La France remet le prix des Droits de l’Homme à l’ONG POPE en Inde

Par Anaïs Pourtau | Publié le 15/02/2022 à 01:05 | Mis à jour le 15/02/2022 à 01:05
La remise du Prix des droits de l'homme à POPE à Pondichery

Le 7 février 2022, la Consule Générale de France à Pondichéry a remis le prestigieux prix des Droits de l’Homme à l’Organisation Non Gouvernementale POPE (People Organization for planning and Education) pour son action au regard du thème « l’éducation, un bien commun, un droit fondamental ».

 

Le prix des Droits de l'Homme de la France

Le prix des Droits de l’Homme de la République Française « Liberté-Egalité-Fraternité », décerné par le jury de la Commission Nationale de Droits de l’Homme (CNCDH), récompense chaque année, depuis 1988, cinq Organisations Non Gouvernementales, pour des actions de terrain et des projets, individuels ou collectifs, qui oeuvrent à la protection et à la promotion effective des droits de l’Homme dans le monde.

 

Le logo de la CNDCH commission pour les droits de l'Homme en France

 

Pour cette 34 ème édition, deux thèmes étaient retenus :

  • la Covid-19 et la défense des droits humains, en écho avec la crise sanitaire mondiale et son impact sur les droits des personnes les plus défavorisées dans une logique de lutte contre l’exclusion.
  • l'éducation, un bien commun, un droit fondamental, alors que la crise sanitaire a rendu plus criantes les inégalités dans l’accès à l’éducation. Selon l’UNESCO, plus de 262 millions d’enfants ne sont pas scolarisés.

 

La cérémonie habituellement organisée à Paris s’est déroulée, cette année, sous forme de réunion virtuelle en direct de chacun des pays concernés, sous la présidence de Jean-Marie Burguru, Président de la CNCDH depuis 2020 et en présence de Delphine Borione, Ambassadrice des Droits de l’Homme depuis 2021, Lise Talbot-Barré, Consule Générale de France à Pondichéry en Inde et les Ambassadeurs de France à Madagascar, au Niger, au Pakistan et en Afrique du Sud. 

 

La Consule Générale de France à Pondichéry a remis la médaille et le diplôme récompensant l’action de POPE, à Monsieur Rosario, Président et fondateur de l’Association.

 

La consule de France remet le prix des droits de l'Homme à POPE

 

 

Les quatre autres lauréats retenus par le jury de la CNCDH sont:

  • Mary James Gill, avocate au Pakistan pour la défense du respect des droits et de la dignité des travailleurs égoutiers et éboueurs  du groupe « Sweepers are superheroes »,
  • L’Association Mivaotra France, pour son action auprès des enfants des rues de Tananarive à Madagascar.
  • SARED, la Structure d’Aide et de Réinsertion des Enfants et Détenus en difficulté au Niger. L’ONG a axé ses missions d’assistance auprès des enfants et a développé un projet d’appui à la scolarisation des petites filles et à l’établissement de leurs pièces d’état civil.
  • Just Grace NPC, pour l’Afrique du Sud, qui soutient un projet visant à lutter contre le décrochage scolaire des enfants de la communauté Langa (le plus ancien township de la péninsule du Cap).

 

L'ONG POPE, People Organisation for Planning and Education

Fondée en 1987 à Tiruvannamalai au Tamil Nadu, l’ONG POPE vise à promouvoir le bien-être et les droits de la communauté des Dalits.

 

Logo de l'ONG POPE

 

L’organisation privilégie l’éducation des enfants, des femmes et des hommes. Elle a pour objectif de créer un espace communautaire dans lequel les personnes vulnérables puissent vivre dans la dignité et jouir de leurs droits constitutionnels, à travers des actions sociales et des activités propres à la communauté.

Cet objectif se traduit dans les actions suivantes :

  • Des micros-entreprises ont été implantées dans plusieurs villages pour permettre à des groupes de femmes de planifier des micro-épargnes au bénéfice du développement de leur foyer et de leur village.
  • Des programmes de santé et d'assistance médicale gratuite ont été mis en place dans des zones reculées, ainsi que des formations à l’hygiène et à la prévention.
  • Des programmes de soutien à la scolarité des enfants et des formations professionnelles en couture, menuiserie et électricité, se sont développés, afin de freiner l’exode des jeunes vers les villes et les emplois peu rémunérés.

 

Photos des actions de POPE

 

 

Par ailleurs, POPE soutient, juridiquement et gratuitement, les actions de groupes de Dalits qui ont pour objectif de défendre et de revendiquer leurs droits dans l’espoir d’une société plus juste et sans caste.

 

La Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme

La CNDCH est une structure d’Etat créée en 1947, qui assure en toute indépendance, auprès du gouvernement français et du parlement, un rôle de conseil et de propositions dans le domaine des droits de l’homme.

La CNCDH est composée de 64 personnalités et représentants de la société civile, elle est actuellement présidée par Jean-Marie Burguru, avocat. Elle est le reflet de la diversité des opinons s’exprimant en France sur les questions liées aux droits de l’Homme et au droit international humanitaire.

Comment est composé le jury de la CNCDH qui décerne le prix « Liberté-Egalité-Fraternité »?

Ce jury est présidé par le président de la CNCDH et il composé d’au moins 15 membres titulaires, ayant voix délibérative. Cette année, 260 candidats de 68 Etats ont postulé leur candidature.

Les lauréats sont sélectionnés en fonction de leurs actions effectives sur le terrain et les projets qu’ils entendent développer.

Que reçoivent les lauréats du prix « Liberté-Egalité-Fraternité »?

A l’issue d’un examen attentif et rigoureux, le jury désigne cinq lauréats et ceux ci reçoivent des fonds du gouvernement français destinés à la réalisation de leurs projets respectifs. 

En 2022, les lauréats se partageront la somme de 70 000 euros, allouée par la CNCDH, pour la mise en oeuvre de leurs projets. 

Par ailleurs, une protection diplomatique peut-être accordée au lauréat qui pourrait être menacé dans son pays, du fait de ses engagements humanitaires.

 

 

remise du prix des droits de l'Homme au consulat de Pondichery

 

 

Outre l’admiration provoquée par l’exploit technologique, de réunir en même temps, ce 7 février 2022, des interlocuteurs de six pays situés sur plusieurs continents, la rédaction félicite les lauréats pour leur action auprès des plus démunis et leur courage en dépit de l’adversité.

anais Pourtau 2

Anaïs Pourtau

Anaïs est éducatrice spécialisée auprès d'adolescents. Pendant ses voyages, elle tombe en amour pour l'Inde et ses paradoxes. Elle décide de s'installer à Pondichéry en 2020 et participer à l'aventure lepetitjournal.com.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale