Mercredi 14 novembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Premier emploi : pourquoi pas la République tchèque ?

Par Adrien Filoche | Publié le 15/10/2018 à 18:00 | Mis à jour le 15/10/2018 à 18:00
Photo : Prague, @Pixabay
Emploi, République tchèque, jeunes

Aider des jeunes Français à décrocher un premier emploi : voilà l’objectif de l’Ambassade de France en République tchèque. Pour y parvenir, l’institution française lance le programme « Czech emploi », un projet ambitieux qui peut compter sur l’excellente santé économique du pays. 

Et si votre première expérience professionnelle se déroulait en République tchèque ? C’est ce que propose l’Ambassade de France en République tchèque à travers le projet « Czech emploi », un programme à destination des jeunes Français.

Le site web www.czechemploi.fr regroupe près de 200 offres d’emploi en République tchèque pour lesquelles la maîtrise du français est un sérieux avantage et celle du tchèque n’est pas exigée. Les visiteurs peuvent aussi découvrir les principales raisons de vivre là-bas, s’informer sur le marché et les conditions de travail ainsi que les conditions de vie dans le pays. Un bel éventail de conseils pratiques. 

"Le projet part d'une constatation simple à savoir qu'en République tchèque il y a beaucoup d'emplois et un taux de chômage pratiquement nul alors qu'en France, c'est un peu l'inverse", explique à l'AFP l'ambassadeur Roland Galharague.

 

2,2 % de chômage et 250.000 postes vacants 

Un maître mot : attractivité. Forte de ses 10,6 millions d'habitants, la République tchèque est en bonne santé, avec un taux de chômage à 2,2 % selon Eurostat, soit le taux le plus bas d’Europe. Prague, sa capitale, est par ailleurs la deuxième meilleure ville pour s’expatrier, comme le révèle le classement Expat Insiders 2017. Preuve que tous les indicateurs sont au vert, la croissance du pays a atteint 4,6 % en 2017. La situation économique est donc très favorable au développement des entreprises, même si ces dernières se voient limitées par des difficultés à trouver du personnel qualifié. 

Au total, environ 500 entreprises françaises sont implantées en République tchèque, représentant ainsi de nombreux postes accessibles à des non-tchécophones. Selon l’Ambassade de France en République tchèque, le pays dispose de près de 250.000 postes vacants. "Il y a une énorme part de marché pour lesquels on cherche uniquement des francophones", analyse Mathieu Wellhoff, attaché de coopération scientifique et universitaire à l’Ambassade de France en République tchèque. 

Grâce au programme EURES de la Commission européenne, un Français qui souhaiterait travailler en République tchèque peut bénéficier du remboursement de son déplacement pour un entretien d’embauche d’une allocation de déménagement jusqu’à 750 € et de cours de langue tchèque jusqu’à 1.270 €. 

« Czech Emploi » apparaît comme une belle opportunité pour un jeune Français cherchant à se forger une première expérience, tout en contournant les obstacles du marché du travail français. "Il y a encore en France une difficulté d'accès des jeunes au marché du travail, notamment pour les premiers emplois", souligne Roland Galharague.

 

‘’Un vrai emploi, donc une expérience qui est valorisable pour le CV’’

Argument principal pour les éventuels futurs jeunes expatriés, ‘’il s'agit là d'un premier emploi qui est un vrai emploi, pas un stage, donc une expérience qui est valorisable pour le CV, dans des conditions qui sont confortables", précise Mathieu Wellhoff. Pour rappel, le coût de la vie en République tchèque est environ deux fois moins élevé qu’en France. 

Le prix d'une pinte de bière : 1,35 euro. Le saviez-vous ?, peut-on lire sur la page d'accueil du site web du projet.

Certes, la vie est moins chère, mais les rémunérations tchèques restent inférieures en comparaison avec l'Hexagone. Au 4e trimestre 2017, le salaire moyen tchèque se situait à 31.646 couronnes, soit l’équivalent de 1.240 euros, contre un peu plus de 2.200 euros en France. "La vocation n'est pas tellement d'encourager les gens à immigrer en République tchèque, mais de leur donner la possibilité d'obtenir ainsi une première expérience professionnelle", conclut Roland Galharague.

(réédition)

Nous vous recommandons

292fc5e8-11b1-47f3-af45-881519adf045

Adrien Filoche

Étudiant en Mastère de Journalisme spécialisation Internationale à Nice, je suis depuis janvier 2018 au sein de la rédaction de Paris du petitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

3e Forum France – Pays arabes le 6 décembre à Paris

Faire avancer le partenariat franco-arabe, telle est l’ambition de la chambre de commerce franco-arabe qui organise le 6 décembre prochain à Paris, le troisième forum France-Pays Arabes

PVT/VVT

PVT, VVT, WHV…Tous ces termes regroupent un ensemble de visas temporaires qui permettent à leurs détenteurs de voyager et travailler dans certains pays étrangers.

voir plusZ

VIE/VIA

Le volontariat international en entreprise (VIE) vous permet, sous certaines conditions, d'exercer une mission d'ordre scientifique, technique, commercial etc. dans une entreprise française à l'étranger.

voir plusZ
Sur le même sujet