TEST: inter

Communiqué : "il faut respecter le travail des élus et agents consulaires sur place"

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 15/03/2022 à 15:27 | Mis à jour le 15/03/2022 à 15:47
Lepetitjournal.com a reçu un communiqué de presse du groupe Écologie & Solidarité​​​​​

Lepetitjournal.com a reçu un communiqué de presse du groupe Écologie & Solidarité à l'Assemblée des Français de l'étranger : 

 

STAFE : Jean-Baptiste Lemoyne, ministre ou chef de clan ?

 

L’AFE s’est ouverte hier avec l’allocution du ministre Jean-Baptiste LEMOYNE. La grogne des élu.e.s concernant les dossiers STAFE était connue, le ministre a donc court-circuité les oppositions d’élu.e.s en répondant artificiellement à un communiqué téléphoné de la part du groupe IDP (Indépendants et majorité présidentielle, LREM).

 

M. Lemoyne est-il un ministre pour tous les Français et les Françaises de l'étranger ou un chef de clan ? Représentant le groupe Écologie & Solidarité au sein de la commission nationale du STAFE, Gaëlle Lecomte, a été informée, en catimini ce matin, d’une proposition de rendez-vous avec Christopher Weissberg (membre du cabinet de Jean-Baptiste Lemoyne) dans le but de faire remonter les dossiers que les élu.e.s siégeant en commission nationale STAFE souhaitent voir financer. N’ayant fait l’objet d’aucune communication officielle, cette initiative peu transparente ressemble à une pirouette électoraliste et clientéliste. M. Lemoyne consulte le groupe IDP mais pas les autres groupes politiques.

 

Le gouvernement tente de se rattraper après l’hécatombe des dossiers rejetés, celui-ci n’a toujours pas indiqué quand se tiendra la commission bis. Qu’adviendra-t-il du budget de 2 millions d’euros réservé au tissu associatif ? La question reste en suspens. Gaëlle LECOMTE s’offusque : « Comment est-il possible que sur une enveloppe de 2 millions d’euros et 242 dossiers représentant 1,9 millions d’euros, l’administration se permette de ne retenir que la moitié des dossiers ? »

 

Notre groupe politique demande fermement que les 242 dossiers STAFE déposés soient acceptés. La commission nationale ne doit procéder qu’à une vérification technique et légale des dossiers, car les élu.e.s CFdE et les postes consulaires locaux ont déjà traité les autres considérants. Les 242 dossiers sont déjà une sélection de tous les dossiers déposés : il faut respecter le travail des élu.e.s et agents consulaires sur place.

0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique