Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

World Cleanup Day, le Cambodge à l’assaut des déchets plastiques

plastic free cambodiaplastic free cambodia
les déchets de Phnom Penh jetés à même la rue. Crédits : Plastic Free Cambodia Facebook Page
Écrit par Victor Bernard
Publié le 13 septembre 2018, mis à jour le 14 septembre 2018

Une cérémonie d’ouverture verra les volontaires ainsi qu’une grande partie des participants se rassembler devant le bâtiment du ministère de l’environnement. Le véritable point de départ se trouve au parc Wat Botum, le long du boulevard Sothearos, à 7h00. Le nettoyage commencera une demi-heure plus tard.

Plusieurs trajets sont proposés, avec pour chacun d’entre eux un public visé. Un premier correspond aux familles avec enfants et longe la rive du Tonle Sap jusqu’au marché de nuit pour finir sur la colline de Wat Phnom. Le second, pour un public adulte, traversera également le quartier de Riverside, mais par l’intérieur cette fois-ci, et finira au même emplacement que le premier.

A Siem Reap, le rassemblement aura lieu au Cirque Phare de 7h à 18h et la zone entourant le cirque a été choisie pour être nettoyée par les participants.

Cette initiative est soutenue par de nombreuses organisations dont Plastic Free Cambodia, qui encourage la prise de conscience sur la surutilisation du plastique. Elle souligne notamment le fait que la majorité des déchets plastiques au Cambodge et en Asie provient d’autres pays et n’est pas produite sur le territoire asiatique.

La consommation de sacs et emballages plastiques est particulièrement impressionnante au Cambodge. En moyenne, un Cambodgien urbain utilise 2000 sacs plastiques par an, dix fois plus qu’un Américain ou un Chinois. Rien qu’à Phnom Penh, 10 millions de sacs plastiques seraient utilisés chaque jour, selon une étude de l’Union Européenne. Cette surconsommation amène le gouvernement à dépenser des millions dans le traitement des déchets chaque année. Le nombre important de marchés crée une pollution des rues et des trottoirs unique en Asie du Sud-Est. Malgré les récents efforts des autorités pour faire payer les sacs utilisés par les clients des supermarchés, leur utilisation n’a pas diminué.

C’est pourquoi la journée mondiale de sensibilisation et de nettoyage de samedi a pour ambition d’attirer l’attention des Cambodgiens sur les conséquences de leurs actions de tous les jours sur l’environnement, comme les courses dans un supermarché, qui peuvent sembler anodines.

Le World Cleanup Day permet également de sensibilier les enfants aux problématiques liées à la pollution. L’Ecole française internationale recevra par exemple une intervenante de World Cleanup Day ce vendredi 14 septembre et a monté une équipe de ramassage avec quelques élèves et leurs parents qui interviendra autour du marché russe de Phnom Penh le samedi 15 septembre, jour officiel du nettoyage collectif.

Toutes les informations sont sur la page Facebook de World CleanUp Day
 

Flash infos