Dimanche 26 septembre 2021
TEST: 3629

« Comment vous sentez-vous en tant que femme en Inde ? »

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 13/03/2021 à 01:00 | Mis à jour le 13/03/2021 à 01:00
femme inde india voyage journée femme 8 mars

A l’occasion de la journée Internationale des droits de la femme, lepetitjournal.com de Chennai a souhaité donner la parole à ses lectrices.  Voici les quelques réponses que nous avons reçu, très spontanées. Un grand merci !

 

Estelle – en Inde depuis 3 mois
« Entourée...ou... never alone » 

 

Anonyme
« Chanceuse car pas indienne !  Vu comment ils me font tourner en bourrique en ce moment pour obtenir mon permis alors que mon mari ne s’est déplacé qu’une seule fois pour obtenir le fameux sésame. Encore en 2021, il faut mieux naître garçon que fille, c’est dingue ! Les indiens disent que cela évolue mais tout tout doucement. Pour être très honnête, dans certaines situations cela a du bon d’être une femme "faut demander à Sir, je ne peux pas prendre la décision ..." 


Mathilde – en Inde depuis Juin 2017
« Je me sens sur le pied de guerre à tout moment, combative, ne rien laisser passer. »


Catherine – en Inde depuis Juillet 2019
« Merci au petit journal... En Inde pas simple d’être une femme et encore moins une femme occidentale. Il faut un peu de temps pour comprendre toutes les significations et faire le juste milieu...tant dans la tenue vestimentaire que dans ce que l’on peut faire. Le plus dur est de voir comment les femmes, les jeunes filles sont encore éduquées... Même si on ne doit pas comparer, C'est difficile de rester insensible… »



Charlaine – en Inde depuis 4 ans
« Vraiment je laisse mes clefs sur ma moto mes courses... en 4 ans ont ne m'a jamais rien volé. On m'a même déjà contacté pour me ramener un téléphone que j'avais oublié dans un Shop !! Ce n'est plus comme ça à Paris ! »

 

Géraldine – en Inde depuis 11 ans
"Etre étrangère en Inde est l'équivalent d'une carte joker : personne ne s'attend à ce que je suive les règles ou les coutumes imposées traditionnellement aux femmes puisque je ne suis même pas censée les connaître."



Valérie – en Inde depuis 2 ans
"Sans trop réfléchir, je dirais que l’Inde m’a changée intérieurement. Je ne vois plus les choses de la même façon. J’ai aussi l’impression que je n’arriverai jamais à tout comprendre de ce fabuleux pays. »



Isabelle – en Inde depuis Novembre 2019
“Dévisagée “ me parait le mot qui résume le mieux ce que je ressens en tant que femme en Inde , avec des regards différents selon les auteurs : curieux, sévères, envieux, étonnés, protecteurs, réprobateurs , bienveillants... Mais parfois, je pourrais aussi bien dire “ transparente” !!



Subha – en Inde depuis Juin 2018
“Toujours admirée parfois un peu trop. Mais je sais que je peux toujours demander de l’aide si besoin en tant que femme”

 

Hélène - en Inde depuis 2 ans et demi 
« Je suis triste de constater qu’une femme indienne n’a pas autant de considération qu’une femme occidentale dans certains endroits de l’Inde ou certains milieux. Mais je reste confiante, les mentalités vont changer. »



Erica – en Inde depuis Juillet 2018
« Je dirais que je me sens une femme étrangère avant tout, c'est à dire que je ne me sens pas avoir le même statut que les femmes indiennes. Je le ressens dans le monde du travail en particulier, où l’on me confère plus de respect, plus de considération que certaines collègues. Cela dit, il y a cependant aussi la réalité de quelques situations bien connues de la vie quotidienne ou ton chauffeur te demande un truc et te dit : « il faut que je demande à Sir de décider...là ça fait mal le « culture gap »...»

 

Anonyme
« En Inde, je me sens comme une nana en bleu de travail. Ici je démonte ma représentation de ce mot Femme au contact de mes nouvelles conditions de vie et des quelques vignettes entrevues au contact des autres cultures.
Comment être une funemployed dégagée des pesanteurs de la desesperate housewife et de la migrante lost in translation ? Comment ne pas réduire ma légitimé et dignité au détail d'une carte bancaire ? Comment mon quotidien de femme expat oriente et même cloisonne mes enfants dans un schéma éducatif pas tout à fait au point ? En Inde, grâce à toutes ces autres Elles, je me sens comme une femme ayant l'opportunité de réhabiliter, réanimer, valoriser et conquérir toutes ces zones oubliées, négligées ou abîmées au contact de ces images sur la Femme circulant dans la culture d'origine. En Inde, je me sens une femme qui fait tout le temps 1 pied de nez aux règles du pays d'accueil et parfois à celles des autres cultures environnantes. En Inde, je me sens comme une femme qui voudrais tous les jours faire la nique à ses propres limites. En Inde, je me sens comme une femme qui veut fabriquer des ailes à son âme. »

 

 

Nous vous recommandons
logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Chennai ?

ENVIRONNEMENT

Deux nouvelles plages indiennes obtiennent le label pavillon bleu !

Une bonne nouvelle pour le Tamil Nadu : le ministre de l'Environnement a annoncé deux nouvelles certifications pavillon bleu : la plage de Kovalam, à Chennai et la plage Eden à Pondichéry.