Mardi 18 septembre 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le roi Michel Ier, inhumé dans la nécropole royale de Curtea de Argeş

Par La rédaction Radio Roumanie Internationale | Publié le 18/12/2017 à 00:00 | Mis à jour le 18/12/2017 à 00:00
king-mihai-funeral-bucharest-romania-4-630x420

Les trois jours de deuil national décrété en Roumanie ont pris fin dimanche après que le dernier roi de Roumanie, Michel Ier, eut été inhumé la veille, dans la nécropole royale de la ville de Curtea de Argeş (sud de la Roumanie), où reposent tous les souverains du pays ainsi que l'épouse du roi Michel, la reine Anne. Placé sur un affût de canon, le cercueil a été conduit vers la Cathédrale du Patriarcat orthodoxe, où s'est déroulée une autre cérémonie rendant hommage au dernier maréchal de l'Armée roumaine, commandant suprême de l'Armée royale pendant la seconde guerre mondiale. Une salve de 21 coups de canon a été tirée à l'honneur de l'ancien souverain. La Garde royale a salué une dernière fois le roi Michel I, tandis que la fanfare a chanté l'hymne national et l'hymne royal. Le cercueil avec la dépouille mortelle de l'ancien souverain a été ramené de Sinaia à Bucarest à bord de l'ancien train royal. Le passage du train a été salué par une foule de personnes rassemblée dans les gares et tout au long de la voie ferrée. Des dizaines de milliers de Roumains ont participé aux cérémonies funéraires organisées à Bucarest en présence des membres de la famille royale et des représentants des principales monarchies européennes.


Les funérailles de l'ancien souverain roumain ont fait la une dans la  presse internationale. La chaîne de télévision BBC a noté la présence, aux cérémonies de Bucarest, de nombreux représentants des familles royales d'Europe dont le Prince Charles et l'ancien souverain espagnol Juan Carlos. Pour l'Europe, l'ex souverain roumain, Michel I reste comme celui qui, en août 1944, décide de rejoindre le camp de ceux qui luttaient contre l'Allemagne. L'agence France Presse s'est, à son tour, consacrée aux funérailles de Roumanie, en notant la présence de milliers de Roumains réunis pour faire leurs adieux au derniers souverain de leur pays. Depuis l'annonce, le 5 décembre, du décès de l'ancien roi Michel I, les Roumains n'ont pas cessé de faire la preuve de leur attachement envers cette figure tellement respectée de leur histoire et tellement discréditée par la classe politique, note France Presse. Pour sa part, l'agence Reuters écrit que des milliers de Roumains sont sortis dans les rues de la capitale pour rendre un dernier hommage à l'ex souverain.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

HUMOUR - Les six traditions les plus étonnantes des Roumains (1)

Notre rédaction s'est aujourd'hui intéressée aux 6 traditions parmi les plus "étonnantes" des Roumains, étonnantes pour un étranger mais pas seulement, certains d'entre vous risquent d'être diablement