Lundi 14 octobre 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Qu’ont voté les Français de l’étranger aux élections européennes ?

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 28/05/2019 à 10:00 | Mis à jour le 28/05/2019 à 12:40
élections européennes Français de l'étranger

A l’instar de ce qui s’est passé dans l’Hexagone, la participation des Français de l’étranger aux élections européennes a repris quelques couleurs. Différence de taille : La République en Marche arrive largement en tête chez les non résidents, devant Europe Ecologie.  

 

« Le scrutin européen est l’occasion de montrer que l’Europe est une réalité politique et bien que vivant éloignés, nous sommes prêts à faire des kilomètres pour rallier un bureau de vote dans un consulat pour élire nos députés européens »,  affirme un électeur français à la sortie des urnes à Bombay, en Inde

1 247 127 Français établis à l’étranger étaient appelés ce week-end à élire les représentants français au parlement européen. Le dépouillement a révélé quelques différences notables avec la métropole et les DOM-TOM. 


LREM caracole en tête, Europe Ecologie dépasse les 20%

 

La liste Renaissance, soutenue par La République En Marche, le modem et ses partenaires, arrive en tête, avec 36,84% des suffrages exprimés (contre 22,41 % en France). Dans quelques bureaux de vote, comme c’est le cas à Harlem à New-York, la liste du parti présidentiel rafle plus de la moitié des votes. Ces chiffres confirment que la popularité d’Emmanuel Macron a été moins écorchée à l’étranger par la crise sociale de l’Hexagone. De nombreux expatriés « horrifiés par les gilets jaunes » ont ainsi réaffirmé dans les urnes leur soutien au président, analyse Rachel Scharly, responsable de notre édition new-yorkaise. 

 

Europe-Ecologie-Les Verts de Yannick Jadot se classe deuxième et rassemble 20,52% des votes (contre 13,47% en France). L’Union de la droite et du centre, menée par Les Républicains, prend la troisième place de l’élection dans les circonscriptions de l’étranger, avec un total de 8,33% des votes.  Une place différente mais un chiffre à peu près équivalent à celui obtenu par la liste de François-Xavier Bellamy en France (8,48%).

 

Avec seulement 7,10% des suffrages (contre 23,3% en France), le Rassemblement National n’arrive qu’en quatrième place. Suivent les candidats de l’alliance Parti Socialiste-Place Publique (6,86%), La France Insoumise (5,17%) et Générations, le parti de l’ancien socialiste Benoit Hamon (3,5%). 

 

résultats élections européennes Français de l'étranger
A gauche, les résultats des Français établis hors de France, à droite, les résultats généraux

 

 

Les Français de l’étranger plus mobilisés qu’en 2014

 

La mobilisation des non résidents était la grande incertitude du scrutin. Sur  1 247 127 inscrits, 228 929 compatriotes établis à l’étranger se sont exprimés, soit un taux de participation de 18,17%. Un chiffre certes bien plus faible qu'au niveau national (50,7%) mais plus élevé qu’en 2014, quand seuls 11% des Français inscrits dans un consulat s’étaient rendus aux urnes. A Hong-Kong, une queue importante de votants s’est formée à l’extérieur du consulat. En Espagne, l’affluence des électeurs a contraint certains bureaux à fermer 30 minutes plus tard que prévu. A New-York, le hashtag de rigueur etait #OuiJeVote, largement repris et diffusé par le consulat. 

 

vote Français de l'étranger élections européennes
La queue était impressionnante à l'extérieur du bâtiment du consulat, les votants se mélangeant avec les groupes de helpers philipines pique-niquant sur les coursives d'Admiralty © Lepetitjournal.com Hong Kong

 

Pour certains expatriés, le fait de vivre à l’étranger et de suivre l’actualité politique locale a impacté positivement leur mobilisation aux européennes. « Le choix des Indiens de reconduire les nationalistes hindous au pouvoir dans des proportions historiques ne laisse pas indifférent et nourrit ma réflexion sur la façon dont je souhaite voir l’Europe avancer », avance un électeur de Bombay. « Vivre à l’étranger renforce paradoxalement ma fierté d’appartenance à la France et à l’Europe. On réalise le poids de son propre héritage culturel et la façon dont il a façonné nos valeurs. Je réalise aussi la grande chance et protection dont je bénéficie quand je vis dans des pays où l’Etat de droit ou les protections sociales sont plus fragiles. Cela me donne encore plus envie de défendre ses droits par mon vote ! » abonde une Française, frustrée de n’avoir pu voter à cause de son déménagement récent en Inde.  

 

Le scrutin a été, à la marge, entaché par quelques problèmes. C’est le cas notamment de certains Franco-Espagnols qui auraient été en mesure de voter deux fois (sur les listes françaises et les listes espagnoles) ou qui auraient à l’inverse, été rayés des deux côtés.

Dans les bureaux de vote du consulat ou du lycée français à Francfort en Allemagne, plusieurs électeurs inscrits sur les listes électorales allemandes avaient fait le déplacement pour rien et ont dû être renvoyés, ce qui a provoqué la colère de nombreux d'entre eux. L’envoi à tous les Français établis à l’étranger d’une convocation du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères a, semble-t-il, créé la confusion chez les électeurs qui ne savaient plus où aller voter.

 

Nous vous recommandons

14 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Michael jeu 06/06/2019 - 02:02

82% des inscrits ne sont pas alles voter. Le gagnant l'emporte avec un peu plus du tiers des votes.... Soit un enorme 6% du total des votants.... Ce systeme ne fonctionne pas. IL est grand Temps d'evoluer. Comment peut on parler de victoire quand on est seulement supporte par 6%??? #nonsense #humilite #farce

Répondre
Commentaire avatar

philippe Rabanes mar 28/05/2019 - 16:09

Je comprends la perplexité de mes compatriotes quand ils ont reçu ce message du ministère des Affaires Etrangères indiquant qu'on ne pouvait pas être inscrit sur deux listes électorales. cela allait sans dire puisque l'inscription auprès du consulat entraine en principe l'annulation de la précédente inscription sur la liste électorale de la résidence en France sauf décision contraire si j'ai bonne mémoire. C'est évidement aberrant et on voit le résultat.

Répondre
Commentaire avatar

BUG pour le REU mar 28/05/2019 - 10:52

BUG pour le REU, le répertoire électoral unique n'a pas été mis a jour par l'INSEE au regard des informations reçues des États membres. Plusieurs électeurs inscrits sur la liste consulaire et la liste électorale du pays de résidence pouvaient voter deux fois !!!!

Répondre
Commentaire avatar

dominique A mar 28/05/2019 - 10:00

"Popularité d'Emmanuel Macron moins écorchée"! En quoi l'a-t-elle été, avec le meme nombre de sièges au Parlement que le FN qui fait un pourcentage plus bas qu'en 2014 alors que LRM n'existait pas !! Le score de LRM à l'étranger est un triomphe, celui du FN une bérézina. Soyez objectifs.

Répondre
Commentaire avatar

Zoro mar 28/05/2019 - 23:55

Ce que vous ne dites pas, c'est que la liste du RN était seule ! Tandis que la liste Renaissance était un ramassis de plusieurs partis qui avaient rejoint LREM par pur intérêt. Si le parti de Macron avait été seul, il aurait mangé une claque magistrale. La Bérézina, c'est pas le RN qui l'a subit, mais bien l'empereur Macron. À défaut d'être objectif, ayez l'honnêteté d'être réaliste !

Répondre
Voir plus de réactions

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ
Sur le même sujet