Lundi 23 novembre 2020
Buenos Aires
Buenos Aires

Comment rechercher un logement à Buenos Aires ?

Par Pauline Rey | Publié le 14/10/2020 à 17:16 | Mis à jour le 15/10/2020 à 10:27
Buenos aires logement

La recherche d’un logement est souvent la partie de l’expatriation la plus stressante. Chaque pays ayant son propre fonctionnement concernant la location d’appartement ou de maison, il est souvent difficile de s’y retrouver. Que vous veniez en échange universitaire ou pour une expatriation de plusieurs années, voici quelques conseils indispensables avant d’entamer votre recherche.

Trouver un logement dans un quartier qui vous ressemble 

Premièrement, si vous n’avez aucun proche vivant déjà sur Buenos Aires, il est plus sage de louer un logement pour 2 semaines voire 1 mois en auberge de jeunesse ou via Airbnb (ou une autre plateforme). Vous aurez ainsi le temps, une fois sur place, de rechercher un logement calmement. Les logements meublés sont souvent plus chers que des non meublés mais vous avez la possibilité de faire des contrats de 3 à 6 mois renouvelables et vous n’avez pas besoin de garant. Le propriétaire vous demandera de payer le loyer au moment d’entrer dans l’appartement et de lui verser une caution équivalente à 1 mois de loyer. Cette caution vous sera ensuite rendue à la fin de votre location si aucun dégât n’a été fait dans l’appartement.

Avant de choisir le logement, comme dans toute grande ville, des quartiers pourront vous convenir plus que d’autres. Voici les principaux quartiers de Buenos Aires :

Palermo 

C’est le quartier festif de la ville où tous les jeunes ont envie d’habiter. Vous y retrouvez tous les bars et toutes les boites de nuit. Ce quartier est divisé en plusieurs parties : Palermo Chico, Palermo Hollywood ou encore Palermo Soho. Palermo est également entouré des principaux parcs de la ville : le Jardin Japonais, le jardin Botanique, le Rosedal, Parque 3 de Febrero et bien d’autres. C’est parfait pour boire un maté avec ses amis ! Pour les fans de chevaux, vous y retrouverez en plus l’hippodrome et des centres équestres. Les loyers en revanche ne sont pas toujours les plus avantageux dans ce quartier, car il est très demandé.

Transports : Metro D, Train Mitre ainsi que de nombreux bus

 

Recoleta 

Equivalent du 16ème arrondissement de Paris, c’est le quartier touristique de Buenos Aires. C’est dans ce quartier que vous retrouverez le cimetière de Recoleta où reposent les célébrités et personnes historiques les plus connues d’Argentine comme le General Manuel Belgrano ou Eva Peron. Le quartier regorge de beaux immeubles haussmanniens, donnant l’impression d’être à Paris. Comme Palermo, Recoleta est l’un des quartiers les plus chers de Buenos Aires.  

Transports : Metro D et H ainsi que de nombreux bus

 

Belgrano / Nuñez  

Ces deux quartiers situés au nord de la ville sont très résidentiels. Beaucoup de familles y vivent et vous y retrouvez certaines rues avec seulement des maisons. De plus, il est situé proche du lycée français Jean Mermoz et donc beaucoup de familles d’expatriés français ont choisi ce quartier. C’est également à Belgrano que le quartier chinois est situé et c’est dans les supermarchés chinois que tous les produits importés y sont disponibles. Vous pourrez ainsi retrouver vos produits français adorés comme la moutarde de Dijon, les bons fromages français et bien plus.

Transports : Metro D et le train Mitre allant à Tigre ainsi que des bus

 

Microcentro 

C’est le quartier d’affaire de Buenos Aires, l’équivalent de La Défense à Paris. Il est très animé la journée et bien plus calme le soir. Beaucoup de restaurants sont installés dans ce quartier puisque tous les bureaux présents sont une bonne opportunité de trouver des clients. Ce quartier n’est pas toujours très sûr le soir, il faut donc faire attention si vous choisissez de vivre dans ce quartier.

Transports : Dans le quartier de Microcentro, vous avez presque toutes les lignes de métro qui se rejoignent : les lignes A, B, C, D et E ainsi que la station de train Retiro depuis laquelle vous pouvez aller presque partout !

 

Caballito / Agronomia / Villa Crespo 

Ce sont les quartiers bohèmes de Buenos Aires avec une vie de quartier très agréable. Ils sont plus éloignés du centre et sont donc plus calmes mais ne manquent pas de restaurants, bars et commerces de proximité. Ils sont également bien desservis par les transports, permettant de se déplacer facilement partout dans la ville. Les loyers sont plus abordables dans ces quartiers car peu touristiques. Votre intégration parmi les argentins sera d’autant plus facile.

Transports : Metro A et B, deux lignes de train ainsi que plusieurs bus

 

Villa Urquiza 

Quartier du nord-ouest de Buenos Aires, il est souvent choisi par les argentins car les loyers sont peu élevés. De plus, le quartier est bien desservi par les transports avec le train et le métro. Il est assez éloigné du centre, c’est donc un quartier assez calme mais avec de nombreux commerces de proximité.

Transports : Metro B et train ainsi que de nombreux bus

 

Vous cherchez des quartiers plus résidentiels et moins centriques ?

La solution est de s’éloigner de Buenos Aires capitale et d’aller en proche banlieue.

Vous pouvez choisir d’aller en Zona Norte dans les villes comme La Lucila, Martinez, Acassuso, San Isidro ou San Fernando. Cependant les prix des locations de maisons sont très élevés dans certains quartiers et sont généralement en dollars. La Zona Oeste est plus abordable que la Zona Norte mais certaines villes sont cependant peu recommandables pour les expatriés à cause de leur manque de sécurité. Zona Sur est également plus abordable et comme pour Zona Oeste il faut bien choisir sa ville car certaines manquent de sécurité mais ce n’est pas le cas de toutes ! Tous ces quartiers sont également desservis par les bus mais aussi les trains, chaque zone ayant plusieurs lignes.

 

Comment chercher son logement 

Maintenant que vous avez un résumé des principaux quartiers de Buenos Aires, vous vous posez sûrement cette question : Comment chercher son logement ?

Comme toutes les villes, vous pouvez choisir de vous adresser à une agence qui vous facturera une commission. Selon la durée de votre contrat cela peut être l’équivalent d’un mois de loyer ou un pourcentage du montant total du contrat de location. Les agences sont souvent rassurantes car elles apportent une sécurité autant pour le locataire que pour le propriétaire.

Cependant, si vous souhaitez louer votre logement directement au propriétaire ou trouver une colocation, il existe des sites internet spécialisés :

Roomgo 

C’est le site pour trouver un appartement en colocation. Le fonctionnement du site est simple, vous indiquez le quartier dans lequel vous souhaitez trouver une colocation, votre budget mensuel maximum puis vous créez un compte. Ensuite vous verrez toutes les offres de location disponibles dans le quartier choisi, et vous n’avez plus qu’à contacter le propriétaire si vous souhaitez visiter l’appartement.

 

Craiglist 

Ce site internet initialement créé aux USA s’est énormément développé en Argentine et vous pouvez y retrouver de nombreuses offres de location d’appartements. Le bémol de ce site est qu’il est souvent utilisé par les expatriés et les propriétaires en profitent pour gonfler les prix. Ce n’est pas le cas pour toutes les annonces mais il faut bien comparer les prix avant de décider de visiter et de louer un appartement.

 

Mercadolibre 

C’est Le Bon Coin d’Amérique Latine. Vous y retrouvez des locations de logements mais pas seulement ! Pour chercher un logement sur ce site, c’est facile. Vous devez d’abord choisir entre une location temporaire et une location classique. Sachez que les locations classiques ne sont presque jamais meublées contrairement aux locations temporaires. Vous indiquez ensuite votre quartier et les appartements disponibles s’afficheront ! Quand un appartement vous intéresse, vous pouvez contacter directement le propriétaire et organiser une visite.

 

Argenprop et Zonaprop 

Ces deux sites web sont similaires et sont tous deux spécialisés uniquement dans l’immobilier. Ainsi, vous indiquez votre quartier de prédilection, votre budget et une sélection de biens s’affichera. Sur chaque annonce vous retrouverez les informations de contact des propriétaires ou de l’agence en charge de la location de l’appartement.

 

Facebook Marketplace 

La marketplace de Facebook est plus utilisée en Argentine qu’en France et vous pouvez y retrouver des appartements en location. Cependant la recherche est plus compliquée car beaucoup de personnes ne mettent pas l'adresse exacte de leur appartement et il est difficile de s’y retrouver. De plus, les anarques y sont souvent plus fréquentes, ce qui ne vous empêche pas d’y trouver votre appartement.

 

Les prix moyens des logements à Buenos Aires 

Il est difficile de donner un montant moyen des loyers à Buenos Aires car ils changent tout le temps à cause de sa monnaie instable : le peso. Aujourd’hui, le prix moyen d’un studio meublé charges comprises est autour de 30 000 pesos. Pour une chambre en colocation, les prix varient selon les quartiers et sont généralement de 10 000 à 20 000 pesos. Pour un appartement de deux chambres, le prix va être autour de 60 000 à 70 000 selon s’il est meublé ou non. Au taux de change du jour, cela ferait donc environ 175 euros pour un studio, 60 à 120 euros pour une chambre en colocation et entre 350 et 410 euros pour un appartement avec deux chambres. Cependant, comme le taux de change fluctue énormément, il est fort probable que d’ici un mois le loyer en euro soit bien moins élevé. Pour ne pas être dépendant du taux de change, beaucoup de propriétaires décident de fixer le loyer en dollars. Ils demandent ensuite chaque mois l’équivalent en peso selon le taux de change du moment.

Nous vous recommandons

Pauline Rey

Pauline Rey

Arrivée en Argentine il y a 2 ans, Pauline est une passionnée de cuisine et est tombée amoureuse du pays après un échange universitaire. Elle a décidé d'y rester et elle est aujourd'hui rédactrice.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Singapour Appercu

La tête dans les étoiles avec Claudie Haigneré

A Singapour, dans le cadre du festival vOilah! 2020, une conférence en ligne a été organisée pour recueillir le témoignage de femmes scientifiques. Lepetitjournal.com a rencontré l’une d'elles.