Lundi 17 janvier 2022
TEST: 2248

Maëlle, Morgane et Nicolas sont arrivés à Battambang

Par Raphaël FERRY | Publié le 09/10/2021 à 18:05 | Mis à jour le 09/10/2021 à 04:20
Des jeunes francais arrivent à Battambang en vélo

C'est fait ! Les Sousou ((ស៊ូៗ)) Maëlle, Morgane et Nicolas sont arrivés à Battambang le vendredi 8 octobre aux alentours de midi, six jours et demi après leur départ de Phnom Penh à vélo.


Lepetitjournal vous avait présenté ces trois jeunes français qui avaient décidé de se lancer le défi de parcourir à vélo les 400km qui séparent les deux villes et en moins de huit jours.

En khmer, “Sousou” (ស៊ូៗ) signifie “Allez, courage !”

 

L'objectif de ce challenge sportif ? Lever 1500€ pour l'association Renacer - Walk With Women, qui vient en aide aux femmes victimes de violences sexuelles au Cambodge. Cette somme permettra de fournir des vélos, des tablettes numériques et un lave linge pour améliorer la liberté de déplacement, les outils de formation professionnelle et les conditions de vie des femmes recueillies par Renacer.

 

Le défi est relevé, ils sont arrivés hier soir à Battambang. 

 

Revenant sur cette aventure, Morgane affirme que "le trajet n'a pas été de tout repos, entre la météo changeante, la boue, les problèmes mécaniques et les douleurs physiques.". "Mais notre détermination n'a jamais faibli : nous étions à la fois portés par le projet associatif et émerveillés par la magie de chaque instant. Nous mesurons la chance que nous avons eu de vivre cette expérience unique.", ajoute-t-elle. 

 

Paysage cambodgien pres de Battambang

 

Nicolas souligne à quel point les Sousou ont été "touchés par la beauté du Cambodge rural, ses paysages mais surtout par les rencontres qui ont rythmé leur périple. Les kilomètres de sourires sur les routes nous ont fait découvrir une nouvelle facette du pays."

 

"Nous sommes évidemment très reconnaissants du soutien continu de nos familles, amis, collègues et donateurs, qui ont été une source intarissable de motivation tout au long du trajet", conclut Maëlle.

 

des jeunes francais dorment sous la tente au Cambodge

 

Lepetitjournal les félicite car, si accomplir 60 km en vélo en une journée n’est pas un exploit sportif en soi, remonter dessus le lendemain, après avoir passer la nuit dans un confort précaire, et ce, tous les jours pendant une semaine, malgré la fatigue et les douleurs qui s’accumulent, la pluie qui transforme les pistes en bourbier, témoigne de la belle motivation dont ces jeunes ont su faire preuve.

 

Une jeune cycliste en prise avec la boue dur les pistes de battambang

 

La cagnotte est déjà bien pleine, mais restera encore ouverte aux dons pendant quelques jours : le compte Papayoux.

 

Vous pouvez aussi retrouver les aventures et les photos des Sousou sur les réseaux sociaux (Facebook / Instagram)

Nous vous recommandons
raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s) Réagir