Dimanche 17 janvier 2021

« Ensemble contre la rage » avec l’Institut Pasteur et SIPAR

Par Leïla PELLETIER | Publié le 27/09/2017 à 21:00 | Mis à jour le 27/09/2017 à 21:00
Photo : « Getting to Know about Rabies », à l’origine de cet ouvrage, Didier Fontenille, Directeur exécutif de l’Institut Pasteur et Hok Sothik, Directeur de SIPAR.
livre-rage-institut-pasteur-sipar

Aujourd’hui, jeudi 28 septembre 2017, s’inscrit comme la journée mondiale contre la rage « World Rabies Day ». L’Institut Pasteur et l’ONG SIPAR nous présente le fruit de leur collaboration, « Getting to Know about Rabies », un livre illustré pour sensibiliser la population cambodgienne aux dangers de la rage, leur indiquer les bons gestes pour se protéger ou bien réagir en cas d’infection.

La rage est l’une des maladies les plus mortelles connues à ce jour. Si dans certains pays, elle a été éradiquée depuis longtemps, elle est toujours considérée comme endémique au Cambodge. L’Institut Pasteur et SIPAR mènent désormais leurs actions ensemble pour informer, éduquer, prévenir et lutter contre ce fléau qui cause environ 800 décès par an, 50% des victimes étant âgées de moins de 15 ans.

L’Institut Pasteur et SIPAR, avec le soutien de différents partenaires, ont lancé ce mois-ci un plan d’action sur cinq ans pour efficacement lutter contre la rage. Cinq ans pendant lesquels, en collaboration avec le Ministère de la Santé, le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et des Forêts et le Ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, ils souhaitent réduire le taux de mortalité au Cambodge de 50% et sauver déjà 2000 vies.

 

conférence-institut-pasteur-sipar-rage-cambodge
Conférence pour le lancement de « Getting to Know about Rabies », mercredi 27 septembre 2017 à l’Institut Pasteur. De gauche à droite : Hok Sothik, Directeur de SIPAR, Dr. Ly Sowath, Anne Delobel, Chargée de communication pour l'Institut Pasteur, Dr. Davin Holl, Santé et Protection des Animaux – Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et des Forêts et Dr. Send Doeun Yi, Contrôle des Maladies Transmissibles – Ministère de la Santé. Photo : Morgan Havet.

 

Ce plan d’action s’organise en deux parties. La première consiste à communiquer et mener des campagnes de sensibilisation à travers le Royaume notamment avec à la distribution gratuite de « Getting to Know about Rabbies » écrit et développé par l’Institut Pasteur ; illustré et imprimé par SIPAR. Rédigé en khmer, cet ouvrage s’adresse en particulier à la population cambodgienne qui, selon l'Institut Pasteur, en sait encore trop peu sur la transmission et la prévention de cette maladie.

La rage se transmet le plus souvent par morsure animale et en particulier par les chiens. Ils sont au nombre de 4 millions au Cambodge et la plupart sont domestiqués.

Grâce au réseau SIPAR, le livre sera disponible dans les bibliothèques scolaires, les bibliothèques mobiles, les clubs jeunesses, les prisons, les hôpitaux, les usines de textile, les pharmacies et dans les centres de formation à l’éducation. L’Institut Pasteur et SIPAR sont également à la recherche de sponsors et d’entreprises qui souhaiteraient acheter le livre pour le redistribuer à leurs réseaux et employés.

Dans un second temps, l’Institut Pasteur souhaite initier la création de deux nouveaux centres de vaccinations antirabiques à Battambang et Kampong Cham dès 2018. « C’est une mission de santé publique, nous espérons avoir éliminé la rage d’ici 2025 », nous dit Anne Delobel. « Nous sommes tous exposés et devons lutter contre la rage ensemble », ajoute-t-elle.

Pour en savoir davantage, rendez-vous à l’Institut français mardi 10 octobre à 18h30 pour la conférence « La rage au Cambodge : 130 ans après Pasteur, tous concernés » avec les interventions de Didier Fontenille, Directeur de l’Institut Pasteur et Ly Sowath, médecin épidémiologique, responsable du centre antirabique.

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cambodge ?

Arsène Lupin, le gentleman français qui séduit le monde

La série Lupin: dans l’ombre d’Arsène vient de paraitre sur Netflix. Le célèbre gentleman cambrioleur, qui n’en est pas à sa première adaptation, a déjà ravi le coeur de fans dans le monde entier.