TEST: 2248

Huit éléphants sauvages repérés dans le Mondolkiri

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 18/03/2022 à 18:30 | Mis à jour le 22/03/2022 à 01:49
Photo : AKP
elephant dans le mondolkiry 2

Une équipe de scientifiques du département provincial de l'environnement de Mondolkiri et du WWF a publié un rapport le 16 mars 2022 indiquant qu'ils avaient repéré une harde de huit éléphants.

 

 

Cette étude se situe dans le sanctuaire naturel de la région de Sre Pok, qui couvre presque 400 hectares dans la province du Mondolkiri dans le Nord Est du Cambodge. Le suivi fait partie du Programme de recherche sur les éléphants d'Asie de la Campagne (CAMPAS), dirigé par le ministère de l'Environnement et cofinancé par le WWF.

 

La découverte de ces animaux rares a été enregistrée sur un site de recherche où les scientifiques ont collecté des excréments et des empreintes de pas pendant la saison sèche l'année dernière. Ils vivent désormais en toute sécurité dans leur habitat naturel sous la stricte protection des gardes du Srepok Wildlife Sanctuary dans la province de Mondulkiri.

 

Les éléphants sur la liste rouge des espèces menacées

 

Selon des sources du ministère de l'environnement, les éléphants d'Asie sont en voie de disparition et inscrits sur la liste rouge des espèces menacées dans le monde. Les activité humaines empiètent sur les zones d’habitat des pachydermes. Le braconnage pour l'ivoire est également une menace pour l'éléphant d'Asie, en particulier pour les mâles qui peuvent arborer des défenses de plus d’un mètre de long.

 

Les éléphants vivent souvent dans des forêts mixtes, des prairies, des forêts de bambous, des forêts inondées, le long des cours d'eau, des forêts semi-denses ou denses. Il mange des écorces, des feuilles, des tubercules, des racines, des jeunes arbres, des lianes, du bambou, du rotin et des lianes. Il peut boire jusqu'à 200 litres d'eau par jour. 

La plupart des éléphants naissent en juillet-août. Leur gestation dure de 21 à 25 mois et généralement ne donne qu’un éléphanteau. les jumeaux sont rares.

La mère éléphant peut mettre bas quatre ou cinq fois  dans sa vie et avoir des petit jusqu'à 50-70 ans.

 

AKP
AKP

 

Suite à la découverte de ces espèces rares, le Ministère de l'Environnement a remercié les gardes forestiers de la Direction Provinciale de l'Environnement du Mondolkiri pour leurs efforts de prévention de la criminalité sur les ressources naturelles et le Groupe d'Etude de la Biodiversité qui protège les ressources naturelles, notamment la faune rare et menacée pour les générations futures

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale