Mercredi 2 décembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Chine : les ventes de sextoys ont explosé depuis le début du COVID-19

Par Article Partenaire | Publié le 29/10/2020 à 12:45 | Mis à jour le 29/10/2020 à 15:35
ventes sextoys covid chine

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, les ventes de jouets sexuels ont grandement augmenté. C'est une tendance qui a été visible dès le début du confinement. En effet, ces objets ont permis à tous ceux qui se sont retrouvés loin de leur partenaire de pouvoir prendre du plaisir.

 

Explosion des ventes en Chine mais les tabous existent encore

Dès le début du confinement, les sites spécialisés dans la vente de jouets sexuels ont constaté une hausse des ventes. De plus, c'est un phénomène qui s'est fait ressentir un peu partout sur la planète. En revanche, la Chine, déjà connue pour être le berceau de production de ces objets, est l'un des pays où les ventes ont battu tous les records. Selon Steffi Noël, consultante d'un cabinet de consulting, pour la majorité des acheteurs, c'était la première fois qu'ils achetaient un jouet sexuel. Grâce aux paroles de cette consultante, il est aussi possible d'apprendre que ce sont les femmes qui achètent plus ce genre d'objet que les hommes.

Par ailleurs, les ventes de sextoys ont explosé partout dans le monde et c'est notamment le cas en France où de nombreuses personnes ont acheté et testé ces petits jouets pour contrer l'ennui et pour se relaxer. Cependant, les sextoys, comme ceux vendus par LOVE AND VIBES, ne connaissent toujours qu'une popularité en demi-teinte avec des tabous toujours autant présents.

De plus, selon une étude récente menée par une entreprise de sextoys, les hommes se masturberaient trois fois plus que les femmes : 154 fois par an pour les hommes et seulement 49 fois pour les femmes. Cette enquête révèle aussi que 15 % des Français jugent la masturbation féminine comme taboue. A l'inverse, pour un tiers des Français, la masturbation masculine est, quant à elle, tout à fait banale et normale dans notre société actuelle. Heureusement, des voix s'élèvent pour essayer d'éveiller les consciences en faveur de la masturbation et du plaisir féminin.

 

Lily Allen : « pour briser des tabous, il faut en parler »

Que cela soit en Chine ou en France, l’utilisation des sextoys par les femmes ou par les hommes est toujours aussi taboue mais aussi de plus en plus fréquente avec la crise sanitaire actuelle qui réduit les contacts humains. C'est exactement pour cette raison que la chanteuse britannique Lily Allen a créé récemment un mouvement intitulé #iMasturbate. Cet hashtag a pour but de réunir toutes les femmes afin de casser les tabous autour du plaisir personnel, qu'il soit féminin ou masculin. Ce mouvement féministe lutte pour lever le voile autour de la masturbation féminine. Elle encourage même les femmes à témoigner sur cet hashtag.

Par ailleurs, Lily Allen a elle-même commencé à témoigner sur l'utilisation des sextoys dans son autobiographie parue en 2018 intitulée « Moi, exactement ». Dans ce livre elle raconte son utilisation des sextoys et le pouvoir sur le plaisir personnel et sur le bien-être qu'ils exercent. Selon elle, pour briser des tabous il faut en parler et en discuter le plus possible d'où la création de ce mouvement.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s)Réagir

Ma Vie d'Expat

TÉMOIGNAGES

APPEL A TÉMOINS - Allez-vous rentrer en France pour Noël ?

Allez-vous tout de même rentrer en France pour les fêtes ? Quel est votre état d’esprit à l’approche de Noël et du nouvel an ? Si vous restez dans votre pays de résidence, qu’avez-vous prévu ?