Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Législatives 2024 -Sophie Charbonnet: "Etre à leur écoute et porter leur voix à l'AN"

Dans la perspective des prochaines élections législatives, les 30 juin et 7 juillet 2024, lepetitjournal.com est allé à la rencontre des candidats. Sophie Charbonnet, candidate du Rassemblement National pour la 3ème circonscription (Royaume-Uni, Irlande, Norvège, Suède, Finlande, Danemark, Islande, Lettonie, Lituanie, Estonie), a répondu à nos questions.

sophie charbonnetsophie charbonnet
Écrit par Léa Degay
Publié le 24 juin 2024, mis à jour le 25 juin 2024

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Sophie Charbonnet. J’ai 41 ans, je suis mariée et maman d’une petite fille de 11 ans. Ancienne commerciale chez Toshiba, je suis actuellement chargée de communication. En parallèle de ma carrière professionnelle, je suis très active dans la danse et le twirling.

Le twirling combine gymnastique, danse et manipulation de bâton, nécessitant une grande maîtrise technique, coordination et créativité. En tant que chorégraphe dans une association, je partage mon expertise, ma créativité et ma passion avec les athlètes, concevant des chorégraphies innovantes pour les aider à s'exprimer et exceller.

Mon rôle de conseillère technique fédérale de Twirling démontre mon engagement envers ce sport. Je forme et encadre les entraîneurs et les athlètes au niveau national, j'élabore des programmes d'entraînement, je m'assure de la conformité aux règles fédérales et je soutiens les athlètes en compétition. Mon expertise et mon dévouement aident les athlètes à atteindre leur potentiel et à représenter fièrement leur discipline.

 

Pourquoi souhaitez-vous vous présenter aux prochaines élections législatives ?

Je souhaite me présenter aux prochaines élections législatives sous l’étiquette du Rassemblement National pour participer au redressement de notre pays.

Je m'identifie pleinement aux valeurs et aux propositions du Rassemblement National, en particulier en ce qui concerne la défense de la souveraineté, de la sécurité et des intérêts des familles françaises à l'étranger. Mon engagement se porte vers une politique qui redonne la parole au peuple, renforce la protection de nos frontières et soutient nos entreprises locales. Mon objectif est de promouvoir une immigration choisie respectueuse des valeurs et des lois de nos pays d'accueil, tout en recherchant des solutions concrètes pour améliorer le quotidien de mes concitoyens et assurer un avenir meilleur à nos enfants.

Enfin, mon parcours professionnel, d’abord dans le secteur commercial puis en communication, m’a permis de développer une compréhension approfondie des enjeux économiques et sociaux de notre pays. En tant que chorégraphe et conseillère technique fédérale de Twirling, j’ai également acquis une expérience significative dans le domaine associatif et sportif, qui m’a sensibilisée à l’importance de la culture et du sport dans la cohésion sociale.

 

Quel est votre rapport avec cette circonscription ? 

Mon expérience associative m’a amené à voyager dans la circonscription, notamment pour des entrainements et des compétitions au niveau européen (Royaume-Uni, Norvège…). J’ai ainsi eu la chance de rencontrer et tisser des liens avec des sportifs de haut niveau locaux. J’ai aussi participé à l’accueil de compétiteurs britanniques et nordiques en France. Du fait de mes activités professionnelles, j’ai pu échanger avec plusieurs de nos compatriotes vivant au Royaume-Uni, en Irlande, dans les pays baltes et dans les pays nordiques. J’apprécie la richesse des différentes cultures de la circonscription ainsi que l’attachement des populations à leurs traditions et à leurs valeurs. C’est pourquoi j’ai fait le choix de me présenter ici.

 

En quoi votre parcours est-il marqué par les préoccupations des Français·es de l'étranger ? 

Mon parcours en tant que commerciale pour une entreprise japonaise en France, mariée avec un enfant, est marqué par les préoccupations des Français de l'étranger car je vis au quotidien les défis de l'adaptation culturelle, la communication interculturelle et l'intégration dans un environnement multiculturel. Mon expérience reflète la nécessité de maintenir des réseaux de soutien solides et de promouvoir la culture française tout en respectant les cultures locales. En tant que représentante d'un parti politique patriote, je comprends l'importance de préserver nos valeurs et de renforcer la solidarité entre Français, où qu'ils soient dans le monde. 
 


Comment voyez-vous le mandat de député ?

Je vois le mandat de député comme une responsabilité de servir et de représenter fidèlement les citoyens de ma circonscription, en comprenant leurs besoins, car il est évident qu'on ne vit pas de la même façon au Danemark, en Lituanie, en Irlande ou au Royaume-Uni. Mon rôle sera d'être à leur écoute, de porter leurs voix à l'Assemblée nationale et de travailler activement à élaborer et voter des lois qui répondent à leurs attentes et améliorent leur quotidien. Il s'agit aussi de défendre nos valeurs et de promouvoir des politiques qui soutiennent la souveraineté nationale, la sécurité et la prospérité économique.

 

Quels sont, selon vous, les défis qui attendent les Français·es de votre circonscription ?

Les Français de la 3ème circonscription au Royaume-Uni rencontrent plusieurs défis spécifiques :

Impact du Brexit: Les conséquences du Brexit continuent de créer des incertitudes sur les droits de résidence, de travail et d'accès aux services sociaux pour les expatriés.

Coût de la vie : Le coût de la vie très élevé dans un certain nombre de pays de la circonscription, et particulièrement à Londres au Royaume-Uni, Dublin en Irlande…, rend le logement, l'éducation et les services de santé coûteux et parfois inaccessibles pour certaines familles.

Reconnaissance des diplômes et des compétences : Les différences entre les systèmes éducatifs et professionnels du Royaume-Uni et de la France peuvent compliquer la reconnaissance des qualifications, limitant ainsi les opportunités de carrière. J’y lutterai lors de mon mandat.

Accès aux soins de santé : Les changements dans le système de santé post-Brexit et la pression sur le NHS (National Health Service) peuvent rendre l'accès aux soins plus difficile pour les expatriés français.

Services consulaires et administratifs : L'accès aux services consulaires peut être limité en raison de la forte demande et des ressources souvent insuffisantes, compliquant les démarches administratives nécessaires pour les expatriés.

 

Comment est organisée votre campagne et qui sont vos soutiens ?

Mr Remi Garcias, mon suppléant vivant à Londres depuis 20 ans, anime un réseau informel de correspondants dans toute l'Europe du Nord, notamment en Irlande et en Lettonie. Ils ont une connaissance approfondie de la région et tiennent le Rassemblement National informé des réalités sociales, politiques et économiques de ces pays et notamment de la vie de nos compatriotes dans leur diversité.

L’organisation de la campagne est confiée à nos nombreux sympathisants d’Europe du Nord, qui entretiennent d’excellents rapports avec leur communauté locale et contribuent à l'image positive du Rassemblement National dans la région.

 

Quels sont les axes de travail que vous souhaitez mener à bien si vous êtes élu ?

Mon objectif est de représenter efficacement les intérêts des Français de l'étranger et d'apporter des solutions concrètes adaptées à leurs besoins.

 

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions