Des Etats généraux de la diplomatie pour permettre à tous les agents de s’exprimer

Par Maël Narpon | Publié le 02/11/2022 à 17:45 | Mis à jour le 02/11/2022 à 18:00
Le ministère des Affaires étrangères au Quai d'Orsay où se tiennent les Etats généraux de la diplomatie

Dans un climat de tension, les agents du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères vont se voir donner la parole à l’occasion des Etats généraux de la diplomatie lancés le 28 octobre 2022.

 

Le coup d’envoi des Etats généraux de la diplomatie a été donné le 28 octobre 2022 par la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Catherine Colonna. Cette large concertation des agents diplomatiques et des parties prenantes de la diplomatie française permettra à tous de s’exprimer dans un contexte de vive opposition des diplomates à la réforme de la haute fonction publique. L’ambassadeur Jérôme Bonnafont, représentant permanent de la France auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, interviendra en tant que rapporteur général.

 

La suppression du corps diplomatique au coeur des Etats généraux de la diplomatie

Ces Etats généraux de la diplomatie interviennent donc à l'heure où les diplomates s’élèvent contre la réforme entreprise par le président de la République Emmanuel Macron, qui a pour finalité d’aboutir à la suppression du corps diplomatique. Celle-ci avait mené à la deuxième grève de l'histoire du Quai d'Orsay en juin dernier. Les discussions débutées il y a quelques jours permettront à tous les agents du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, quels qu’ils soient, de partager leurs réflexions en matière d’évolution des missions diplomatiques et des métiers qui en découlent. Lorsque prendra fin la première phase de consultation large, une phase de débat, de restitution et de synthèse lui emboîtera le pas à partir de la fin de l’année 2022 ou tout début 2023.

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale