Mercredi 23 juin 2021
Cambodge
Cambodge

Appel à témoignage: nous avons besoin de votre aide !

Par Juliette FONTAINE | Publié le 26/04/2021 à 17:15 | Mis à jour le 26/04/2021 à 14:16
Photo : Toa heftiba
deux mains se touchant

Chers lecteurs, nous rédigeons actuellement deux enquêtes, sur le retour des expatriés en France et sur les couples mixtes franco-cambodgiens et nous avons besoin de vos témoignages.

Rentrer en France : les expatriés, le retour 

Après plusieurs années passées au Cambodge, vous avez choisi de rentrer en France. De la décision, en passant par les démarches puis la réadaptation, racontez-nous!

Que vous soyez rentré par choix ou non, le retour au pays n’est jamais une affaire anodine, à commencer par les démarches administratives, la recherche d’un logement ou d’une école pour les enfants.

Puis, le moment tant attendu est arrivé, vous êtes de retour au pays. Passés les premiers moments d’excitation, les retrouvailles avec ses proches et l’installation à l’attaque d'une nouvelle vie, le syndrome de l’expatrié rattrape parfois. Cette double appartenance à sa terre d’origine et sa terre d’adoption, ce décalage avec les proches qui n’ont pas vécu l’Aventure que vous avez connu, le retour peut être plus compliqué que prévu.

Alors que depuis quelques années, une vague d’expatriés venus du Cambodge font leur grand retour en France, nous aimerions savoir comment s’est passé le vôtre et de quelles manières vous l’avez appréhendé. Vous êtes-vous réadapté à la France ou vos jambes fourmillent-elles déjà à l’idée de repartir ?  Vos enfants, qui n’ont parfois jamais vécu dans leur pays d’origine, se sont-ils adaptés? Quelles démarches avez vous suivis et que recommanderiez vous à vos pairs envisageant eux aussi leur retour en France ?

Les couples mixtes franco-khmers : l'union de deux cultures

Par ailleurs, si vous êtes engagés dans une relation mixte franco-cambodgienne, expliquez-nous les surprises, les différences, les découvertes.

Selon le dernier sondage de l’Insee, 27% des unions célébrées sur le sol français ou contractées hors de France, concernent un français et  un conjoint d’une autre nationalité. Ce modèle de plus en plus répandu véhicule malheureusement de nombreux clichés.

Bien entendu, comme dans tous les couples, les compromis sont de mise. De la place de la religion, des coutumes, de l'argent et de la famille, à la communication lorsque les partenaires ne parlent pas la même langue, concilier les deux cultures n’est pas toujours évident.

C’est parfois chez leurs familles respectueuses que les inquiétudes abondent. L'éloignement géographique, l'éducation des enfants, et les manières d’envisager les grandes étapes de la vie, les familles appréhendent souvent les changements et les divergences.

Pourtant les différences de ces couples ne manqueront pas de faire leur force, de les enrichir et de prôner la tolérance.

Appréhendiez-vous les différences?  Avez-vous appris la langue de votre conjoint? Comment avez-vous choisi le pays dans lequel vous installer? Quelles difficultés avez-vous rencontré? 

Racontez-nous !

Si vous avez une dizaine de minutes à m’accorder par téléphone, faites le moi savoir par e-mail : à cambodge@lepetitjournal.com

Nous vous recommandons
Juliette Fontaine

Juliette FONTAINE

Étudiante à Sciences Po Aix en Provence, j’effectue un stage au sein de la rédaction du Petit Journal Cambodge. Passionnée d’équitation, de nature et de voyages, je découvre Phnom Penh pour la première fois.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cambodge ?

LITTERATURE

Mourir à Angkor, le premier roman de Gérard Thévenet

Gérard Thévenet est un personnage truculent. Fort de sa longue expérience du Cambodge, il a toujours une anecdote savoureuse à distiller. Il vient de publier son premier roman : Mourir à Angkor.

Expat Mag

Chennai Appercu
TRADITIONS

Mères et bébés indiens : on vous raconte la tradition et son évolution

Grossesse, accouchement, premiers jours du nouveau-né, chaque étape fait l’objet de recommandations, d’habitudes et de pratiques qui nous surprennent, nous émeuvent et nous interrogent. Décryptage !