sont très attractifs aux yeux des recruteurs, qui comprennent immédiatement la plus-value d’une telle expérience. Ce stage à l’étranger permet en effet aux candidats de développer des soft skills très plébiscitées par les employeurs : l’adaptabilité, l’autonomie, la confiance en soi, le travail en équipe, la prise d’initiatives, les aptitudes relationnelles dans un environnement multiculturel…

 

Les compétences linguistiques sont également renforcées grâce à la langue de travail, qui n’est pas toujours la même que la langue locale. Par exemple, beaucoup de candidats perfectionnent leur anglais en réalisant un stage dans des pays tels que l’Allemagne, les Pays-Bas ou encore la Suède, où l’anglais est de mise dans les entreprises d’accueil. », explique Isabelle Do Lago.

 

Pour tirer le meilleur parti de cette mobilité professionnelle en Europe, les équipes de Pôle emploi veillent aussi à offrir un accompagnement après le stage, pendant 6 mois,comme l’explique Noëlle Versaveau-Gautier :

 

« Il est indispensable d’accompagner le demandeur d’emploi au retour. Pour beaucoup, ce stage en Europe est un vrai levier pour repenser et redynamiser le projet professionnel. Cette expérience accélère fortement la reprise d'emploi au retour en France : dans la très grande majorité des cas, on constate une reprise d’emploi ou une reprise de formation dans les 6 mois suivant la mobilité. Le stage Erasmus+ permet ainsi au demandeur d’emploi de rebondir très rapidement après une éventuelle période de chômage. Celle-ci est complètement “gommée” du parcours par l’employeur qui valorise pleinement cette expérience professionnelle à l’étranger.

 

Nous accompagnons notamment de nombreux jeunes en situation de NEET (NDLR : ni en emploi, ni en éducation, ni en formation) qui s’orientent, à l’issue de ce stage, vers une formation continue pour apprendre un nouveau métier. C’est pour nous la plus belle des réussites ! »

 

Comment candidater au programme Erasmus+ ?

Pour postuler à une bourse Erasmus+, il est nécessaire d’être inscrit comme demandeur d’emploi en France et d’être ressortissant de l’Espace économique européen.

 

Il faudra par ailleurs déposer une demande de candidature auprès de son conseiller Pôle emploi, comme le précise Isabelle Do Lago :

 

« La candidature doit notamment inclure un CV et une lettre de motivation en français et dans la langue du pays ciblé. Au moment de candidater, il faut pouvoir expliciter en quoi le stage Erasmus+ va aider au retour à l’emploi. Nous essayons avant tout d’identifier comment cette expérience peut aider le demandeur d’emploi et constituer un levier au retour en France. Nous vérifions aussi, dans la candidature, la cohérence entre le stage envisagé et le projet professionnel. »

 

Une pré-sélection est ensuite réalisée. Si son dossier est retenu, le candidat sera alors invité à réaliser un entretien de sélection afin de mieux comprendre ses motivations et la pertinence de son projet de mobilité.

 

Les #ErasmusDays : la mobilité européenne à l’honneur pendant 3 jours

Les Erasmus Days, organisés tous les ans courant octobre, fêtent cette année les 35 ans d’Erasmus+. Cette manifestation se tiendra les 13, 14 et 15 octobre 2022, partout en France et en Europe.

 

Pendant ces trois journées, tous les acteurs du programme Erasmus+, dont Pôle emploi, sont invités à organiser divers événements pour promouvoir le dispositif. Au programme : des témoignages, des réunions d’information, des séminaires, des rencontres virtuelles…

 

«Depuis près de 15 ans, l’Agence Erasmus+ France fait confiance à Pôle emploi pour mobiliser ce dispositif auprès des demandeurs d’emploi dans toute la France et accompagner les candidats à la mobilité tout au long de leur projet.

 

Les agences Pôle emploi organisent ainsi de nombreux événements en présentiel, sur tout le territoire, mais aussi à distance. C’est une occasion à ne pas manquer pour s’informer sur le dispositif Erasmus+ et mener à bien un projet de mobilité européenne. », conclut Isabelle Do Lago, Conseillère Mobilité Internationale chez Pôle emploi.

 

Pour trouver des Erasmus Days près de chez vous, rendez-vous sur :
https://www.erasmusdays.eu/

 

Vous êtes intéressé.e par le programme Erasmus+ ? 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Pôle emploi/ International

https:// www.pole-emploi.fr/international/mobilite-internationale/jose-leurope/1-je-peux-faire-un-stage-en-eu.html

https://www.pole-emploi.fr/international/mobilite-internationale.html

 

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale