Sortie en famille : le Zoo de Lumigny, pour la préservation des espèces animales

Par Raphaëlle Choël | Publié le 23/09/2022 à 17:45 | Mis à jour le 24/09/2022 à 08:36
Photo : © Eric Favereau
zoo de lumigny

A moins d’une heure de la capitale, le Zoo de Lumigny est absolument unique en son genre. Ici l’animal et son bien-être sont au centre du projet ; l’humain s’adapte à eux dans un souci de rétablir une véritable harmonie terrestre. Pari tenu et résultat bluffant pour ce merveilleux projet. Embarquement en immersion totale pour une expérience inoubliable.

 

tigre de sibérie au Zoo Lumigny
Tigre de Sibérie © Laurent Lebobe

 

Le Parc des Félins a ouvert ses portes à Lumigny, au cœur de la Brie, en octobre 2006, mais son histoire a commencé bien avant. En effet, en 1998, sous l’impulsion de Patrick et Thierry Jardin, ces deux frères passionnés de nature et de grands espaces ont ouvert Le Parc des Félins d’Auneau en Eure-et-Loir, seul parc zoologique au monde spécifiquement dédié aux félins. Désireux d’offrir un meilleur cadre de vie à ses pensionnaires, Patrick Jardin décide en 2005 d’entreprendre le déménagement complet des félins d’Auneau vers un site plus spacieux. Les félins passèrent ainsi d’un domaine de 8 hectares à Auneau, au domaine actuel de 71 hectares. Ici, la philosophie est d’offrir des espaces les plus grands possibles, avec une végétation et un aménagement permettant l’expression des comportements naturels des félins. La qualité de ces espaces de vie réside dans l’orientation progressive de la végétation ; on nous offre ainsi un maximum de possibilités d’observer les animaux, sans que notre présence interfère avec leur vie.

 

vue aerienne du zoo de lumigny
vue aerienne ©Fred Fourcroy

A la découverte des espèces

Le parc des félins rassemble 300 animaux : 26 espèces de félins sur les 36 (sur)vivants sur notre planète. En tout, ce sont plus de 160 félins qui vivent ici dans de vastes enclos naturels. De l’Europe à l’Asie, en passant par l’Amérique et l’Afrique, on reste ébahis devant les célèbres tigres blancs et on admire inlassablement la grâce des panthères des neiges, des ocelots ou des lynx de Sibérie. Au centre du parc, l’île des lémuriens nous conduit vers plus de 60 de ces petits primates évoluant en totale liberté sur une île d’un hectare. On part à leur rencontre et on assiste à leur goûter animé et documenté par une soigneuse experte qui nous raconte plein d’anecdotes. Puis on embarque à bord du Trans’Félins pour une visite commentée en train : un chouette autre angle de vue sur les pensionnaires et une autre façon de profiter du parc. Il y a aussi le cinéma 4D « Le Voyage de Noé », un voyage de sensibilisation à travers les continents et l’adorable Ferme de Babette, lieu incontournable des petits et des grands où les chèvres gambadent dans un enclos accessible à tous, toute la journée. Attention, les chèvres raffolent des popcorns, spectacle et émotions garantis !

 

macaque de barberie au Zoo de Lumigny
Macaque de barberie © Laurent Lebobe

 

La Terre de singes            

Situé en face du Parc des Félins, Terre de Singes propose, quant à elle, une toute autre expérience sur 21 hectares, avec quatre safaris. Le safari « magots » nous fait pénétrer sur le territoire sauvage de 50 macaques de Barbarie et évoluer au milieu d’eux en totale liberté. Le safari « perroquets » nous invite à entrer dans une immense volière à la découverte de aras, perruches et autres amazones volant librement à toute vitesse au-dessus de nos têtes. Le safari « loriquets » arc-en-ciel célèbre pour ses couleurs vives est une expérience unique en son genre avec émotions - et cris - à la clé ! On y découvre le frisson de nourrir ces oiseaux à la main et les voir se poser nombreux sur nos épaules. Terre de Singes, c’est aussi l’occasion de découvrir les geladas, primates originaires d’Ethiopie, ainsi que les adorables tamarins et ouistitis, petits singes d’Amérique du Sud. A ne pas manquer, l‘Archipel des Singes et ses différentes îles à la rencontre des singes du nouveau monde (capucins à poitrine jaune, hurleurs noirs, atèle variés, tamarins pinchés, saïmiris du Pérou), mais également quelques primates asiatiques comme le macaque ouandérou ou encore le gibbon à bonnet. Le vrai plus de ce zoo, ce sont les animations très bien faites pour mieux connaître et comprendre les pensionnaires. Tout au long de la visite soigneurs/animateurs proposent des nourrissages commentés plusieurs fois par jour. A tout âge, voici une merveilleuse façon de découvrir ce monde animal, dans un concept immersif totalement inédit.

 

raphaelle choel

Raphaëlle Choël

Journaliste globe-trotteur, auteure d’ouvrages et coach, Raphaëlle a été collaboratrice régulière des éditions de Londres, Shanghai, Singapour, Tel Aviv, Manille et de nos pages Mag. Elle y nourrit généreusement nos colonnes de ses portraits inspirants.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale