Mardi 11 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une première autoroute cambodgienne direction Sihanoukville

Par Victor Bernard | Publié le 21/08/2018 à 20:00 | Mis à jour le 21/08/2018 à 20:00
Photo : La route actuelle reliant Phnom Penh à Sihanoukville. Crédits : Flickr Creative COmmons / Bruno Schoonbrodt
Route_actuelle_sihanoukville

Les travaux de la première autoroute cambodgienne devraient commencer en novembre 2018 selon le ministre des travaux publics et des transports du royaume, Sun Chanthol. Quatre années seront nécessaires entre le lancement du chantier et l’ouverture de la route à la circulation.

Celle-ci reliera Phnom Penh à Sihanoukville. La construction commencera dans l’ouest de la capitale, dans le quartier de Chaom Chao, où les routes nationales 4 et 5 se croisent. Elle devrait s’étendre sur une distance de 190 kilomètres, 50 de moins que la route nationale actuelle. Comme pour de très nombreux aménagements publics réalisés dans le royaume ces dernières années, le gouvernement du premier ministre Hun Sen a accordé une concession de service public à une entreprise chinoise, China Road and Bridge Corporation (CRBC).

La firme a donc obtenu un droit d’exploitation de la route en janvier dernier, ce qui lui permettra d’en tirer les revenus des péages pour une durée contractuelle qui n’a pas été divulguée. L’investisseur s’engage en échange de cette concession à prendre en charge les coûts de construction de cette nouvelle route, qui s’élèveront approximativement à 2 milliards de dollars.

Le gouvernement cambodgien a ajouté, par l’intermédiaire du porte-parole du ministre des transports et des travaux publics, qu’il travaillait actuellement à un plan de compensation à destination des populations provinciales touchées, voire expropriées, par la construction de l’autoroute.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cambodge ?

CULTURE

Photographie - Caroline Chevalier invite l'étrange à Phnom Penh

Dernière résidence de l’année pour l’institut français du Cambodge, Caroline Garnier a accompagné les étudiants du Studio Images dans différents lieux emblématiques de la capitale cambodgienne.