Vivre sa retraite au Sénégal

Par Natacha Marbot | Publié le 05/05/2022 à 17:45 | Mis à jour le 06/05/2022 à 18:33
Photo : Pirogues au port de Saint-Louis, Sénégal
Port de Saint-Louis, Sénégal

En 2021, 7,4% des retraités français sont à l’étranger, et parmi eux, environ 7000 Français vivent leur retraite au Sénégal. Nous vous disons tout ce qu’il faut savoir sur la retraite au pays de la Teranga.

 

Le Sénégal, fort de ses 16 millions d’habitants, est un grand pays d’Afrique de l’ouest, ancienne colonie française et indépendant depuis 1960. L’héritage historique explique la grande francophonie de la population : le français est d’ailleurs la seule langue officielle, même si le pays reconnait 21 langues nationales. Les traditions pluri-ethniques, les paysages, le climat et la douceur de vivre en font la septième destination préférée des Français pour la retraite en 2022.

 

Maison sur pilotis, Kaolack, Sénégal
Maison sur pilotis, Kaolack, Sénégal 

 

Comment prendre sa retraite au Sénégal ?

Allier la douceur de vivre, les plages, la nature et la culture, telles sont les promesses d’une retraite au Sénégal. Pour pouvoir en profiter sereinement, quelques démarches sont nécessaires.

 

Le certificat de vie

Vous pouvez continuer à percevoir votre retraite française depuis le Sénégal mais vous devez remplir tous les ans un certificat de vie, qui vous sera transmis par email après avoir créé un compte. Vous devez le faire compléter et authentifier par la police judiciaire ou les établissements publics marocains. Vous pouvez ensuite envoyer le document dans le service « Transmettre mon certificat de vie » du site lassuranceretraite.fr ou dans la rubrique "Mes paiements retraite » d’info-retraite.fr. Vous avez trois mois pour le renvoyer complété sans quoi votre pension sera suspendue.

Si vous ne pouvez pas vous connecter à votre espace personnel, votre document peut être envoyé par voie postale à l’adresse suivante : Centre de traitement retraite à l’étranger – CS 13 999 Esvres – 37 321 TOURS Cedex 9 – France.

 

Les démarches en France

Pour un séjour de moins de 3 mois au Sénégal, les ressortissants français n’ont pas besoin de visa. Pour un séjour supérieur à 3 mois, il vous faudra faire une demande de carte d’identité d’étranger (CIE) valable 5 ans et renouvelable. Les étrangers souhaitant s'installer au Sénégal sont tenus de payer une caution de rapatriement dont le montant est déterminé en fonction de leur pays d'origine. Par exemple, pour les Français, le coût est de 75.000 CFA (114€). Ce dépôt a pour but d'assurer votre retour dans votre pays d’origine.

Contact : Direction de la Police des étrangers et des Titres de voyage (DPETV) Allées Serigne Ababacar Sy - Dakar. Phone: 33 869 32 10

Avant de partir, il est conseillé de se faire vacciner contre quelques maladies liées au climat tropical du Sénégal. Ainsi, en plus des vaccins universels, il est recommandé de se faire vacciner contre la rage, la typhoïde, l’hépatite A, la fièvre jaune et la méningite à « Haemophilus influenzae b ». Même si ce n’est pas réclamé par les autorités pour entrer sur le territoire, mieux vaut se prémunir car le système de santé sénégalais n’est pas au point. Il faut par ailleurs présenter un schéma vaccinal complet contre le Covid-19 en ce moment.

Contact utile: Ambassade du Sénégal : 14, avenue Robert- Schumann, 75007 Paris. Métro : Invalides. Tél. : 01-47-05-39-45. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 17h.

Ambassade de France au Sénégal et en Gambie : 1 rue El Hadji Amadou Assane Ndoye, BP 4035 - Dakar 

 

 

 

Les impôts pour les retraités français

La Convention fiscale signée entre la France et le Sénégal définit les critères à prendre en compte pour déterminer le pays où se situe votre domicile fiscal. Si, selon ces critères, vous devenez résident fiscal au Sénégal, vos pensions de source française seront imposables au Sénégal et vous bénéficierez d’un avantage fiscal plus ou moins intéressant selon le montant de vos pensions transférées sur un compte bancaire au Sénégal. Il existe un abattement de 80 % sur l’assiette des pensions de retraite d’origine étrangère, soumise à l’impôt sur le revenu sénégalais. Le bénéfice de cette décote est conditionné par le versement des pensions et rentes viagères de source étrangère sur un compte libellé en francs CFA ouvert au Sénégal en qualité de résident.

 

Quel budget pour être retraité au Sénégal ?

Le coût de la vie est très fluctuant au Sénégal, mais si vous consommez des produits locaux, vous bénéficierez d’un pouvoir d’achat bien supérieur à celui en France. Retraite sans frontières estime une économie de 20% à 40% selon votre mode de consommation. Pour pouvoir comparer, le coût de la vie est évalué inférieur à l’Europe, similaire au Maroc et plus élevé qu’en Thaïlande.

 

Plage de la région de la Casamance, Sénégal
Plage de la région de la Casamance, Sénégal 

 

Être retraité français au Sénégal

Le Sénégal est un grand pays, riche en culture et en paysages, mais parfois compliqué d’approche. Nous vous décortiquons pas à pas les démarches à faire pour vivre sa retraite sereinement.

 

Où habiter ?

Pour les résidences de retraités, il n’existe pas de maison de retraite médicalisée spécifiquement adressée aux retraités expatriés. Le Sénégal manque de maisons de vie assistée pour leurs propres retraités donc il est plus intéressant de tabler sur une location proche d’une clinique si besoin de soins médicalisés. Il existe un très grand nombre d’hôtels et de chambres d’hôtes pour des séjours courts.

Il est sinon possible de louer des maisons ou appartements, voire d’acheter. Il est recommandé de passer par une agence immobilière pour tout acte d’achat au Sénégal, ou par le site Dakarium. Les prix sont très variables selon l’emplacement au Sénégal. Les prix de l’immobilier de Dakar avoisinent ceux de Bordeaux pour référence. On trouve toutes sortes de logements à Dakar. Les quartiers les plus recherchés et les plus sûrs sont ceux du Plateau, de Fann, Ouakam, le Point E, Mermoz, les Almadies. Pour se loger, il faut compter au minimum 100 000 FCFA (152€) de loyer pour une maison jusqu’à 1,5 million FCFA (2288€) pour les plus luxueuses. 

Outre Dakar, qui permet une vie de capitale, et une vie citadine, les retraités français semblent préférer vivre sur la Petite-Côte, à 70km de Dakar, qui concentre un grand nombre de villes balnéaires sur 50km de plages sablonneuses. Il y a d’ailleurs un consulat français. Les expatriés au Sénégal recommandent la côte jusqu’à la Gambie pour s’installer dans les villages de pêcheurs plus authentiques.

La Casamance est une région magnifique mais instable, et depuis mars 2022 des troubles sécuritaires rendent la région dangereuse. Les zones frontalières avec le Mali et une partie de la Mauritanie (dans le département de Matam) sont déconseillées par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères français.

Considérant la montée des eaux (qui a déjà lieu), les Sénégalais conseillent de construire, acheter ou louer à quelque 10km de la côte, pour s’en prévenir. Fuyez les faux bons plans des villas « pieds dans l’eau » à prix attractifs.

 

Allée sur l'île de Gorée, Sénégal
Allée sur l'île de Gorée, Sénégal 

 

Les villes de la Petite-Côte et la côte Nord

Les expatriés au Sénégal recommandent la côte jusqu’à la Gambie pour s’installer dans les villages de pêcheurs plus authentiques.

Saly

Charmante petite station balnéaire située sur la Petite-Côte, au sud de Dakar, Saly est une des destinations privilégiées des retraités. Avec ses 17 hôtels et ses 33 résidences pour un total de 10.000 lits, Saly est le plus grand centre touristique de l’Afrique de l’Ouest.

La Somone

Petit village au coeur d’une lagune très protégée et abritant un grand nombre d’espèces d’oiseaux, la Somone propose des plages intimes et on y trouve des petits hôtels et des villas cossues.

Nianing

Nianing est un village très calme et paisible, privilégié par les ressortissants cherchant un havre de paix et une belle plage de sable blanc.

 

L’île de Saint Louis

Ville portuaire sur la côte nord du Sénégal, Saint-Louis est une autre destination préférée des retraités français. L’ile propose un patrimoine culturel colonial particulièrement prisé, celui ci étant inscrit à l’UNESCO. La ville permet un accès à la culture mais aussi à la nature, grâce à deux parcs nationaux environnant et encore de belles plages de sable fin.

 

Femmes dans les rues de Ziguinchor
Femmes dans les rues de Ziguinchor, Sénégal

 

Assurances, mutuelles, médecins...Comment prendre soin de sa santé au Sénégal ?

La Convention franco-sénégalaise de sécurité sociale du 29 mars 1974 ne comporte aucune disposition vous permettant de bénéficier du remboursement des soins reçus au Sénégal au titre de votre retraite française. Si vous souhaitez bénéficier d'une couverture maladie au Sénégal, vous pouvez adhérer volontairement à l'assurance maladie de la Caisse des Français de l'Etranger si vous avez la nationalité française ou souscrire une assurance auprès d'une compagnie d'assurances privée.

À Dakar, seules deux structures spécialisées sont présentes, le centre de gériatrie et de gérontologie de Ouakam et le centre médicosocial de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES). En cas de gros problème de santé, SOS médecin dispose d’un dispositif d’urgence (avion compris), qui peut intervenir partout au Sénégal.

Le système de santé public au Sénégal n’est pas au niveau du service français. Ainsi les retraités privilégient généralement les cliniques privées de Dakar qui sont bien équipées mais très onéreuses. La Clinique de la Madeleine à Dakar est la plus fréquentée par les expatriés. Ce site recense tous les services de santé (avec recommandations et avis) à Dakar.

L’un des avantages du Sénégal est l’accès facile au service à la personne. Il est possible, à raison de 100€ par mois, de s’offrir les service d’un ou une employé de maison pour la cuisine, le ménage, le repassage à mi-temps.

 

Comment se déplacer au Sénégal ?

Pour le transport, une voiture personnelle est effectivement le moyen d’avoir le plus de liberté de mouvement. Cependant, l’import d’une voiture est onéreux et il est plus intéressant d’en louer ou d’en acheter une sur place, malgré les prix un peu plus élevés qu’en France. Les assurances sont moins chères au Sénégal. Les transports en commun existent (uniquement sur routes, le train ne fonctionne pas au Sénégal) mais il faut s’armer de patience pour les emprunter. Pour les pressés et ceux attachés à leur confort, les guides conseillent l’emploi d’un chauffeur, qui garantit sécurité et tranquillité, en ajoutant 25% au prix de la voiture. Obtenir un permis de conduire international n’est pas obligatoire mais cela peut faciliter les contrôles par les forces de l’ordre.
Gendarmerie Dakar-ville : 33 823 83 83.

Des bateaux desservent l’ile de Gorée au large de Dakar, et il est aussi possible de faire des mini croisières à bord de la chaloupe « Beer ». Pour les services de taxis, il est recommandé de se renseigner sur les tarifs à l’avance pour éviter des mauvaises surprises. Plus d’informations sur ce site.

 

 

Activités remarquables au Sénégal

Le Sénégal est un pays très riche en paysages et lieux culturels à visiter. Outre Dakar et la Casamance, déjà mentionnés, les régions du désert de Lompoul, le village d’Oussouye, le port de Mbour et le Parc naturel du Djoudj valent tout à fait le détour. La région de Saint Louis propose aussi des aventures infinies telles que la Langue de Barbarie - pour les amateurs d’ornithologie.

La plupart des activités sportives que vous pratiquez en France seront possibles au Sénégal. Cela concerne particulièrement les activités nautiques et encore plus, la pêche. La pêche est un sport national sénégalais, ainsi vous trouverez de nombreux clubs de pêche très bien équipés.

Pour les amateurs de gastronomie, le Sénégal offre une des meilleures cuisines de l’Afrique de l’ouest. Bien sûr le poisson est à l’honneur et il a une place de choix dans la gastronomie. Le Thiep bou dien est le plat national, il se compose de poisson frais (généralement le thiof), de yet (mollusque faisandé au goût prononcé) de riz et de légumes (manioc, citrouille, chou, carotte, navet, aubergine, piments, ail et oignons).

 

Pirogues dans le port de Saint-Louis, Sénégal
Saint-Louis, Sénégal 

 

Évènements à ne pas manquer

Nous avons déjà recensé les jours fériés au Sénégal, ainsi que les fêtes particulières de Pâques et la Tabaski.

  • Dakar – Gorée à la nage en septembre : c’est une course de natation en eau libre qui rassemble plus de 600 nageurs de toutes nationalités. C’est un évènement unique en Afrique de l’ouest et très populaire.
     
  • Le festival de Jazz de Saint Louis en juin : Le Festival International de Jazz de Saint-Louis est devenu l’un des plus importants festivals d’Afrique.
     
  • Gamou traditionnel de Kahone à Kaolack : La tradition de cet événement remonte au 15e siècle. Elle se tenait le premier week-end du mois de mai, sous le règne du roi du Saloum. On pouvait assister à des danses rituelles avec des masques.
     
  • Humabel, fête du roi d'Oussouye : Durant l'hivernage, cette fête traditionnelle est organisée en l'honneur du roi d'Oussouye, en Casamance, à 40 km de Ziguinchor et 30 km de Cap Skirring. On y organise des prières, des danses et des séances de lutte pour les garçons et pour les filles.
natacha marbot

Natacha Marbot

Natacha Marbot, étudiante rennaise diplômée d’un master de Relations internationale à l’Inalco en 2022, russophone et spécialisée sur l’espace post-soviétique. Elle a rejoint l’équipe de rédaction internationale pour un stage d’avril à juillet 2022
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dakar !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com