Avec la saison froide, le nord de la Thaïlande se pare de fleurs

Par Catherine Vanesse | Publié le 25/11/2022 à 00:00 | Mis à jour le 25/11/2022 à 09:41
Photo : Catherine Vanesse - A Chiang Rai, le parc de Mae Fah Luang se pare de ses plus beaux atouts durant le festival Color of Doi Tung en décembre et janvier
Un champ de fleurs en ThaPilande, à Bangkok

Avec la saison hivernale, la nature du nord de la Thaïlande est en pleine floraison. Plusieurs parcs étalent leurs palettes de couleurs pour le plus grand plaisir des amateurs de paysages enchanteurs.

 

À mesure que les températures baissent dans le nord de la Thaïlande, de nombreux parcs sont en pleine floraison. Lepetitjournal.com a répertorié plusieurs destinations dans le nord de la Thaïlande et en Isan aux couleurs chatoyantes. 

 

Couleurs de Doi Tung 

Tous les week-ends de décembre 2022 et janvier 2023, se tiendra la 9e édition du festival “Couleurs de Doi Tung” dans la province de Chiang Rai. Situé à 48 km de Chiang Rai et à 1.630 mètres d’altitudes, Doi Tung est un projet de développement de la fondation Mae Fah Luang, créé en 1988 par la princesse Somdet Phra Srinagarindra Boromarajajonani, mère du défunt roi Bhumibol.

Cette neuvième édition du festival  correspondra au 50e anniversaire de la fondation Mae Fah Luang.

“Couleurs de Doi Tung” invite les visiteurs à profiter du climat particulièrement frais du nord de la Thaïlande entre décembre et janvier à travers un programme ludique et créatif. Le thème de cette année, "La forêt de demain", invitera les visiteurs à reconsidérer la relation entre la société humaine et la forêt et à s'investir dans la préservation de la forêt.

Chaque week-ends entre, de 8h à 18h, les visiteurs peuvent découvrir les jardins fleuris de Mae Fah Luang, assister à des spectacles de danse traditionnelle des tribus de la région, à savoir les Akha, Lahu, Tai Yai, Lue, Lawa et Chinois du Yunnan. Il est également possible de participer à des ateliers de céramique, de confection de cartes postales à partir de fleurs ou encore de tissages à partir de fibres plastiques. 

Un marché propose des produits frais ainsi que de l’artisanat et bien sûr des produits estampillés “Doi Tung”. 

 

Ferme de fleurs à Chiang Mai

Avec ses rangées de fleurs colorées plantées en rang d’oignons, I love Flower Farm invite à une balade bucolique dans ses champs de fleurs aux ambiances et tons différents, de quoi satisfaire les amateurs de photographies et les aficionados d’Instagram. 

À côté des champs, la ferme propose également des spots pour des photos à thème, avec entre autres une longue table en bois ornée de décorations pour le thé évoquant la célèbre scène du thé d’Alice au pays des merveilles. 

 

ferme de fleurs chiang mai
I Love Farm ouvre ses portes au public du 1er novembre au 15 mars. Courtoisie I Love Farm

 

Connue pour ses plantations de fleurs importées, I love Flower Farm présentait l’année dernière différentes nuances rougeâtres de célosie, une fleur originaire principalement des régions tropicales et tempérées d'Amérique et d'Afrique. Cette année, le thème n’a pas encore été dévoilé, mais il devrait s’agir de fleurs importées d’Europe.

I Love Flower Farm est ouvert au public tous les jours de 8h à 18h (dernière entrée à 17h) du 1 novembre 2022 au 15 mars 2023. Le prix d’entrée est de 100 bahts par personne..

 

Phu Lom Lo, la montagne des sakuras thaïlandais 

Dans la province de Loeie, Phu Lom Lo était autrefois une prairie montagneuse sans un seul arbre. Cependant, en 2008, le chef du parc national de Phu Hin Rong Kla, Mano Manoonsaran, a lancé un projet de reboisement de la région et a décidé de cultiver des cerisiers sauvages de l’Himalaya sur la colline de Phu Lom Lo. Au total, plus de 300.000 plants de cerisiers ont été plantés sur une surface de 1.200 rai (192 ha). Trois ans plus tard, les cerisiers ont commencé à fleurir, transformant la montagne en un bouquet rose. Aujourd’hui, le site Phu Lom Lo est l’un des plus connus pour profiter des cerisiers en fleurs entre décembre et février.

La page Facebook du parc permet de suivre l’évolution de la floraison afin de planifier votre visite au moment où les cerisiers de l’Himalaya sont les plus impressionnants avec leur couleur rosée. 

Les cerisiers en fleurs peuvent également être observés dans les provinces de Chiang Mai, Chiang Rai et Mae Hong Son. 

À lire : Où profiter des cerisiers en fleurs à Chiang Mai ?

 

cerisiers en fleurs à chiang mai
Cerisiers en fleurs au Khun Chang Kian Highland Agriculture Research Centre - Photo Mathilde Foyer

 

Mae Hong Son, la vallée aux tournesols mexicain

La province de Mae Hong Son est connue en Thaïlande pour ses champs de lotus d’or. Connus sous le nom de bua tong en thaï (บัวตอง), ce sont en réalité des tournesols mexicains ou Tithonia diversifolia de leur nom botanique. Ces fleurs sont originaires du Mexique et plus généralement d’Amérique centrale, on doit leur présence en Thaïlande suite à la présence de missionnaires américains dans la région. 

Le lieu le plus spectaculaire pour observer les champs de bua tong se trouve à Doi Mae-U-Kho, une colline à laquelle on accède après près de 2.000 virages depuis Chiang Mai! De mi-novembre à fin décembre, les vallées de Doi Mae-U-Kho sont couvertes de tournesols mexicains en fleurs.  

 

Fleurs et jardin botanique à Mon Cham 

Sur la boucle de Samoeng à Chiang Mai, dans les contreforts des montagnes Doi Suthep-Pui, le parc de Mon Cham ravira les amateurs de nature et de flore tropicale tout en profitant d’un panorama à couper le souffle. 

Un peu plus loin, le Jardin botanique de la reine Sirikit propose une diversité de plantes, y compris des espèces rares, endémiques et en voie de disparition. Les quelque 1.000 hectares du centre comprennent des jardins, des serres, de la végétation naturelle et des sentiers de randonnée.

 

Sur le même sujet
catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine s’est expatriée en Thaïlande de 2013 à 2022, collaborant avec des médias locaux ainsi que Lepetitjournal.com pour qui elle a notamment co-dirigé la rédaction de Chiang Mai de 2020 à 2022
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale