Lundi 24 septembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Conseils pour bien gérer son argent quand on est expatrié

Par Article Partenaire | Publié le 03/08/2018 à 16:57 | Mis à jour le 08/08/2018 à 17:10
financer.com-partir-etranger

S’expatrier à l’étranger pour quelques années, voir même seulement quelques mois, demande de la préparation. Le pays dans lequel vous vous apprêtez à vivre une expérience inoubliable va surement vous amener à bouleverser votre mode de vie et vos habitudes. Vous allez probablement devoir repenser la gestion de votre budget en fonction de votre nouveau salaire et du niveau de vie de votre pays d’expatriation. Voici quelques conseils pour que vous puissiez gérer votre argent sereinement.

 

Faire le point avant son départ

La phase de pré-expatriation est pour beaucoup une période riche en émotions. Vous ressentez un mélange d’excitation, de joie mais aussi d’appréhension et de peur de l’inconnu. Votre départ occupe surement la plupart de vos pensées. Mais vous n’êtes pas encore parti et avant de vous installer dans votre nouveau pays d’expatriation, il faut d’abord réussir à quitter la France paisiblement. Pour cela, vous devez notamment faire le point sur tous vos engagements financiers.

 

Nous vous conseillons de commencer par dresser un état des lieux de vos possessions et contrats en cours. Etes-vous propriétaire de votre logement ? Possédez-vous une voiture ? Préparez la vente ou la gestion de ces possessions quelques semaines voir quelques mois avant votre départ. Si vous louez votre logement, assurez-vous d’informer votre propriétaire et de faire les démarches nécessaires à la résiliation de votre bail en temps voulu pour ne pas payer de loyer inutile quand vous serez déjà parti à l’étranger.

 

Ensuite, faites le point sur vos factures en cours. Avez-vous des factures à payer ? Si c’est le cas, n’oubliez pas de régler ces factures avant de partir. C’est toujours plus difficile de payer des factures quand on est à l’étranger surtout s’il faut passer un appel téléphonique ou envoyer un courrier. De plus, vous risquez d’oublier de régler ces factures et de devoir payer des pénalités de retard.

 

Enfin, faites un état des lieux de vos emprunts en cours. Avez-vous emprunter pour financer votre voiture par exemple ? Notez ces dépenses sur un document sûr et à portée de main, tel qu’un fichier excel ou bien un cahier que vous emporterez avec vous. Un tel document sur lequel vous listez vos dépenses est important pour bien gérer votre budget. Pour ne rien oublier, faites aussi la liste de tous vos abonnements en cours : Internet, téléphone, TV et tout autre service en ligne. En aurez-vous besoin à l’étranger ? Si ce n’est pas le cas, prévoyez de mettre fin à ces abonnements.

 

Conserver un compte en France

Il est conseillé de conserver un compte en France. Cela vous sera utile lors de votre installation, vos éventuelles vacances en France et lors votre retour définitif. Lorsque vous vous installez dans votre pays d’expatriation, il faut parfois du temps avant d’ouvrir un compte à l’étranger et obtenir une nouvelle carte bancaire. Il est donc indispensable de garder ses moyens de paiement français durant cette période. Quelques semaines avant votre départ, discutez avec votre banquier français à propos des frais de retrait, de paiement et de virement à l’étranger afin qu’il vous conseille et vous propose une offre adaptée.

 

Lorsque vous revenez en France temporairement, durant vos vacances par exemple, il est beaucoup plus pratique d’avoir une carte bancaire française plutôt qu’une carte étrangère qui engendrera probablement des dépenses inutiles dues aux commissions ou aux frais de change. De même lors de votre retour définitif en France, il est beaucoup plus aisé d’avoir un compte et des moyens de paiement français. Vous pourrez ainsi reprendre votre vie normale en évitant de perdre votre temps et votre énergie à réouvrir un compte bancaire français.

 

Si votre retour en France rime avec engagements ou nouveaux projets, il peut être intéressant de rester au sein de la même banque, notamment si vous avez toujours bien géré votre budget. Votre banquier sera sans doute bien plus enclin à vous offrir des solutions avantageuses pour ne pas perdre un bon client. Vous pourrez par exemple négocier des conditions plus favorables si vous souhaitez faire un crédit pour financer une voiture, votre mariage ou bien l’achat d’une maison.

 

Préparer son départ et installation

Vous êtes maintenant sur le point de partir et vivre une expérience que seule une minorité de français auront connu dans leur vie. Vous avez sûrement déjà acheté votre billet d’avion. A présent, vous devez préparer votre installation dans le pays d’expatriation. Vous allez devoir trouver un logement, installer votre box Internet, obtenir une nouvelle carte sim et peut-être même acheter une nouvelle voiture. N’oubliez pas que vous devrez très certainement fournir une caution à votre nouveau propriétaire.

 

Tout cela coûte de l’argent. Parfois plus que ce que l’on prévoyait. De plus que ces achats doivent être faits sur une période limitée et souvent avant même votre premier salaire d’expatrié. C’est pourquoi, nous vous recommandons de noter ces dépenses sur le même document de gestion de budget précédemment évoqué. Cela vous permettra de suivre vos dépenses et d’anticiper tout dérapage financier.

 

Il est également utile d’estimer le coût de la vie de votre nouveau pays de résidence avant même de partir. Pourquoi ? Parce que là aussi cela vous permettra d’anticiper toute dépense hors budget. Pour avoir une idée du coût de la vie sur place, visitez des sites qui donnent des estimations de prix pour chaque poste de dépense et qui comparent le coût de la vie entre pays. Vous pouvez aussi obtenir des renseignements auprès d’autres expatriés français sur des blogs ou encore des groupes facebook. N’hésitez pas à demander conseil !

 

Faire un budget pour vivre à l’étranger sereinement

Comme on l’a vu précédemment, il est important de noter sur un document ses dépenses incompressibles, c’est à dire celles dont vous n’avez pas d’autre choix que de payer. Il s’agit notamment de vos emprunts en cours, votre loyer, vos abonnements, vos transports ou encore un budget estimé pour la nourriture et les transports. Ensuite vous pouvez y ajouter les dépenses de loisirs, d’activités et de sorties sur lesquelles vous pouvez éventuellement avoir une marge de manoeuvre si vous avez un mois difficile.

 

Vous devriez pouvoir couvrir le total de ces dépenses mensuelles avec vos revenus, c’est à dire votre salaire et vos éventuels revenus additionnels. Notez-les à côté des dépenses. Vous devriez même avoir une marge suffisante en cas d’imprévu financier ou bien si vous souhaitez épargner ou financer vos projets. Vous aimeriez peut-être découvrir ce nouveau pays pendant vos vacances par exemple ? Vous avez probablement des projets qui vous tiennent à coeur. Si vous souhaitez réaliser ces projets, il est important de savoir mettre de l’argent de côté. Afin d’obtenir de nouvelles astuces pour bien gérer vos finances personnelles, vous pouvez visiter le site Financer.com.

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Celyne lun 20/08/2018 - 16:06

Ne pas oublier aussi les frais d'immigration. Par ex. pour la République Dominicaine, il faut faire une demande de visa d'entrée à partir du pays d'origine et ensuite la demande de résidence à l'arrivée. Tout cela représente beaucoup de frais pour teaduire et légaliser tous les documents. À ne pas oublier.

Répondre

Ma Vie d'Expat

Shanghai Appercu
HUMOUR

La Ptite Lu - "Les amis"

Retrouvez dans le Petit Journal Shanghai, une fois par mois, La Ptite Lu, cette jeune Française de Shanghai, qui décrypte sa vie quotidienne en Chine avec humour et tendresse.

Le Mag

EXPO T-Rex : un dinosaure à Paris !

C’est au jardin des plantes que le fameux dinosaure T-Rex (ou Trix) a élu domicile dans le cadre d’une exposition qui lui est consacrée. Trix a même fait l’objet de prolongations tant le succès...