La Guinness, tout savoir sur cette bière devenue symbole de l'Irlande

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 30/12/2021 à 14:59 | Mis à jour le 20/01/2022 à 13:39
verre de Guinness

La Guinness est devenue en moins de 3 siècles une bière légendaire au succès international fulgurant. Il s’agit certainement de l’un des produits irlandais les plus exportés et les plus connus. Au-delà d’un simple produit commercial, la bière brune est tout simplement devenue un symbole de l’ile d’Emeraude.

Dans cet article vous apprendrez tout ce qu’il y à savoir sur cette délicieuse et iconique bière irlandaise !

Son créateur : Arthur Guinness

Arthur Guinness

Des origines modestes

Le créateur de la célèbre ‘Black Stuff’ (surnom donnée à la bière Guinness) est né à Celbridge dans le comté de Kildare à l’ouest de Dublin en 1725. Son père était Richard Guinness, un intendant des terres de l’archevêque de Cashel, Arthur Price. Richard Guinness supervisait notamment le brassage de la bière pour les travailleurs du domaine. C'est ainsi qu' Arthur fut initié très tôt au métier de brasseur, en aidant son père.

À la mort de l'archevêque Price, il a laissé à Arthur 100 Livres Sterling dans son testament (Une somme rondelette pour l'époque !). Il utilisa cet argent pour créer une brasserie à Leixlip (toujours dans le comté de Kildare) en 1756. Trois ans plus tard, il laissa son frère cadet à la tête de cette brasserie et se rendit à Dublin pour fonder une autre brassserie qui deviendra celle que l'on sait.

En décembre 1759, Arthur signa un bail de 9 000 ans (!) pour une petite brasserie à St. James's Gate dans la capitale irlandaise.

Un entrepreneur avec une dimension sociale

Arthur Guinness, d'origine modeste lui-même comme nous venons de le voir, était ce qu'on pourrait appeler un entrepreneur social et également un grand philanthrope.

Les conditions de travail chez Guinness étaient pour l’époque très avantageuses. Jusqu'aux XIXe et XXe siècles, avoir un emploi chez Guinness signifiait que vous et votre famille étiez pris en charge : assurance maladie, repas, retraites, salaires plus élevés, etc. Les avantages de travailler chez Guinness étaient sans précédent et comprenaient même une bonne pinte de Guinness avant de rentrer à la maison le soir !

Arthur Guinness a fait des dons à des œuvres caritatives, a œuvré pour que les pauvres aient des soins de santé abordables, a promu les arts gaéliques pour aider à préserver l'identité irlandaise et a plaidé pour la tolérance dans une communauté polarisée sur le plan religieux.

Mais  bien qu'il soit l'une des figures les plus remarquables d'Irlande, Arthur Guinness était un unioniste fermement pro-britannique, tout en étant en faveur de plus de reconnaissance des droits donnés aux catholiques.

Guinness mourut en 1803 et son fils, prénommé également Arthur, reprit l'entreprise familiale et développa si bien les ventes en Grande-Bretagne qu'à partir de 1833, la brasserie Guinness était déjà la plus importante d'Irlande.

Mais comme vous vous en doutez, l'expansion ne s'arrêta pas en si bon chemin et peu importe la géneration chez les Guinness, ils semblaient tous avoir la bosse des affaires ! C'est ainsi qu'en 1855, le fils d'Arthur II, Benjamin Lee Guinness (soit le petit-fils d'Arthur Guinness, vous suivez?!) reprit à son tour l'entreprise à la mort de son père. Si la stout Guinness avait depuis longtemps acquise une forte réputation au UK, Benjamin s'attaqua au marché mondial, et avec succès, car en 1883, Guinness representait la plus grande brasserie au monde ! 

La Guinness, la bière Stout la plus connue au monde

A ses débuts, la brasserie Guinness produisait plusieurs variétés de bières, mais en 1799, il a été décidé de se concentrer exclusivement sur la porter, une bière brune avec une mousse riche. Cette catégorie de bière, connue plus tard sous le nom de stout porter (plus fort que la porter) est finalement devenue de nos jours stout.

La stout est donc est une bière brassée avec des malts hautement torréfiés, conférant à la bière cette couleur noire rubis et ce goût de café (ou de cacao, c’est selon !).

En Irlande, d’autres bières stout sont brassées et produites. On pense ici aux bières Beamish ou Murphy.

 

Guinness, visionnaire de la communication

Si Guinness a su atteindre sa renommée mondiale d’aujourd’hui, c’est non seulement par la qualité de sa bière bien entendu mais également par une communication très créative, appuyée par des slogans, affiches et spots de pubs qui restent gravés pour des années dans l’esprit du public.

Tout d’abord, il faut noter que c’est en 1862 que la marque adopte la harpe celtique irlandaise comme logo

Ensuite, au début du 20e siècle, la brasserie a commencé à établir la norme en matière de publicité sur la bière avec des publicités pleines d'esprit et engageantes. Ainsi, le premier slogan de Guinness en 1929 ‘’Guinness is good for you’’ ("La Guinness est bonne pour vous") reste iconique.

Guinness is good for you
Crédits photo: Gerd Eichmann


Pendant une grande partie du 20e siècle, les médecins pensaient que la Guinness avait des propriétés médicinales. Même jusqu'aux années 1950, les mères des hôpitaux irlandais recevaient de la Guinness après l'accouchement en raison de la forte teneur en fer. Il n'est donc pas surprenant que ce slogan simple ait été un succès auprès des consommateurs. Le slogan est resté le fondement de la marque pendant les 40 années suivantes, jusqu'à ce que l'environnement publicitaire devienne un peu plus réglementé.

En 1930, la marque Guinness engage la société de publicité S.H. Benson où travaille un certain John Gilroy qui sera responsable du célèbre Toucan Guinness.

A l’origine, Guinness souhaitait rédiger une publicité montrant une famille buvant de la Guinness, mais personne ne semblait s'entendre sur ce à quoi la famille devrait ressembler, ni sur la façon dont elle devrait être présentée. 

Heureusement une idée lumineuse apparut à John Gilroy qui avait récemment emmené son fils au cirque et avait observé une otarie en équilibre avec une balle sur son nez. Il s'est rendu compte à quel point il serait amusant de dessiner un lion de mer en train d'équilibrer une pinte de Guinness sur son nez et a présenté l'idée à Guinness. De là, la série s'est étendue à une ménagerie entière. Gilroy a dessiné des autruches, des ours, des pélicans, des kangourous et bien sûr le toucan.

Toucan Guinness


Guinness aujourd’hui

Alors Guinness, aujourd’hui c’est quoi ?

La plus prestigieuse des bières irlandaises est brassée dans plus de 50 pays et appréciée dans environ 150 pays à travers le monde. Chaque jour, plus de 10 millions de verres de Guinness sont bus dans le monde. Les ventes annuelles de Guinness dépassent plus de 850 millions de litres. Malgré une consommation en baisse depuis 2001, c'est la boisson alcoolisée la plus vendue en Irlande.

La Guinness détient une part importante du marché de la bière africaine, où elle est vendue depuis 1827. Environ 40 % du volume total mondial de la Guinness est brassé et vendu en Afrique. En 2017, Guinness s'est associé à AB InBev pour sa distribution en Chine. 

Le Royaume-Uni est le seul pays à consommer plus de Guinness que l'Irlande. Le troisième plus grand pays buvant de la Guinness est le Nigéria, suivi des États-Unis.

Une attraction Touristique

Aujourd'hui, la brasserie Guinness originale de St James Gate est l'attraction touristique la plus populaire de Dublin et d'Irlande. Plus d'un million de personnes visitent chaque année le célèbre « Guinness Storehouse » pour découvrir comment la bière est brassée et apprendre son histoire fascinante.

Guinness Store House
Crédit Photo : Trond Eivind Johnsen

 

Comment servir une pinte de Guinness

Alors là attention, ça ne rigole pas ! En effet, servir une pinte de Guinness est un art que tout bon serveur de pub irlandais se doit de maitriser.

On peut différencier 5 étapes distinctes afin de servir une bonne pinte de Guinness :

1. Utilisez le bon verre

La première étape pour verser la Guinness parfaite est de savoir quel type de verre utiliser. La bière Guinness a son propre verre de pinte officiel qui est conçu pour permettre aux bulles d'azote de la Guinness de bien s'écouler.

2. Angle à 45 degrés

L'étape suivante consiste à tenir le verre à un angle de 45 degrés lorsque vous versez la bière. Lorsque vous commencez à verser, il est essentiel de ne jamais verser directement au fond du verre. 

3. Remplissez au 3/4

Avec la plupart des bières, vous continuez simplement à verser jusqu'à ce que le verre soit presque plein, laissant suffisamment de place pour la bonne quantité de mousse. Avec une Guinness, cependant, vous ne devriez le remplir qu'aux trois quarts du verre. Une fois que vous avez atteint ce point, arrêtez de verser, posez la bière et laissez-la reposer. 

4. Laisser la Guinness se reposer 2 minutes

Une fois votre verre rempli aux trois quarts, posez-le sur le plan de travail et laissez-le reposer. La durée pendant laquelle vous devriez laisser une Guinness se reposer varie en fonction de la personne à qui vous demandez et en fonction de la demande au bar ! Mais beaucoup suggère au moins 2 minutes (Ou plus exactement 119,5 secondes !). 

5. Finir de remplir la pinte

Une fois que vous avez laissé reposer la Guinness, vous pouvez compléter le verre.

Mais puisque tout est plus clair en images, nous avons été à la rencontre de Darren Moore, manager du célèbre pub The Church à Dublin (Une ancienne église devenue pub !), qui nous a fait une démonstration live !

 

À noter que l’établissement The Church a un lien très particulier avec la famille Guinness. Le fondateur de la brasserie Guinness a en effet épousé sa femme Olivia Whitmore dans ce qui était alors l'église St. Mary en 1761. Ils ont ensuite eu 21 enfants, dont 10 ont survécu jusqu'à l'âge adulte. Arthur II, le fils d’Arthur Guinness, a suivi les traces de son père et a épousé sa femme Ann Lee également dans cette église.

 

Voilà, nous espérons que vous aurez appris l'essentiel sur la Bière Guinness et il ne nous reste plus qu'à vous dire Slàinte (Santé en Irlandais) !

Sur le même sujet
logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'édition Dublin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale